•  

     

     

     

    L'évangile nous dit : «  Si l'on vous frappe sur la joue droite, tendez la joue gauche »... Il est plus facile de le dire, que de le faire !

     

    Aujourd'hui c'est tellement courant pour les cathos d'être frappés sur la joue droite, que certains ont tendance à tendre la joue gauche, avant même d'être frappé.

     

    J'avoue quand à moi, que j'ai de plus en plus de mal à tendre la joue gauche après avoir été frappée sur la droite, j'ai une grande envie de rendre les baffes !

     

    Il est grand temps d'arrêter de faire profil bas en rasant les murs, et de battre notre coulpe , en laisser toute la place à ceux qui arrivent, qui parlent fort et qui veulent occuper toute la place!

     

    Le texte ci-dessous, est d'un auteur que j'apprécie beaucoup, qui est très réconfortant sur le sujet.

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    La vérité, une exigence de justice...

    A-t-elle été frappée ?

     

    (Image internet)

     



     

     

     

     

     

    Tendre la joue gauche, oui mais, à bon escient !

     

     

     

    « C’est un sport reconnu chez les médias que de taper sur les catholiques. C’est facile, ça ne mange pas de pain et ça donne bonne conscience au milieu. Il ne s’agit pas de tirer à boulet rouge sur les autres religions. L’Islam, trop dangereux, a montré à plusieurs reprises qu’il ne se laisserait pas faire. Les juifs, à la moindre incartade, sortent l’épouvantail antisémite qui n’est autre qu’une forme d’autocensure de la doxa médiatique. Les protestants dérangent d’autant moins que certaines Eglises se coulent dans le lit du bien-pensant actuel. Trop les asticoter serait probablement contre-productif pour l’intelligentsia en place. Mais les cathos… non seulement c’est l’homme à abattre, mais en plus, ils tendent la joue gauche, courbent l’échine et paraissent se complaire dans le misérabilisme d’un faux martyre.

     

    A un protestant à bout d’argument qui lui disait « Monseigneur si je vous frappe que faites-vous ? » saint François de Sales répondit « l’Evangile me demande de tendre la joue gauche, mais je vous déconseille d’essayer ». Si nous prenons des coups mérités, il est normal de plier l’échine humblement. Mais refuser l’injustice est un devoir de vérité qui est une œuvre de charité (de miséricorde pour coller à l’actualité). Il serait donc temps que les catholiques cessent de faire le dos rond quand la presse nous matraque injustement. L’actualité regorge de myriades d’exemples, quotidiens, qui sont autant de brimades, de vexations, de mensonges que les catholiques subissent sans rien dire.
    Misérabilisme ou lâcheté ? Sans doute les deux, autant qu’abrutissement dérouté. La violence et la force de ces attaques répétées nous déboussolent. Il est temps me semble-t-il de redresser la tête et de faire front.

     

    Il ne s’agit bien entendu pas de rendre œil pour œil et dent pour dent, mais de revendiquer nos droits à la justice et à la vérité. La joue gauche elle a bon dos et elle rend bien service aux malfrats d’en face qui ne s’embarrassent guère de scrupules.

     

    Une diffamation, c’est un procès. Une désinformation, c’est un droit de réponse. La vérité, ne l’oublions pas, est une exigence de justice !

     

    Cyril Brun

     

     


    8 commentaires
  •  

     

     

    Un peu de bon sens ne nuit pas de temps à autre...

     

     

    Celle-çi, restera!

    La croix du cimetière de Prinçay

     



     



     

    La commune de Prinçay, située dans le département de la Vienne, avait été assignée en justice par un citoyen qui réclamait le retrait de la croix installée sur le nouveau portail du cimetière municipal.

     

    C’est la fin d’un long feuilleton judiciaire. Le tribunal administratif de Poitiers a validé ce jeudi le maintien d’une croix sur le portail du cimetière municipal de Prinçay, dans la Vienne, contestée depuis plusieurs années par le fils d’un habitant du village qui y est enterré.

     

    Tandis que la croix de Ploërmel où les manifs pour et contre se succèdent, est toujours en instance de liquidation...

     



     

    Alors qu'il y a tant de malfrats qui courent, et tant de dossier à traiter, les tribunaux déjà surchargés sont obligés de juger des affaire imbéciles, comme celle-ci, mais pour une fois les magistrats ne se sont pas ridiculisés, ils ont décidés que la Croix de la porte du cimetière de Prinçay resterait en place, malgré l'acrimonie d'un homme, qui voulait la faire dégager !

     

    Liviaaugustae

     

     


    12 commentaires
  •  

     

     

     

    « Bientôt, se retirant dans un hideux royaume,

     

    La Femme aura Gomorrhe et l'Homme aura Sodome,

     

    Et, se jetant de loin, un regard irrité,

     

    Les deux sexes mourront chacun de son côté. »

     

    Alfred de Vigny

     

    (Extrait de : La colère de Samson)

     

     

    La guerre des sexes...

    Le prédateur ne dort-il jamais ?

     

    (Image internet)

     

     

     

     

     

    Après le « racisme » voilà le « Harcèlement », mot à la mode en ce moment, qui fait non seulement du bruit médiatique ce qui fait déborder les égouts, mais fait aussi beaucoup de mal à la société !

     

    Depuis « l'affaire Weinstein » tout le monde ne parle plus que de cela , c'est le grand défilé, des « stars », du petit autant que du grand écran, qui on été apparemment violentées ! Mais n'est-ce pas le « métier » qui veut çà ?

     

    Et certaines tombées dans l'oubli, espèrent sortir de l'ombre avec ce «Bienvenu  Harcèlement » et chacune de venir dans les médias, raconter sa mésaventure... La liste des délatrices s'allonge, elle est loin d'être close, tous les jours un nouveau nom est donné en pâture au public, voilà qu'un metteur en scène est cité lui-aussi, et puis le deuxième frère Weinstein, ainsi que plusieurs acteurs....

     

    Dans ce microcosme frelaté d'Hollywood, depuis longtemps déjà, le sexe, la drogue, l'alcool et le fric, sont les compagnons de route de tout ce petit monde, et depuis toujours les femmes qui n'avaient pas de fortune et peu de bagage intellectuel, ont « coucher », pour arriver à percer. Combien de petites starlettes du style « sois belle est tais-toi » de la promotion canapé, ont encombré les écrans durant la liaison qu'elles entretenaient avec producteur ou metteur en scène, alors qu'elles étaient totalement dénuées de talent ?

     

    La secrétaire d'état « chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes », (titre pompeux que porte Marlène Schiappa), « violentée elle-aussi », poussant le bouchon très loin, recommande aux femmes, sans rire, de porter plainte dès qu'un homme les regardera !

     

    Ces foldingues, vont dégoûter les mecs, il ne voudront plus entendre parler des femmes, et encore moins les regarder cela va s'en dire ! La race humaine serait-elle en danger d'extinction ? On cherche comment elle pourrait bien se reproduire, car si les hommes n'ont plus le droit de « regarder les femmes », comment pourront-ils leur faire des enfants ?

     

    Et pourtant je fut « pelotée » un après midi dans un cinéma, (croyez-moi, cet acte m'a bouleversée car il faut avouer que c'est une chose horrible quand cela vous arrive, je n'ai depuis ce jour, plus jamais osée aller seule au cinéma), mais je ne voue pas pour autant tous les hommes à l'enfer, parce qu'un détraqué sexuel m'a tripoté !

     

    Dieu merci, tous les hommes ne pensent pas qu'à « baiser » et beaucoup de ceux que je connais, sont des hommes tout à fait charmants, sûrement plus que ces  femelles qui se font appeler  «fémen » et qui se baladent à demi -nues dans les rues... celles-là crieront-elles au harcèlement et porteront-elles plaintes, si des hommes les regardent ?

     

    C'est une hystérie collective qui est en train de s'installer dans le monde occidental, mais pas contre tous les mâles, c'est le « mâle blanc » qui est visé dans ce grand déballage.... Quid des autres ?

     

    Mais comme le rappelle la sexologue, Thérèse Hargot : « On ne naît pas porc, on le devient. C'est toute la société qui fabrique des porcs. Quand on a baigné dans une culture qui transforme l'homme ou la femme en objet, en instrument de jouissance, quand on fait de la sexualité un produit de consommation, il ne faut pas s'étonner que tant d'individus soient comme des enfants, incapables de contrôler leurs pulsions. »

     

    - Rappelez-vous « Mai 68 », dont le slogan était : « il est interdit d'interdire », durant ce mois la sexualité a été débridée et portée au pinacle, ils ont coucher à tout va, un peu comme ferait les chiens...

     

    - Pour nous présenter un rouge à lèvres, un parfum, un Iphone, ou un bijou, les mannequins ne sont-elles pas à demi-nues elles-aussi ? Ce n'est sûrement pas à « l'insu de leur plein gré », elle le font juste pour du fric ! 

     

    - J'avoue être sidérées devant certaines scènes d'amour de films ou de séries, dans lesquelles l'actrice nue comme un vers accueille l'acteur tout aussi dénudé, entre ses cuisses tandis que ce dernier mime l'amour ! On se demande d'ailleurs comment le mec peut tenir ? Peut-elle après ces scènes, crier au harcèlement ?

     

    - Quand la « gay-pride » défile avec tous ces gens à poils sur la plate-forme d'un camion, n'est-ce pas un appel à la fornication ?

     

    - Et quand les-dites « stars », montent les marches de Cannes, avec un petit voile transparent en guise de robe, les seins à l'air et le bas du ventre recouvert juste d'un petit string, espèrent-elles qu'on ne les regardera pas ???

     

    Mais de qui se moquent-elles ?

     

    Cependant il y des détraqués sexuels qui sévissent : je pense à toutes ces petites filles, enlevées, violées et tuées et dernièrement à cette jeune femme joggueuse dont on a retrouvé le corps carbonisé dans une forêt. Ceux-là, il faut les arrêter, les enfermer ou mieux les punir par où ils ont péchés et crac !

     

    Les martyrs du sexe, celles-là oui nous devons les plaindre !

     

    Liviaaugusate

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

    A propos de la croix !

     

    Enlevez cette croix...

     

    Le Conseil d'Etat ordonne au maire de Ploërmel, non seulement de virer la croix de Jean-Paul II, mais ce dernier doit verser aux « requérants » 3000 € !

    On comprend mieux pourquoi, les gens dénoncent les croix : c'est encore et toujours une question de « fric » !

    L'espace publique n'appartient-il pas à tous les citoyens ? Pourquoi l'état prétend-il défendre ou exiger telle ou telle chose ?

    Et dans ce cas, pourquoi s'en prend-il seulement aux croix ? pourquoi ne demande-t-il pas aux femmes musulmanes d'enlever ce voile symbole religieux, qui nous énerve tant, et qu'attend-il pour interdire les prières dans les rues ?

    Il n'y a que le vent qui répond !

    Liviaaugustae


    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Le « Harcèlement » occupant tous les médias parlés et écrits, ils n'ont pas, ou peu parler de la décision du Conseil d'Etat, qui exige que la croix de  Jean-Paul II dégage de « l'espace public » à Ploërmel en Bretagne  !

     

    Cette décision a irrité au-delà de nos frontières, les polonais outrés proposent d'accueillir le monument de leur compatriote chez eux, la France aurait l'air fine !

     

     

    Cahez ces symboles que l'on ne saurait voir!

    Voici l'objet du litige sur une place de Ploërmel (Morbihan)

     



     

    Noël approche, préparons nous aux polémiques qui vont resurgir sur « les installations des crèches de Noël dans les bâtiments publics ».

     

    Cette année cependant, dès le mois d'octobre, les laïcs commencent à faire le ménage !

     

    Et le Conseil d'Etat, qui n'a sans doute rien de plus utile à faire, a ordonner au maire de Ploërmel de dégager la croix de Jean-Paul II de l'espace public.

     

    Ces signes agressent paraît-il ?

     

    Alors posons-nous la question, qui agressent-ils ???

     

    Dans le même temps on transforme nos églises, (qui sont notre patrimoine et nos racines européennes) en mosquées et cela ne dérange personne !

     

     

    Cahez ces symboles que l'on ne saurait voir!

    Comme la chapelle Saint Christophe à Nantes !

     

    (image internet)

     



     

    Ras-le-bol des attaques !

     

    Alors dans un mouvement d'humeur, une sainte colère a mobilisé la toile pour répondre aux laïcistes prompts a flinguer les symboles chrétiens pour ménager les autres...

     

    « La polémique sur le retrait de la croix Surplombant la statue de Jean-Paul II à Ploërmel, par le Conseil d'Etat, a fait réagir les internautes. Ce week-end, des milliers de croix ont inondé la toile pour dénoncer cette décision.

     

    Samedi le hashtag « Montre Ta Croix » fut l'un des plus repris sur le réseau social Twitter. »

     

    Avec toutes les croix qui jalonnent nos villes, nos villages et nos campagnes, du nord au sud, le Conseil d'Etat a du pain sur la planche , ou bien va-t-il envoyer des bulldozers pour nettoyer une fois pour toute le pays ?

     

    Un vrai chemin de croix pour les laïcistes !

     

    Liviaaugusate

     

     

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique