• L'eutrapélie...

     

     

     

    Billet

    Sous l’ombre d’un bel arbre, un repas avec famille et amis, dans le calme de l’été, embaumé par les lavandes… Ne serait-ce pas cela « l’eutrapélie » ?

     

    L’EUTRAPELIE :

    Petite vertu, Grands effets…

     

    « Ni trop, ni trop peu » tel est le principe de cette vertu, proche cousine de la tempérance…

    Eutrapélie ? Serait-ce un de ces charmants prénoms que portaient nos arrière-grands-mères, Eulalie, Euphrasie, et autres Eugénie ? Une odorante rose ancienne ?  Sous ce mot joliment désuet se cache une vieille dame, en effet, mais qui, malgré ses 2400 ans, n’a pas pris une ride !

    C’est à Aristote que revient la paternité de cette petite vertu qui donne au repos ses règles, et aux distractions leur mesure. L’homme cultivé ne peut, selon le philosophe, trouver de véritable repos qu’en gardant la juste mesure dans le divertissement. L’eutrapélie est la vertu du juste milieu qui distingue le gourmet du gouinffre, l’homme d’esprit du balourd, l’actif de l’agité.

    Ni trop, ni trop peu, tel  est le principe de l’eutapélie, proche cousine de la tempérance : plaisanter avec finesse, jouer avec entrain mais sans excitation, converser, se détendre avec mesure, sans vulgarité, sans licence, sans débordement qui abîment le corps, l’esprit et l’âme. […]

    Cette vertu n’est pas réservée aux saints canonisés. Elle est pour nous aussi et se révèle particulièrement utile durant l’été.

    Ceux qui perçoivent les vacances comme le grand défoulement après des mois de frustration ont beaucoup à apprendre de Sœur Eutrapélie. Ceux qui gâchent celles des autres en leur faisant porter le poids de leurs difficultés, les grognons, les ronchons, les rabat-joie, les pisse-froid, les pisse-vinaigre également ! Saint Thomas d’Aquin en fait de la charpie (« Ceux-là sont vicieux, pénibles et mal élevés ») !

    L’eutapélie nous permet de doser nos vacances avec mesure et intelligence. Pour ceux qui veulent en faire « un max » (vivre « un max »,de plaisir, visiter « un max » de musées, voir « un max » de films, faire « un max de sports, lire « un max ») comme pour ceux qui prévoient d’en faire le moins possible, le salut se trouve dans l’eutrapélie ! Les vacances, comme le pastis, demandent un savant dosage : ni trop de ricard, ni trop d’eau ; ni trop d’activité, ni trop de farniente ; ni trop de repli sur soi, ni trop de dispersion à l’extérieur ; ni trop de veille, ni trop de sommeil ; ni trop d’apéros, ni trop d’austérité, etc.

     

    Billet

    Un verre de pastis bien dosé…

    Ni trop, ni trop peu d’eau dans le Ricard   !

    (Image Wikipédia)

     

    Juste mesure et tempérance, vraie gaité, humour, plaisir de se détendre, sérénité, c’est tout cela l’eutapélie.

    Elle nous ouvre à la joie : joie de jouir pleinement d’un repos bien mérité, de s’occuper de soi et de se donner aux autres, joie aussi de se rapprocher de Dieu car, si l’on en croit le cardinal Giovanni Lajolo, diplomate du Vatican, l’eutrapélie, « ce doux rayon de la lumière du Christ », est chemin vers le Royaume. Une nouvelle « petite voie » à explorer… avec sagesse !

    Juliette LEVIVIER

    Extrait de : Famille Chrétienne.

     

    Je vous souhaite une bonne et heureuse « eutrapélie » durant vos vacances…

    Liviaaugustae

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Juillet 2013 à 15:20

    Ce serait un joli nom à porter, issu de plus, d'une belle histoire . Un peu snob peut-être mais j'aime bien !

     

    L'on n'est plus libre de parler, bien sur le maire à dis une bêtise et alors, Hollande n'en dis pas lorsqu'il annonce que son ennemie c'est la finance et qu'il faut faire la guerre aux riches alors que son gouvernement en déborde ?

    Bises Livia

    2
    Liviaaugustae Profil de Liviaaugustae
    Jeudi 25 Juillet 2013 à 18:01

    REPONSE A NETTOUE

    J'aime bien l'eutrapélie, et je la trouve à portée de tous et point snob, comme tu dis! Mais enfin chacun ses goûts, si je n'aimais pas je ne l'aurai pas publiée!

    Hollande n'arrête pas de dire des imbécilités mais... à lui on ne peut rien dire!

    Bises Nettoue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :