• Divertissement royal...

     

     

     

    Divertissement royal...

     

    Dame menée en traîneau

     

    Eau-forte, attribuée à Charles-Antoine Coypel

     

     

     

     

     

    Inventé à la préhistoire, bien avant la roue, pour faciliter le transport de lourdes charges sur la neige, la glace et les terrains escarpés, le traîneau est l'un des plus anciens véhicules de l'humanité, c'est à la Renaissance qu'il perd sa vocation utilitaire pour devenir un divertissement.

     

    Au XVIe siècle, on découvre les joies du patinage sur les lacs gelés et de glisser sur les pentes neigeuses, comme en témoignent les célèbres tableaux de Peter Bruegel l'Ancien. A l'origine, limitée aux cours de l'Europe centrale et du nord, la mode des courses de traîneaux est importée en France dans le dernier tiers du XVIIe siècle. A Versailles, lors de hivers rigoureux, les vastes allées du parc offrent à la cour de nouvelles occasions de jeux tandis qu'à Paris, les avenues des Champs-Elysées et du Cours-la-Reine deviennent des pistes idéales pour des courses débridées auxquelles assistent des milliers de curieux.

     

    Techniquement le traîneau n'a pas évolué, mais le décor est d'un grand raffinement et évolue en fonction du goût.

     

    Le château de Versailles conserve une collection rare de six traîneaux d'apparat commandé par Louis XIV. Doré de façon très élaborée, avec de nombreuses couches de couleur transparente rouge et verte sur les feuilles d'or et d'argent, leurs surfaces avaient une brillance stupéfiante.

     

     

    Divertissement royal...

    Collection de traîneaux à Versailles

     

     

     

    Créatures fantastiques, espèces rares ou légendaires, les traîneaux composent un bestiaire étrange et merveilleux. Le traîneau « léopard » est particulièrement impressionnant : sculpté et peint à l'imitation d'un véritable animal, gueule ouverte ; yeux de verre exorbités, corps cambré prêt à bondir, queue dressée supportant le siège du cocher, l'animal paraît menaçant, et sa férocité se double de celle de la tête de loup à la proue. L'attitude naturaliste du fauve, ainsi que le rendu illusionniste de la fourrure ont sans aucun doute été inspirés par le léopard présent à la ménagerie de Versailles de 1730 à 1741.

     

     

    Divertissement royal...

    Détail du léopard de Versailles

     

     

     

    Ces frêles et luxueux véhicules sont tirés par un cheval ferré à crampon, coiffé d'un élégant panache de plumes blanches, la crinière et la queue ornées de rubans de soie, et portaient un riche caparaçon fait dans un étoffe brodée d'argent ou de peaux d'animaux sauvages, le tout bordé d'une infinité de grelots d'or et d'argent dont le joyeux tintement rompt le silence feutré de la neige. Les traîneaux sont menés par les seigneurs de la cour, en bonnets doublés d'hermine et redingote fourrée...

     

    Louis XV fut passionné par les courses, il menait son traîneau à toute bride, au point que les dames de la cour refusent parfois de monter avec lui.

     

     

     

     

     

    J'ai pourtant visité Versailles de nombreuses fois, mais je n'ai jamais entendu parler de cette collection de traîneaux et ne l'ai jamais vu !

     

    Mais c'est, sans doute qu'elle ne se visite pas.

     

    Liviaaugustae

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 05:59

    le léopard donne vraiment une impression désagréable, ...pour notre voyage le départ était de Lyon Saint-Exupéry, et l'arrivée était à Palerme....passe une bien agréable journée

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 11:04

        Bonjour moqueplet,

        En effet je n'aurai pas aimé monter dedans, je ne connais pas Palerme, mais je ne désespère pas dy aller un jour, qui sait ?...passe une belle journée

    2
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 08:52
    Féelaure

    Magnifique collection de traineaux

    Douce journée Livia

    Bises

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 11:05

        Bonjour Laure,

        Une belle collection à admirer, mais cela ne me dirait rien de grimper dedans et de m'en aller sur la neige!

        Bises et douce journée à toi aussi

    3
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 12:03

    Bonjour Chantal. Merci de nous faire découvrir ces merveilleux traineaux et leur histoire. Bisous

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 12:37

        Bonjour Brigitte,

        C'est avec plaisir aussi que j'ai découvert cette si belle collection.

        Bisous

    4
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 12:08

    Si elle se visite mais ce n'est pas au château même mais du côté du Trianon, dans des locaux annexes. Il y a aussi une belle collection au Musée de la voiture à Compiègne, dans l'enceinte du château.

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 12:40

        Merci abécé, pour ces renseignements qui me serviront si un jour je retourne à Versailles, j'irai voir du côté du Trianon, et pourquoi pas Compiègne que j'avais trouvé aussi fort beau!

    5
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 15:01

    Il y a une émission tous les après-midi de la semaine, vers 15 h 30, "Visite privée"  présentée par Stéphane Bern sur le Patrimoine français, il y a qq jours c'était justement sur les carosses et traineaux conservés au Château de Versailles, et apparemment on ne peut pas les visiter actuellement.  Il y a presque 50 ans, j'ai travaillé à Versailles et j'allais souvent au Château, dans les jardins pour déjeuner quand le temps le permettait, je n'ai jamais vu ce Musée, ni même entendu parler.

    Bisous bisous frisquets, il a fait - 4° ce matin

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 15:25

        Bonjour lili,

        Je n'avais jamais entendu parler de cette collection jusqu'à ce que je  voie  dans ma revue les traineaux de Versailles et lise la descriptions des courses de Louis XIV et XV dans ces traineaux...

        Ici il fait bien frais mais il fait beau avec du soleil, donc je ne ronchonne pas!

        Bisous bisous et belle journée,

    6
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 19:07

    Que cette invention a été utile, et le progrès à cette époque était positif

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 19:57

        Bonsoir Christian,

        Le progrès de l'époque ne polluait pas, et cependant, il y eut un petit âge glaciaire à cette époque, c'est pourquoi les sports de glisse ont fleuris...

    7
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 20:41
    erato:

    Cette collection est magnifique. Dommage qu'elle ne se visite pas.

    Le léopard est superbe dans son expression .

    Belle soirée, bises Livia

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 22:45

        Bonsoir erato,

        Il parapit que si elle se visite me dit abécé, mais au Trianon, pas à Versailles, le jour où j'y retourne je tâcherai d'aller y jeter  un coup d'oeil., et ce léopard est plus vrai que nature.

        Bises et belle soirée à toi aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :