• Chez Honoré de Balzac...

     

     

     

     

    SACHE

     

     

     

     

    Patrimoine

    Balzac en 1842

    sur un daguerréotype de Louis-Auguste Bisson.

     

     

    Par sa plume, un homme a convié à Saché les acteurs d’une comédie qui ne peut que nous toucher : La Comédie humaine… Les deux amis à Chanteloup, Luynes et Ussé, Eugénie Grandet à Saumur, l’Abbé Birotteau à Tours, et tant d’autres…

    A travers toute son œuvre, l’attachement de Balzac à la Touraine ne se dément jamais, même si, l’écrivain, devenu parisien, donne aussi à la capitale une place essentielle. Né à Tours en 1799, collégien à Vendôme puis « monté à Paris », il revient dans sa région natale et découvre en 1823 le château de Saché, manoir médiéval remanié de la Renaissance au XIIe siècle. Il tombe sous le charme de cette demeure et achète cette retraite provinciale, propice au travail, il y multiplie les séjours jusqu’en 1837.

    « A Saché, je suis libre et heureux comme un moine dans son monastère… Le ciel est si pure, les chênes si beaux, le calme si vaste…!»

    C’est surtout  le Lys dans la vallée qui prend pour décor la région : le Lys, c’est Madame de Mortsauf. La vallée, c’est la vallée de la L’Indre qui, entre Montbazon et Azay-le-Rideau, coule entre un nombre vraiment exceptionnel de moulins, de châteaux, de manoirs…

    Durant les séjours de Balza c, la fenêtre de sa chambre est souvent éclairée toute la nuit : le forçat de l’écriture tient la plume à grands renforts de café, quand tout repose autour de lui.

    Comme le village, qui garde quelques maisons des XVe et XVIe siècles dont une belle auberge à pans de bois, le manoir, d’une simplicité rustique, ne manque pas de charme.

    Certaines pièces ont conservées les papiers peints du XIXe siècle, et c’est avec émotion que l’on pénètre dans la chambre de l’écrivain.

     

     

    Patrimoine

    Saché, la demeure de Balzac :

    Combien de traits du Val de Loire ont été fixés à jamais ici par Balzac ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :