• Hiver...

     

     

     

     

     

     

    L'hiver s'est installé avec sa froidure, son ciel gris, ses brouillards givrants, et ses confettis neigeux... on grelotte littéralement !

     

    Pour illustrer les brutalités hivernales auxquelles nous sommes assujettis en ce moment, suivons Jean Godard poète baroque, dans : «  les champs enfarinés  de neige éparpillées»...

     

    Si je connais la « musique baroque », c'est la première fois que j'entends parler de poésie baroque, que j'ai découvert avec grand plaisir !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Hiver...

    Hiver

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les champs enfarinés de neige éparpillée

     

    Les champs enfarinés de neige éparpillée
    Sont tapissés de blanc, et les arbres couverts
    De gros monceaux neigeux tremblent presque à l'envers,
    Borée* galope en l'air comme à bride avalée.

    On marche maintenant sur la Seine gelée,
    Et sans crainte de rien on la passe au travers,
    Le vent rabat les huis d'un branlement divers,
    Au centre de Pluton la chaleur s'est coulée.

    Tout est pour le présent hérissé de glaçons,
    On n'oserait sortir maintenant des maisons,
    Tant ce janvier-ci fait craindre sa froidure,

    Si n'éteint-elle point mon brasier amoureux,
    Ni mon feu ne fond point son glaçon froidureux,
    Ainsi pour vous, Madame, et chaud et froid j'endure.

     

    Jean Godard

     



     

    *Borée:Dans la mythologie grecque signifie littéralement « le vent du Nord ». (Dictionnaire Larousse)

     



     



     

    Un mot sur le poète :

     



     

    Jean Godard (1564-1630) est un poète baroque français.

     

    Il est influencé pour ses poésies amoureuses par Ronsard et Desportes. Il est aussi un poète satirique, auteur dramatique et un grammairien.

     

    Ecrivain éclectique, à l'aise tout autant dans la poésie héroïque et la réflexion morale que dans la comédie ou les traités de langue et de grammaire. Mais c'est surtout un poète amoureux, dans la lignée du Pétrarquisme. La façon dont il utilise les thèmes mignards et les grâces affectées, de mise dans les hommages rendus à la Dame aimée, témoigne d'une originalité très personnelle. S'il se plaît à jouer avec les images et les mots, recherchant constamment les antithèses et les oxymores, c'est pour traduire la souffrance lancinante de l'amour en même temps que le plaisir pris à ces souffrances. Paradoxe qui fait le fond même de sa manière et qui le pousse à cultiver tous les thèmes propices à traduire l'ambiguïté. Et poésie qui poursuit une sorte de rêve impossible : celui de réunir les contraires, de réunifier la dualité de l'être, de retrouver l'un dans le différent, le multiple, le contradictoire, c'est qui donne à ce maniérisme, riche, selon le jugement porté par Colletet, « en pointe d'esprit, antithèses et contrebatteries de mots. »

     

    Le fondement d'une quête d'esprit propre à l'âge du baroque.

     

    (Texte Wikipédia)

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Janvier à 00:47

    Bonjour Livia, merci pour ce beau partage. Le texte est magnifique et joliment illustré ! bises et bon mardi 

      • Mardi 3 Janvier à 08:20

        Bonjour Mireille,

        Une découverte hivernale très à propos du temps si froid que nous avons, bien que chez moi, pas de neige, heureusement.

        Bises et belle journée

    2
    Mardi 3 Janvier à 08:19
    Cigalette 106

    J'aime l'hiver et sa neige elle est indispensable pour la nature et aussi pour le bonheur des enfants et des poètes et photographes, je me couvre en conséquence et le froid je ne connais pas surtout que nous n'avons plus les hivers rigoureux d'avant, bonne journée

      • Mardi 3 Janvier à 08:26

        Bonjour Cigalette,

        J'aime l'hiver et la neige seulement en photo,  heureusement la Bretagne où j'habite n'a pas beaucoup de neige, quand à mon île natale, la Guadeloupe pas l'ombre d'un flocon et malgré la chaleur la nature est très belle!

        Bonne journée

    3
    Mardi 3 Janvier à 09:27

    Coucou Livia,

    Baroque ou pas, le poème est très beau !

    Bises et bon mardi

      • Mardi 3 Janvier à 09:36

        Merci Zaza,

        Bises et bon mardi

    4
    Mardi 3 Janvier à 09:48

    Baroque ou non, la poésie touche les cœurs, et la beauté de la nature aussi.

      • Mardi 3 Janvier à 10:25

        Bonjour abécé,

        C'est aussi mon avis,ce poème baroque ou pas est magnifique!

    5
    Mardi 3 Janvier à 10:16

    Je ne connaissais pas non plus la poésie baroque ni ce poète Jean Godard, un beau poème.

    C'est toujours l'hiver ce matin, brouillard givrant et paysage enneigé

    bisous bisous

      • Mardi 3 Janvier à 10:27

        Bonjour lili,

        Chez nous heureusement la petite neige du 1er janvier a fondu très vite et aujourd'hui,  le soleil  a réussi à  traverser les nuages, j'en suis ravie!

        Bisous bisous

    6
    Mardi 3 Janvier à 12:37
    Féelaure

    C'est très beau merci pour la découverte Livia

    Bises & douce journée au chaud

      • Mardi 3 Janvier à 15:08

        Bonjour Laure,

        En effet, c'est très beau et j'ai été ravie de découvrir le poème et le poète.

        Bises et douce journée

    7
    Mardi 3 Janvier à 15:23

    je crois que nous avons le même temps, froid, enneigé, hélas c'est l'hiver....passe une bien douce journée en restant au chaud

      • Mardi 3 Janvier à 15:59

        Bonjour moqueplet,

        Chez moi le ciel est bleu et le soleil brille, bien qu'il fasse toujours très froid c'est plus supportable!

        Passe une belle après midi

    8
    Mardi 3 Janvier à 16:44

    C'est si beau !

    Alors je vais prendre le temps de te répondre à ta question sur mon blog "Quand nous présentes-tu l'expo ?" La réponse est simple, sur le blog autourde, chaque jour une photo et des liens. L'exposition de l'Entre-Fêtes c'est chaque jour de 5 à 10 articles qui passent tous les jours, et environ 80 photos jour. Alors l'intégralité passe sur un blog séparé http://entre-fetes.over-blog.com/tag/en%202016/ pour ne pas faire peur aux abonnés car la boite mail de certains m'aiment pas le trop d'article" Ensuite sur le blog autourde il y aura deux reportages de 40 photos en compte-rendu avec un version artisanat d'art et une autre outils anciens. Et encore après, pour la dernière je vais mettre les histoires de l'exposition, et il y en a énormément.

    Aujourd'hui si tu passes en soirée tu vas voir l'extra-ordinaire avec une démonstration du sciage, mais d'un sciage plus ancien, à la coquille Saint-Jacques, qui est l'ancètre de la scie, avec des photos jamais vu alors, d'habitude en vrai c'est mieux, mais pour une fois en photo on découvre des détails à couper le souffle.

      • Mardi 3 Janvier à 17:48

        Bonsoir et merci Christian pour tous ces renseignements, je ne vais sans doute pas pouvoir passer dans la soirée, je suis invitée à dîner et je vais sans doute partir vers 19h30, alors à demain!

    9
    Mardi 3 Janvier à 20:40
    Bonjour Je te souhaite une très bonne année 2017. Avec la joie, la santé surtout, et la chance de réaliser tous tes rêves! En effet, il fait bien froid maintenant! Je ne connaissais pas non plus la poésie baroque, mais j'ai bien aimé celle-ci! Bisous
      • Mardi 3 Janvier à 22:47

        Bonsoir Wolfe,

        Merci et bonne année à toi aussi, ravie que le poème te plaise.

        Bisous

    10
    Mardi 3 Janvier à 22:25

    Bonsoir Chantal. Ici aussi les températures ont chuté. Le poème que tu nous fais découvrir me plait bien. Bisous

      • Mardi 3 Janvier à 22:48

        Bonsoir Brigitte,

        Il a fait très froid mais...il y avait du ciel bleu et du soleil, donc çà a été! Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :