• Et le virent s'élever...

     

     

    Art Chrétien

    L’Ascension du Christ

    De Rembrandt (1636)

     

    « Ils le virent s’élever, puis une nuée vint le soustraire à leurs yeux. »

    (Actes1, 9.)

     

    Le Christ éblouissant de lumière comme à la Transfiguration, monte au Ciel emporté par les anges.

    L’Ascension du Christ est un des six tableaux conservés à la Pinakothek de Munich peints sur toile à l’âge de 30 ans par Rembrandt.

    Ce tableau, bien que de teintes austères, est toutefois imprégné par une atmosphère marquée de louange et de jubilation.

    Sa particularité est de récapituler discrètement différents moments de la vie du Christ : la Pentecôte avec les langues de feu envoyées par le Saint-Esprit sur la terre (en arc de cercle au-dessus de la tête de Jésus) ; la Transfiguration sur la montagne ; l’Annonce aux bergers avec les anges et la lumière, et les Apôtres agenouillés ; même la Fuite en Egypte avec le palmier à gauche.

    Le visage du Christ est à la fois réaliste, inspiré par le modèle des amis juifs du peintre, mais aussi d’une majesté toute divine.

    Rembrandt, protestant et créateur d’un univers pictural très personnel, s’est toutefois inspiré de peintres catholiques du passé : la silhouette du Christ drapé de blanc et campé sue ses deux pieds fait penser à la Transfiguration de Gérard David à Bruges (XVe siècle) ; son attitude, bras levés vers le ciel, et la disposition en diagonale ascendante, renvoie à un des chefs-d’œuvre du XVIe siècle vénitien, l’immense Assomption du Titien, à l’église des Frari, à Venise.

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

    Extrait de : Famille Chrétienne

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :