•  

     

     

     

    Regard sur l'art...

     

     

    Louis Henry Mignot (1860)

     

     

    Louis Rémy Mignot, né le 3 février 1831 à Charleston en Caroline du Sud et mort le 22 septembre à Brigton, est un peintre américain d'origine française.

     

    La guerre de Sécession met un terme à ses projets artistiques en Amérique. Le 26 juillet 1862, il s'embarque pour l'Europe. A Londres, il expose à la Royal Academy. Attiré par Paris, il finit par s'y installer. Il peint alors des vues d'ensembles de la capitale et expose au Salon de Paris. Mais la guerre de 1870 entre la Prusse et la France mettra un terme à cette période heureuse de sa vie […]

     

     

    Regard sur l'art...

    Coucher de soleil en hiver (1862)

     

     

    Regard sur l'art...

    Marais en Equateur

     

     

    Regard sur l'art...

    Paysage hivernal aux deux chasseurs (1856)

     

     

    Regard sur l'art...

    Lafayette et Washington au mont Vermont (1859)

     

     

    Regard sur l'art...

    Solitude

     

     

    Regard sur l'art...

    The Old bog hole (1856)

     

    (Texte et images wikipédia)

     



     

    Je n'apprécie pas particulièrement ce genre de tableaux, mais je suis les conseils judicieux que l'on m'a souvent donnés, «un large éventail de peintre, ne pas rester dans le même genre »... les deux couchers de soleil sont assez plaisants !

     

    Je n'ai malheureusement pas trouvé les tableaux qu'il a peint de Paris lors de son séjour en France...

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Regard sur l'Art...

     

    Jean-Baptiste Pater, autoportrait

     

     

     

    Jean-Baptiste François Joseph Pater, né le 29 décembre 1695 à Valenciennes et mort le 25 juillet à Paris, est un peintre rococo français. Son père le confia à Watteau qui lui donna les premiers rudiments de son art, de 1709 à 1713, mais ne supportant plus le caractère très difficile de son maître, il monte à Paris.

     

    En 1720, à la toute extrémité de sa vie, Watteau le réclame auprès de lui, et durant le dernier mois qui lui reste à vivre, il lui prodigue ses derniers conseils.

     

    Pater dira  plus tard, avoir plus appris au cours de ces trois semaines que pendant ses années d'apprentissage.

     

    Pater fonde sa carrière sur l'imitation des fêtes champêtres du maître et termina même certaines commandes .

     

     

    Regard sur l'Art...

    Repos à la campagne

     

     

    Regard sur l'Art...

    Conversation

     

     

    Regard sur l'Art...

    Réunion familiale

     

     

    Regard sur l'Art...

    Les baigneuses

     

     

    (Texte et images wikipédia)

     

     

     

     

     

    Les tableaux de Jean-Baptiste Pater, ressemblent à s'y méprendre à ceux de son maître Watteau, ils ont aussi deux plans :

     

    Au premier plan : ce sont les mêmes bergères ou amoureux transis en des jardins merveilleux, meublés de tables, de statues, de piliers en marbre... tels qu'on les aimaient à l'époque !

     

    Deuxième plan : tout au fond, dans les trouées de ciel bleu où galopent de petits nuages blancs, on peut admirer des paysages estompés par des brumes...

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     


    20 commentaires
  •  

     

     

    Regard sur l'art...

     

    Abbott Handerson Thayers

     

     

     

    Né le 12 août 1849 à Boston et mort le 29 mai 1921 à Dublin est un peintre américain.

     

    Il vint en France, (c'était un passage presque obligé à l'époque), il fut l'élève de Jean-Léon Gérome à l'école des Beaux de Paris.

     

    Durant le dernier tiers de sa vie, il travailla avec son fils Gérald sur un ouvrage important traitant du camouflage dans le monde naturel. Cet ouvrage a joué un important rôle sur le camouflage militaire durant la Première Guerre Mondiale. (Bien qu'il a été l'objet de nombreuses moqueries, notamment de la part Théodore Roosevelt.)

     

     

    Regard sur l'art...

    Angel (1887)

     

     

    Regard sur l'art...

    Mémorial Stevenson (1903)

     

     

    Regard sur l'art...

    Monadnoch in winter (1904)

     

     

    Regard sur l'art...

    My children (1896-1910)

     

     

    Regard sur l'art...

    Windged figure

     

    (Une figure ailée)

     

     

    Regard sur l'art...

    Angel of the dawn (1919)

     

    (Ange de l'aube)

     

     

    Regard sur l'art...

    Roseate spoonbills (1905-1909)

     

    (Spatule rosée)

     



     

    Texte et images wikipédia

     



     



     

    J'aime beaucoup les anges, (même s'ils ont l'air parfois mal empaquetés) de ce peintre vagabond, (américano/irlandais) ainsi que ses « roseate spoonbills ...

     

    Mais j'ai une grande attirance pour son paysage bleu enneigé, on a l'impression que le monde est pris par la glace et le froid, que la vie s'est arrêtée comme frigorifiée!! C'est un tableau effrayant pour moi !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    Je vous propose une promenade en France avec Jean-Charles Cazin, un peintre découvert avec plaisir, au détour des pages d'une de mes revues... Malheureusement, je n'ai pas trouvé de portrait de ce grand peintre.

     

    Liviaugustae

     

    Regard sur l'Art...

    Une aminaute m'a envoyé ce portrait du peintre.

     

     

     

     

     

    Jean-Charles Cazin est un peintre, sculpteur et céramiste français né en 1841 à Samer et mort en 1901 au Lavandou

     

     

    Regard sur l'Art...

    Paris Seine avec pont

     

     

    Regard sur l'Art...

    Les trois meules

     

     

    Regard sur l'Art...

    Cottages sur la dune

     

     

    Regard sur l'Art...

    L'arc-en-ciel (1883)

     

     

    Regard sur l'Art...

    Moulin à vent (1884)

     

     

    Regard sur l'Art...

    Minuit (1891)

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

    Regard sur l'art...

     

    Edmond Aman-Jean autoportrait

     

     

     

    Edmond Aman-Jean, pseudonyme d'Aman Edmond Jean, né à Chevry-Cossigny le 13 novembre 1858 et mort à Paris le 23 janvier 1936, est un peintre, graveur et critique d'art français.

     

    Son inspiration s'attarde sur des figures de femmes rêveuses, aux attitudes délicates et élégantes.

     

    En 1896, Gustave Geffroy évoquait : «ses  figures languissantes peintes dans les colorations effacées, ravivées par un détail, une fleur au corsage ou dans la chevelure, des yeux translucides, enchâssés comme des pierres précieuses... »

     

     

    Regard sur l'art...

    La femme au gant

     

     

    Regard sur l'art...

    Jeune femme au paon

     

     

    Regard sur l'art...

    Portrait de Mademoiselle

     

    Regard sur l'art...

     

    Miss Ella Carmichael

     

     

    Regard sur l'art...

    Jeune femme au vase

     

     

     

    (images wikipédia)

     

     

     

    J'ai eu beaucoup de plaisir en découvrant ces portraits de femmes, qu'Edmond Aman-Jean aimait peindre, elles sont toutes d'une grande et fragile beauté sous son pinceau. Un bel hommage à toutes les femmes !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique