•  

     

     

    J'ai lu dans une de mes revues, que les soins sont torpillés par ceux-là même qui devraient les protéger !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Nos soins torpillés...

    Et çà fait très mal !

     

    (Image internet)

     

     

     

    « La réforme des mutuelles portée par Marisol Touraine est en vigueur depuis janvier 2016. Elle ne fait pas que des gagnants. Pour de nombreux patients, la somme restant à charge a augmenté. En cause, les plafonds de remboursement des nouveaux contrats.

     

    On aurait pu penser qu’une réforme des complémentaires santé améliorerait l’accès aux soins. L’inverse s’est produit pour de nombreux patients en 2016. Des assurés ont découvert que leur mutuelle les rembourse moins, notamment après une consultation de spécialiste à honoraires libres ou une hospitalisation dans le secteur privé. Ils ont dû régler des dizaines, voire des centaines d’euros, autant de dépenses imprévues. La nouvelle loi, qui permet à tous, salariés ou non, d'accéder à une mutuelle, en limite les remboursements. 

     

    Elle est particulièrement sévère en cas de dépassements d’honoraires. Les contrats dits "responsables" en vigueur depuis le 1er avril 2015 pour les assurés individuels (y compris les retraités), et depuis le 1er janvier 2016 pour tous les salariés, imposent des planchers de remboursement, mais aussi des plafonds. Le but affiché était d’inciter les médecins à modérer leurs prix. Peu de médecins ont signé le contrat d’accès aux soins permettant le remboursement total du patient. Les deux tiers des praticiens rejettent cet encadrement de leurs honoraires par l’État.

     

    Mais avec cette loi, l'État ne se désengage-t-il pas à bon compte? En pratique, certains patients en font les frais. Quand le « contrat responsable » a été mis en place, il y a eu assez peu d’informations pour le grand-public. » (sic)

     


    17 commentaires
  •  

     

    Les robots et les hommes...

     

    Les robots et les homme...

     

     

     

     

     

    « L'intelligence artificielle pourrait signifier la fin de l'espèce humaine »

     

    Stephen Hawking

     

    (scientifique et mathématicien)

     

     

     

     

     

    Dans une de mes revues, j'ai lu une stupéfiante nouvelle !

     

    Jugez plutôt !

     

    « Le 12 janvier, un projet de résolution sur « le droit des robots » a été adopté en commission au Parlement européen. Prenant acte de la multiplication des robots « intelligents » et « autonomes » dans un nombre croissant de secteurs, le rapport entend leur donner une « personnalité juridique » ! A terme, il s'agirait de faire du robot une « personne électronique » avec des droits et des devoirs, responsabilité en cas d'accidents, rémunération pour services rendus, taxations pour alimenter un fonds de compensation en faveur des personnels de soins, de police, etc... dont il prendrait l'emploi. »

     

     

     

    L'humain serait-il en train de s'éteindre  pour laisser la place aux robots ? Mais alors ! Soyons logiques, qui donc créera d'autres robots et pour qui donc les robots travailleront-ils s'il n'y a plus d'humains ?

     

     

    Les robots et les hommes...

    Ce cerveau à des droits, tenons-nous le pour dit !

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

    Sont-ils donc tous devenus marteaux, ses « élus de l'Europe si bien payés » ?

     

    Les rares fois où ils se rendent à Bruxelles, n'ont-ils qu'une idée en tête, nous pourrir la vie avec des lois idiotes, (interdiction de fessées aux enfants, résultat, il deviennent de petits monstres) aujourd'hui ils veulent une loi afin de donner des « droits et des devoirs aux robots » accompagnés de nouvelles taxes bien entendu, elles sont déjà prévues au programme !

     

    Espérons qu'ils ne leur donneront pas le droit de grève ! On frémit devant la bêtise humaine étalée ici ! j'en reste « baba » !

     

    J'ai comme beaucoup d'entre nous des robots, certains qui lavent linges et vaisselles, un autre qui fait le café, et puis un aspirateur qui parle et qui tout seul comme un grand, court de pièce en pièce à l'assaut de la poussière, avalant goulument cette dernière pendant que je m'occupe à autre chose, quand le boulot est fini, ou faute de jus, il retourne sur son socle en émettant une petite musique pour avertir qu'il a terminer et qu'il va se requinquer en électricité, mais... quand il a fini, je dois lui faire sa toilette, le débarrasser de la poussière ingurgitée, et lui nettoyer ses brosses. Cela il ne le fait pas encore ! Saura-t-il le faire un jour ? J'aimerai mieux ne pas voir çà !

     

    Devrais-je à l'avenir verser un salaire à mes robots ? Me rappeler qu'ils ont des droits  et des devoirs, oui mais, lesquels  ? çà je n'en sais rien  « les élus » n'ont pas encore bien défini la chose apparemment !

     

    En parlant de l'Europe, j'ai lu sur internet une horrible nouvelle ! Hollande veut devenir président dudit Parlement européen, après l'Elysée !

     

    Alors attachez vos ceintures, çà va tanguer !

     

    Liviaaugustae

     

     


    20 commentaires
  •  

     

     

    Sacha Guitry, qui n'avait pas de portable trouvait le téléphone agaçant, car disait-il : « on vous sonne comme un domestique », que dirait-il alors de cet engin qui nous suit partout et qui sonne intempestivement à toute heure du jour et de la nuit ?

     

     

    Nous, et les portables...

    Image internet

     

     

     

     

     

    Aujourd'hui les portables tiennent une plus ou moins grande place dans nos vies, suivant les individus.

     

    Même si je ne suis pas une inconditionnelle du portable, je le trouve très pratique, cependant si je le trouve pratique, et parfois nécessaire même, je ne comprends pas comment on peut y être accroc ! Là çà me dépasse !

     

    Et c'est pourquoi l'autre jour, (toujours dans le bus, qui est une mine de renseignements sur les tics et les tocs de notre époque) l'air de rien, je notais que toutes les personnes présentes et de tous âges, possédaient un portable (moi itou), j'ai observé en douce le comportement de chacun vis-à-vis de ce « viatique ». Presque tous le consultaient en continue. Certains étaient très concentrés et le compulsaient avidement, tandis que d'autres parlaient avec frénésie :

     

    • -une dame entre deux âges, le tenait serré convulsivement dans une de ses mains, fixant l'écran sans arrêt, espérant sans doute un appel qui ne venait pas...

    • Une jeune fille consultait le sien et y répondait en se tordant de rire...

    • Tandis qu'une autre, aux oreilles branchées, l'œil vague, bouche bée, secouait la tête d'un air idiot au rythme de la musique, du moins je l'ai supposé...

    • Un Monsieur d'allure sévère, l'a écouté sans rien dire, en fronçant les sourcils, et l'a rangé rageusement dans la poche de son blouson... était-ce Madame qui lui passait un savon ? Ou alors lui annonçait-on une catastrophe ?

     

    Bien entendu, tout ce petit monde, se fichant éperdument d'être entendus et écoutés ou de gêner le voisin, parlaient à tue-tête en gesticulant!

     

    Quand tout à coup, me faisant sursauter, le mien a sonné. Savez-vous ce que j'ai fait ? Je l'ai laisser sonner,  car le plus souvent se sont des pubs idiotes (et je déteste, téléphoner dans les lieux publics, sauf obligation), les deux personnes assises en face moi, m'ont regardé l'air ahuri, presque interrogateur ! Elles ne comprenaient pas pourquoi, ayant la veine d'être sollicitée par ce dieu, je ne me ruais sur mon appareil pour répondre ! (En rentrant chez moi le soir, j'ai constaté que c'était bien une pub) !

     

    On ne se parle presque plus, sauf par portables interposés, ces derniers étant considérés comme une entité ; on le bichonne, le caresse, et le serre contre soi, comme un être cher, mais on ne le lâche jamais ! (J'ai lu, que certains ados dormaient avec leurs portables à portée de main à côté de l'oreiller!)

     

    Si on avait autant d'attentions pour l'être humain, je pense que la société ne se déliterait pas autant ni si vite !

     

    Mais n'est-ce pas justement pour se déconnecter du réel que, les jeunes surtout, ne se séparent jamais de leurs oreillettes ? ils baignent solitaires dans « leur musique » dans un monde bien à eux, qui leur permet d'oublier ce qui les entourent !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     


    23 commentaires
  •  

     

     

    La France prise par les glaces...

     

    Voici ce que Météo France prédit...un pays complètement enseveli sous la neige !

     

    (image de météo France)

     

     

     

    Météo France nous annonce qu'un froid de loup accompagné de neige, va nous tomber dessus dans la nuit prochaine, nous sommes priés (façon de parler, car ils menacent de couper carrément le courant) !

     

    C'est ce que les écolos/verts ont obtenus avec leurs « idéologie nuisible » !

     

    Et voici ce qu'envisage EDF, vu que des centrales nucléaires ont été fermées par Mme Royal grande prêtresse de « l'écologie aujourd'hui » , des coupures de courant, purement et simplement si les français n'obtempèrent pas !

    Vous avez dit totalitaire ?

     

    Voilà ce que je lis à l'instant sur mon portail orange !

     

    De quoi provoquer une hibernation générale !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Vague de froid, réacteurs nucléaires à l'arrêt... Pour éviter une rupture d'approvisionnement, (Alors qu'autrefois, la France vendait du courant) les Français pourraient être encouragés à modérer leur consommation en heures de pointe (8h-13h/18h-20h) dès ce mardi 17 janvier.Aucune coupure n'est cependant programmée "à ce stade".
    Une vague de froid est attendue à partir de cette nuit sur la quasi-totalité de la France. Sous l'influence d'un air froid venu du nord-est de l'Europe, les températures devraient plonger pour atteindre des niveaux inférieurs de "quatre à huit degrés" aux normales saisonnières, en particulier à partir de ce mardi. Le thermomètre devrait tomber à -11°C à Mulhouse, -9°C dans le Massif central et à Strasbourg, -6°C à Toulouse et -4°C à Marseille.

     



     

    Et voici les « écos gestes » qui sera demandé aux français :

     



     

    • Baisser de un à deux degrés les radiateurs électriques

      Et si vous crevez de froid on s'en tape!

     

    • Reportez l'usage du lave-vaisselle, du lave linge et du sèche linge et de tous les gros électro ménager après 22h

      Si vous ne dormez pas à cause du bruit des machines et que sentez le bouc, on s'en tape également !

    • Eteindre les lumières dans les pièces inoccupées

      Comme si nous avions attendu leurs conseils !

    • Déchargez les chargeurs de téléphones à 100%

      Et çà nous le faisons également depuis longtemps aussi !

     

    Mais ils se foutent de nous, vous ne croyiez pas ?

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

    « Quand les élites trahissent, les sociétés meurent.

     

    Dans ce cas, la consolation de notre société sera d'être la première à mourir ouvertement de bêtises et de vulgarité. »

     

    Albert Camus

     

     

     

     

     

     

     

    De la peau du lion l'Âne s'étant vêtu,

     

    Etait craint partout à la ronde.

     

    Et bien qu'animal sans vertu,

     

    Il faisait trembler tout le monde. [...]

     

    Jean. de La Fontaine

     

     

    S.O.S...

    Le français à la poubelle...

     

     

     

    Vincent Peillon, précédent ministre de l'Education Nationale (qui n'éduque plus depuis des décennies), habité par la haine du français, « des us et coutumes ancestrales estimées trop  franchouillardes » , haine aussi du curé, des cathos etc... avait avec beaucoup d'application, hâté la destruction de la langue et l'endoctrinement des enfants, du reste, il ne s'en cache pas, c'est un homme d'un cynisme effroyable !

     

    Dans son livre intitulé : « La Révolution française n'est pas terminée» il livre toutes ses brillantes idées et son désir de remettre cette dernière dans ses rails , je n'ai pas lu ce brûlot révolutionnaire, mais Denis Tillinac qui l'a lu en propose des extraits dans son livre : « L'Âme Française » dont je vous ai déjà parlé.

     

    En page 18 : on peut lire : « C'est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation* qui s'opère dans l'école et par l'école, cette nouvelle Eglise avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles Tables de la Loi. »

     

    Et page 120 : « C'est ce travail qui est commencé, c'est la Révolution qui continue. »

     

    Et encore en page 162 : « La laïcité elle-même peut alors apparaître comme cette religion de la république cherchée depuis la Révolution. »

     

    Puis en page 191 : « L'école sans Dieu est l'instrument de cette religion. »

     

    Quand on lit cela, écrit avec cette froide détermination d'exécuter la France et sa langue, on tremble que cette hideuse Révolution dévastatrice ne se remette en place ! Et on frissonne encore plus, quand on apprend que cet homme sectaire, se présente à la primaire de la gauche pour devenir président de la République, alors que son modèle idéal est Robespierre !!!

     

    • *Transsubstantiation : Changement de la substance du pain et du vin opéré au cours de la messe, à l'eucharistie, par la consécration en la substance du corps et du sang de Jésus-Christ (ne subsistent du pain et du vin que les apparences. (Dictionnaire Larousse)

    • En choisissant le terme ci-dessus, nous constatons que Peillon se prend pour le Christ tout simplement !

     

    Et l'actuelle ministre de l'Education, continue cette destruction de ce que fut la France de nos pères !

     

    Pour se faire, dans les établissements scolaires, elle a froidement minimisé le grec et le latin, « ces deux langues sont en option », c'est pourtant la base et les piliers de la langue française, (elle n'a pas encore oser les balancer complètement) pour instiller dès les petites classes, l'étude de : « l'arabe, sa langue maternelle », le but de ces deux ministres, n'était pas d'éduquer les enfants mais : de les endoctriner, pour pouvoir mieux les manipuler après !

     

    Comment Corneille, Racine, Molière, Hugo et tous nos grands écrivains écriraient aujourd'hui, sous l'égide de pareils destructeurs ?

     

     

     

    On peut imaginer comment Don Diègue s'adresserait à Rodrigue aujourd'hui :

     

    «Rodrigue ! Laisse tomber ta meuf

     

    Empoigne ton flingue

     

    Et va me dézinguer cet enfoiré de Gormas

     

    Qui m'a taclé !

     

     

     

    Et Rodrigue pourrait répondre :

     

    « Ok ! Une de perdue, dix de retrouvées

     

    Je te file un coup de main

     

    Je n'encadre pas ce mec ! 

     

    Je vais lui faire la peau ! 

     

     

     

     

     

    Les amoureux comme Rodrigue, n'avaient déjà plus cours au XIXe siècle

     

    • mais le français n'était pas déstructurer et les mots gardaient leur sens

    • Il y avait des cours de morale dans les écoles

    • l'histoire était étudiée intrinsèquement, (elle n'était pas encore passée à la moulinette du prêt-à-penser)

    • Et l'on s'appuyait sur les traditions ancestrales.

     

    La violence, la haine, le démantèlement de la langue et de l'histoire de la France, les mœurs débridés d'aujourd'hui, nous heurtent souvent, et nous font regretter « le bon vieux temps », où pourtant tout n'était pas tout rose !

     

    Liviaaugustae

     

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique