• L'espèce la plus menacée...

     

     

    L'espèce la plus menacée...

     

    Prométhée enchaîné

     

    Pierre Paul Rubens

     

     

     

     

    La civilisation occidentale s'est, au long des siècles, construite sur le respect inconditionnelle de la personne humaine. Depuis que le respect de la personne humaine est devenu relatif, à la suite de vote démocratique qui ont renié la sagesse des Anciens (Hippocrate 400 ans av. J.C), la civilisation occidentale se déconstruit à vue d'œil. [...]

     

    Depuis qu'il a souverainement décidé d'être son propre créateur, en abandonnant ses quartiers de noblesse divine, et de définir lui-même à quelle condition « il est », l'homme est devenu l'espèce la plus menacée de la création. Depuis que la modernité a inventé la tyrannie du bonheur pour tous (cette idée neuve en Europe), dans un paradis terrestre contemporain qui ressemble à un parc d'attraction perpétuellement démodé, elle a créé l'enfer pour tous. L'homme étant devenu la variable d'ajustement d'une civilisation qui n'a plus de nom, l'homme n'est plus dans l'homme, le politique n'est plus dans le politique et Rome n'est plus dans Rome. […]

     

    Le monde occidental a accepter de n'avoir plus ni origine (avortement systématique de l'enfant dépourvu de projet parental), ni fin (euthanasie pour mettre un terme à une vie illimitée), ni sens (indifférenciation sexuelle). […]

     

    L'état de droit n'a plus rien à voir avec ce qui est juste, c'est le triomphe du droit et la défaite de la justice. L'homme est en miettes mais chaque miette vaut de l'or. Le ventre des femmes est un nouvel Eldorado. […]

     

    Le marché de la technoscience touche les dividendes de génocides permanents. […]

     

    Nous avons fait allégeance sur le plan culturel à des dominants qui définissent notre périmètre d'évolution et nous chargent même de faire avance certains de leurs projets. Comme le poisson rouge dans son bocal, nous sommes en liberté surveillée, associée à une soumission à nos adversaires auxquels nous finissons par nous habituer. […]

     

    Or, nous ne pouvons plus nous payer le luxe de cette liberté surveillée. Nous sommes dos au mur sur le plan spirituel, politique et démographique. L'enjeu est de s'opposer à cette destruction programmée du réel. Pour cela il est indispensable et urgent de poser à la fois des gestes et des paroles. […]

     

    Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune

     

     

     

    Comme Prométhée, si nous ne réagissons pas, nous risquons d'être dévorés par ceux qui nous gouvernent (très mal d'ailleurs) et par les aigles de la mondialisation...

     

    Liviaaugustae

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Novembre à 06:15
    Cigalette 106

    Bah l'homme de toute façon n'a que ce qu'il mérite, il pollue, tue, viole détruit tout il est occupé à scier la branche sur laquelle il se tient... on ne le changera plus, bonne journée

      • Jeudi 15 Novembre à 08:26

        Bonjour Cigalette,

        Si la majorité humaine  est faisandé, je pense qu'il reste encore quelques hommes de bien; il faut juste que ces derniers s'activent ...

        Bonne journée

    2
    Jeudi 15 Novembre à 06:22

    on a l'impression de lire l'histoire du temps des rois et des manants....il va falloir faire attention que la révolte n'arrive pas....douce journée

      • Jeudi 15 Novembre à 08:28

        Bonjour Monique,

        L'article de J.M. Le Ménée n'est pas très gai, mais je pense qu'une poignée d'homme de biens, peuvent faire la différence, je rêve peut-être, mais je veux y croire.

        Belle journée

    3
    Jeudi 15 Novembre à 06:44

    L'humain, cette erreur de la nature. Celle-ci se porterait tellement mieux sans nous

    Bises

      • Jeudi 15 Novembre à 08:30

        Bonjour Martine,

        C'est parce qu'aujourd'hui, les hommes pensent qu'ils sont devenus des dieux et qu'ils peuvent tout faire...on jour le ciel leur tombera sur la tête!

        Bises

    4
    Jeudi 15 Novembre à 08:23

    Nous sommes déjà dévorés, Livia!

    Il ne nous reste qu'à résister personnellement dans notre vie en gardant les valeurs que l'on nous a apprises!

    Bises

    Gigi

      • Jeudi 15 Novembre à 08:33

        Bonjour Gigi,

        Rome est tombée et a été rayée de la carte, par sa veulerie, alors nous qui sommes devenus Sodome et Gomorrhe en même temps, on aura du mal à remonter la pente, notre génération ne verra pas le redressement s'il y en a un ! Mais...Je veux rester optimiste et espérer pour mes petits enfants !

        Bises

    5
    Jeudi 15 Novembre à 09:43

    Un article qui fait sérieusement réfléchir, nous mais pas eux !

    Espérons que le monde va réagir à temps, n'est-il pas trop tard ???

    Bisous bisous

      • Jeudi 15 Novembre à 12:15

        Bonjour lili,

        Il m'a fait aussi beaucoup réfléchir, et j'ai hésité à l'éditer, mais finalement je me suis dit qu'il valait mieux le faire connaître à encore plus de monde.

        Le monde réagira-t-il ? Je n'en sais rien, je l'espère, il faut toujours espérer cela aide tent à vivre!

        Bisous bisous

    6
    Jeudi 15 Novembre à 10:47

    Un texte qui résume très bien les deniers gouvernements que nous avons subi.

    Bises et bon jeudi

      • Jeudi 15 Novembre à 12:17

        Bonjour Zaza,

        Je te rappelle que nous avons encore 3 ans à tirer avec  le sieur Macron a encore hélas ! On n'est sûrement pas sorti de l'auberge, et ce petit monsieur à une ambition démesurée...

        Bises et belle journée

    7
    Jeudi 15 Novembre à 13:15

    Il est trop tard...

    Beaucoup trop tard.

    Il fallait réagir il y a quarante ans quand un certain homme politique nous annonçait la fin de la civilisation occidentale et chrétienne et que tout le monde le prenait pour le diable personnifié.

    Ce n'est pas seulement Macron et son ambition qui en est le principal responsable: cette crise est visible dans le monde entier et empire de jour en jour.

    Je regrette amèrement les personnes qui disent que l'homme est "une erreur de la nature" qui "n'a ce qu'il mérite" (réflexion peu chrétienne si on admet que l'Homme aurait été fait à une certaine image !!!) : il ne s'agit pas d'une vague punition divine, mais d'un complot international bien orchestré par des individus encore plus faisandés que ceux qui disparaissent en silence.

    Excusez ma franchise.

      • Jeudi 15 Novembre à 13:33

        Bonjour Bedeau,

        En effet, tout l'Occident est pourri jusqu'à la moelle par le fric et la facilité, mais je veux quand même espérer en Dieu, puisqu'il nous a créé il va nous aider, il ne détruit plus malheureusement les Sodome et Gomorrhe, et c'est bien dommage.

        Quand à dire que l'homme est une erreur de la nature, je ne suis pas d'accord non plus, mais tout le monde ne croit pas en Dieu, ceci explique cela.

        Et c'est vrai que Macron est une énième roue de la charrette qui nous emmène vers le néant et il n'en a même pas conscience, trop imbu de sa petite personne.

        Au contraire je vous remercie de votre franchise sans fard

         

         

    8
    Jeudi 15 Novembre à 14:57

    Bonjour Chantal. Je ne comprends pas tout ce que dit ce monsieur, ni ce qu'il propose. J'ai lu qu'il était contre le transhumanisme et contre l'avortement. Bisous

      • Jeudi 15 Novembre à 16:01

        Bonjour Brigitte,

         Ce Monsieur  défend la vie, on protège les baleines les phoques, mais...on tue les bébés humains!

        il a raison aussi d'être contre le transhumanisme (contrairement à Macron qui est pour, juste pour faire plaisir aux émirats arabes) car ceux qui arrivent viennent pour prendre notre place, c'est programmé, cela se fait tout doucement, et il sans doute trop tard, car des gens comme lui, crie dans le désert on ne les écoute pas! Et il est sans doute déjà trop tard! Pauvre Occident!

        Bisous

    9
    Jeudi 15 Novembre à 16:21

    C'est un texte qui nécessiterait une discussion, car discutable, même si certains passages ne le sont pas.

      • Jeudi 15 Novembre à 17:34

        Bonsoir Dr WO,

        Je trouve que tout l'article est très bien je n'ai pas envie de le discuter!

    10
    Jeudi 15 Novembre à 19:18

    C'est pour cela que le monde part en vrille on n'oublie si vite !

      • Vendredi 16 Novembre à 00:18

        Tu as tout à fait raison Christian, le monde Occidental part en vrille et nous allons nous faire bouffer!

    11
    Marie-Gabrielle
    Vendredi 16 Novembre à 00:59

    Bravo Chantal, d'avoir osé publier de beau texte de Jean-Marie Le Méné, un des gendres du regretté professeur Jérôme Lejeune. C'est un texte sage et prophétique. Non, l'homme n'est pas une erreur de la nature, il a été créé à l'image de Dieu. Mais bien sûr Satan notre ennemi, nous souffle tout le temps de mauvaises idées de méchanceté, d'amour de l'argent, de destruction de notre planète. Mais ce n'est pas ça que Dieu demande aux hommes ! Il faut se tourner vers Dieu, Lui seul peut nous sauver.

      • Vendredi 16 Novembre à 11:39

        Bonjour Marie-Gabrielle,

        J'ai hésité longtemps avant de le publier, mais si nous acceptons tout sans rien dire, nous sommes aussi coupables que ceux qui font le mal.

        Cependant, je ne suis pas d'accord que l'homme soit une erreur de la nature puisque nous avons été créé par Dieu et à son image, mais comme je l'ai déjà dit, tout le monde ne croit pas en Dieu, d'où cette réflexion...

        Merci de votre visite.

        A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :