•  

     

    Au cours d’une lecture, sur un site internet catholique, j’ai lu cette nouvelle, que nos médias se gardent de divulguer.

     

     

    On assassine Jésus tous les jours...

    A Pampelune, une exposition fait scandale, un individu qui se prétend « artiste », à élaborer une « œuvre » avec des hosties consacrées, il les subtilisait lors de communions, au cours de plusieurs messes, il se vante d’en avoir fauché 248, pour la réalisation de son « œuvre ». Une exposition, où les hosties consacrées sont posées à même le sol, pour former le mot « pédérastie », et l’auteur de cette œuvre d’art, a posé nu devant.

    Cette exposition, a été chapeautée par la mairie de Pampelune !

    Une association d’avocats chrétiens a porté plainte et demandé que cette exposition soit enlevée, il était prévu qu’elle reste jusqu’à Noël.

     

    -       Une nouvelle  attaque contre l’église catholique,

    -       Une insulte envers tous les chrétiens,

    Liviaaugustae


    14 commentaires
  •  

     

    « Tolérance et apathie sont les dernières vertus d’une société mourante ».

    Aristote 

     

     

     

    Diviser pour régner...

    Education d’Alexandre par Aristote

    par Charles Laplante

     

    Diviser pour régner provient du latin « Divide ut regnes ». La phrase correspondante en grec ancien est « Διαίρει κα βασίλευε » (Diaírei kaì basíleue).

    -       En politique et en sociologie, diviser pour régner est un stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d'un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.

    -       Chez Machiavel : Divide et impera, « divise et règne ».

    -       Diviser pour régner, en informatique méthode de conception d'algorithme réduisant récursivement un problème en un ou plusieurs sous-problèmes du même type (ou de la même classe de problème).

     

    (Texte et image wikipédia)

     

     

    Et depuis Aristote, les gouvernants du monde, ne se privent pas de diviser pour régner à leur guise et souvent mal !

    Liviaaugustae

     


    14 commentaires
  •  

     

     

    Attention, danger !

    Tableau d’Hubert Robert

    Ainsi sera la France si on les laisse faire !

     

    « Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire »

    Albert Einstein

     

    Non seulement ils regardent et laissent faire, mais ils aident par utopie, les gens qui veulent nous détruire.

     Ils  tissent allègrement la corde qui va nous pendre !

    Liviaaugustae

     


    20 commentaires
  •  

     

    « Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. »

     George Orwell

     

     

    « Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s’étonner d’en sortir avec la pensée unique de la moule ! »

    Anonyme

     

    Cependant, la pensée unique ne permet de dire aujourd'hui, que ce que pensent les moules !

     

     

     

    De moule en moules...

    Dans un parc à moules.

     

    Et à l’infinie, elles pensent… toutes la même chose !

    Mais savent-elles qu’un jour elles seront mangées ?

     


    18 commentaires
  •  

     

     

    « Il faut se ressembler un peu pour se comprendre… »

    Paul Géraldy 

     

    Hier dans le tram, nous étions serrés comme des sardines, ballottés au rythme des arrêts, et des virages, il faisait une chaleur étouffante, les passagers très bruyants, le verbe haut perché, parlaient tous en même temps, dans leurs smartphones, toutes sortes de langages… pas de français !

    Tous ces langages se mêlaient pour former  un fond sonore très discordant, le bruit rajouté à la chaleur, étaient très éprouvants!

    Personne ne comprenait personne.

    Personne ne s’occupait de personne.

    Cela m’a fait penser à la « Tour de Babel ».

     Liviaaugustae

     

     

     

    La tour de Babel...

    La Tour de Babel

    Pieter Brueghel  l’Ancien XVIe siècle.

     

    « L’histoire de la Tour de Babel est un épisode biblique rapporté dans la « parshat Noa’h *», en Genèse 11 : 1-9.

    La terre ayant été repeuplée après le Déluge, les hommes s’arrêtent dans une vallée de Sennar pour édifier une tour dont le sommet atteint les Cieux. Dieu interrompt leur projet en brouillant leur langage, uni jusque là, et les disperse à la surface de la Terre. »

     

    *Parshat Noa’h : portion hebdomadaire de la Torah 2ème dans le cycle annuel juif de lecture de la Torah.

     

    Texte et image wikipédia.

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique