• Devant l'âtre...

     

     

     

     

    Ecran à main XVIIIe

     

     

     

     

     

    Louis-Antoine Caraccioli résume la vogue de cet objet domestique au XVIIIe siècle : « Si chacun avait ses pincettes comme son écran, bientôt l'on finirait par se battre et il n'y aurait plus de feu. »

     

    Aujourd'hui disparus des usages, l'écran à main est un accessoire indispensable pour se protéger le visage de l'ardeur du foyer

     

     

     

    D'un usage quotidien en hiver, l'écran à main semble l'apanage des intérieurs bourgeois et aristocratique. Ils sont vendus dans les boutiques des marchands-merciers ou des éditeurs d'estampes de Paris, il est composé de matériaux très simples : une feuille de carton et un manche en bois. Son prix, d'environ une livre, varie suivant la qualité de la gouache ou de la gravure et plus encore suivant celle du manche qui peut être gainé de soie, ou pour les modèles les plus riches, sculptés en forme de bouquet par exemple.

     

    Cet un objet modeste, strictement réservé à l'intimité des appartements à l'inverse de l'éventail, il est suspendu près de la cheminée, prêt à entrer en action.

     

    Au XVIIIe siècle, on s'enthousiasme pour ces écrans, des grands noms comme Watteau, François Boucher ou Einsen les décorent et contribuent à la qualité du décor qui assoit sa mode en Europe , et de nombreux marchands participent à son succès. Les deux côtés présentent divers sujets empruntés à l'histoire, la fable, l'actualité ou le théâtre. La face offre un motif peint ou gravé tandis que le revers accueille strophes, cartes de géographie, extraits historiques ou encore réplique empruntées au théâtre et aux opéras-comiques en vogues.

     

    Chacun pouvait alors s'instruire, se divertir ou alimenter la conversation en lisant quelques lignes...

     

     

     

     

     

    Ci-dessous, tout en se réchauffant devant l'âtre, on peut visiter le château et la ville de Versailles, côté recto...

     

     

    Ecran à main vers 1760

     

    (Vue du château de Versailles, gravure sur carton, manche en bois)

     

    Jean Lattré

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 07:14

    voilà de bien jolis objets.....ils doivent rares....passe un doux mercredi en espérant que le temps ne se dégrade pas...

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 07:48

        Bonjour moqueplet,

        Ce sont des objets très rares, étant donné qu'ils étaient fait en carton, mais apparemment il en reste quelques uns et en bon état...passe une douce journée, depuis hier chez moi il pleut, temps de saison

    2
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:13

    Bonjour Chantal. J'ignorais l'existence de ces ravissants objets, qui servaient en plus à alimenter la conversation. Merci pour la découverte et bonne journée. Ici il y a de fortes bourrasques et beaucoup de pluie. Bisous

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:23

        Bonjour Brigitte,

        Je l'ignorai aussi, je les ai découverts dans une de mes revues d'histoire et d'art, ils étaient très pratiques nos ancêtres, mais quand on avait lu une douzaine de fois les écrits au verso, il fallait sans doute en racheter un à Mr Lattré ?

        Ici, il fait beau, avec ciel bleu et soleil, mais assez frisquet, il y a un petit vent du nord-est qui nous souffle dessus...

        Bisous

    3
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:31
    Je ne connaissais pas cet objet, merci beaucoup pour cette découverte, il est superbe. Très utile aux Dames du temps jadis qui devaient garder un teint de porcelaine. Bonne journée - ici temps épouvantable, pluie, vent et froid. Bisous bisous
      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 10:49

        Bonjour lili,

        En effet, à l'époque, il fallait que les dames aient le teint clair de porcelaine, la chaleur des foyers n'était donc pas recommandée, et c'est jolie en plus !

        Comme je le dis à Brigitte, ici, il fait beau, ciel bleu et soleil mais un petit vent de nord-est, nous rafraîchit l'atmosphère.

        Bisous

    4
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 15:38

    Bonjour C'est très sympa comme objet! Je pense qu'il a surtout disparu car maintenant on est chauffé principalement par chauffage électrique.

    Bisous

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 15:47

        Bonjour Wolfe,

        Je ne crois pas car jusque dans les années 30 on se chauffait encore devant le feu de bois, et beaucoup de personnes possèdent encore des cheminées, mais ont il est vrai le chauffage au gaz ou à l'électricité, c'était très un très bel objet, comme on savait le faire autrefois...

        Bisous

    5
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 18:47
    Cigalette 106

    Je te souhaite une bonne soirée

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 19:00

        Merci Cigalette et bonne soirée à toi aussi

    6
    Mercredi 9 Novembre 2016 à 21:47

    Une très belle découverte

      • Mercredi 9 Novembre 2016 à 22:40

        Bonsoir Christian

        Ce fut une belle découverte pour mi aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :