• La caverne de Platon...

     

     

    Je vous offre ce texte d'une journaliste que j'apprécie beaucoup, un texte plein de bonne philosophie qui peut nous aider à prendre le temps de réfléchir au fond de notre caverne, pour essayer d'en sortir... pour replonger dans la réalité, afin d'être prêts à faire face aux mensonges que l'on nous distille en boucle !

     

    Il ne faut plus que nous donnions dans le panneau des fausses vérités ! 

     

    « Les mensonges les plus courts sont les meilleurs ! »

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

    Et comme nous le conseille Bossuet :

     

    « Il faut voir le monde tel qu'il est, et non tel que l'on voudrait qu'il soit ».

     

     

    La caverne de Platon...

    Buste de Platon, copie romaine d'un original grec du dernier quart du Ive siècle av. J. C.

     

    Il est généralement considéré comme l'un des premiers philosophes occidentaux.

     

     

     

     

     

    Avec sa caverne, Platon a fait le buzz. Depuis les calendes grecques, on étudie cette belle allégorie dont les enseignements sont toujours d'actualité. Il n'a pas prit une ride le vieux Platon !

     

    Pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas révisé le bac de philo récemment, je me permets un petit résumé à la hache : « des hommes sont enchaînés dans une caverne souterraine, dos à la lumière. Il vivent dans un monde d'ombres ; de l'extérieur, il ne perçoivent qu'une faible lueur et des sons feutrés ? Telle est la condition de l'homme qui, enfermé dans les limites étroites du monde matériel, loin de celui des idées, vit dans un univers d'illusions et n'a pas une juste appréhension du monde réel.

     

    Imaginons qu'un de ces prisonniers soit libéré et accompagné vers la sortis. La confrontation avec l'extérieur sera difficile. Il souffrira mais, peu à peu, parviendra à percevoir le réel avec une acuité nouvelle. Telle est la condition de l'homme qui, s'extrayant du monde des illusions, parvient à celui de la connaissance, de la vérité, de la justice et du bien.

     

    Imaginons maintenant que cet homme redescende dans la caverne. Les autres prisonniers, incapables d'assimiler son expérience et d'en supporter les répercussions, le recevront fort mal : « ne le tueront-ils pas ? », se demande Platon.

     

    « Ces étranges prisonniers sont semblables à nous », nous dit Platon. Tiens donc ! Seraient-ils comme nous, enfermés dans un monde où les apparences comptent plus que la vérité ?

     

    Seraient-ils, comme beaucoup d'entre nous, enchaînés par l'opinion dominante, fascinés par le théâtre d'ombres chinoises que projettent les journaux, la télévision ou internet ? Seraient-ils prêt à croire, par exemple , que la télé-réalité reflète fidèlement la réalité ? Ou que l'identité sexuelle est un choix et non une donnée naturelle ?

     

    Ce qu'il y a de bien, dans la caverne, c'est qu'on y est au chaud et qu'on ne s'y sent pas seul : il y a foule, dans le monde des illusions... On est un peu à l'étroit, il y a une petite odeur de moisi, mais on s'y sent en sécurité. C'est très douillet les préjugés ! Et les apparences, quel confort ! Tant pis si l'on est confond opinion et vérité (ce que font tous les sondages avec l'approbation unanime des médias), si l'on se laisse manipuler par des idées trop simples pour être honnêtes, et si l'on s'habille en « prêt-à-penser », c'est moins cher et à la mode.

     

    Mais il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes. Il est temps de sortir de la caverne, de retrouver une liberté de pensée, de parole, d'action et d'omission (on appelle cela l'objection de conscience). Cela fait un peu mal au début, mais on s'habitue peu à peu. Il est vrai, comme le fait remarquer Platon, que l'on se trouve alors en décalage vis-à-vis des hommes des cavernes qui, affolés, ne songent qu'à nous faire la peau !

     

    N'ayons pas peur de nous confronter à la réalité. Le monde est bien plus beau que les hommes des cavernes ne le pensent ! Bien sûr, il y a du bon grain et de l'ivraie, mais la vérité est toujours préférable à l'illusion car elle est porteuse de vie.

     

    On ne se dirige pas correctement si l'on n'est pas de plein pied dans le réel. Comment être juste si l'on base ses jugements sur les préjugés ? Comment connaître les autres si l'on ne va au-delà des apparences, si l'on ne cherche pas à connaître la valeur de chaque personne, si l'on s'en tient à son statuts social, à sa réussite professionnelle ou à ses résultats sportifs ?

     

    La réalité, on ne la choisit pas, mais on peut choisir de vivre avec. L'homme n'évolue que lorsqu'il prend le risque de sortir de la caverne, lorsqu'il accueille la réalité comme elle est : aveuglante mais salutaire !

     

    Si l'un de vos ados passe son bac cette année, « revisitez » avec lui le mythe de la caverne. Parlez ensemble de la liberté intérieure, du discernement, de la conscience, des apparences, des préjugés.

     

    Platon a des « trucs à leur dire » à nos ados (et à nous aussi) ! Ses idées lui ont survécu, ce qui prouve que l'on s'est extirpé de la caverne, la sagesse a une permanence que n'a pas la matière.

     

    Merci Platon !

     

    Juliette LEVIVIER

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Juin à 06:51

    il est difficile d'imaginer ce que l'on a pas vécu, mais ce n'est pas pour autant que j'aurai voulu être enfermée, la lumière du jour est bien trop belle....passe un doux vendredi

      • Vendredi 9 Juin à 10:25

        Bonjour Monique,

        C'est juste une allégorie, c'est l'esprit qui se trouve dans la caverne, même si le corps est à la lumière du jour, si l'esprit reste enfermé, rien ne va plus! C'est ce que Platon a voulu expliquer avec cette allégorie.

        Alors laissons notre esprit en lumière pour ne pas sombrer!

        Belle et douce journée

    2
    Vendredi 9 Juin à 07:18

    Bonjour Chantal,

     

    Platon est si moderne! J'espère que l'on va continuer à l'étudier car il a le chic pour faire briller les neurones!

    Bises de bon WE

    smile

      • Vendredi 9 Juin à 10:27

        Bonjour Martine,

        En effet Platon est assez moderne et comme toi j'espère que l'on va continuer à l'étudier, car les "nouveaux philosophes", sont comme la "nouvelle cuisine" ou le "nouveau roman" ils sont tous devenus "politiques"!

        Bises et bon week-end à toi aussi

    3
    gazou
    Vendredi 9 Juin à 08:30

    Oui, la caverne de Platon a encore beaucoup à nous dire

      • Vendredi 9 Juin à 10:29

        Bonjour gazou,

        Il faut vraiment que l'on sorte de cette sombre caverne pour voir le monde tel qu'il est et non tel que l'on voudrait qu'il soit comme nous le conseille Bossuet !

    4
    Vendredi 9 Juin à 09:26

    Coucou Livia,

    Un texte étudié en philo ! Toujours d'actualité avec comme point fort, le fait de faire émerger deux courants philosophiques : 

    1° -  La rupture de la philosophie avec  pensée mythique (mutation culturelle profonde) et 2° - La rupture de la philosophie avec la pensée sophiste .

    En conclusion, une  invitation à sortir de l'ignorance et à reconnaître l'intelligence présente en chacun de nous pour aller vers la connaissance.

    Bises et bon vendredi

     

      • Vendredi 9 Juin à 10:34

        Bonjour Zaza,

        En effet, Platon était étudié autrefois, je l'ai moi aussi étudié en Philo, mais...c'est si loin, ce texte m'a beaucoup plu car remettre Platon au goût du jour n'est pas inutile, je crois même que se serait vitale! Comme je le dis les "nouveaux philosophe" sont tous très politisés !

        En conclusion comme tu dis, invitation à sortir de cette sombre caverne où les médias et l'air du temps avec les" politiquements correct"s nous maintiennent pour penser par nous mêmes !

        Bises et belle journée

    5
    Vendredi 9 Juin à 10:09

    C'est un texte très édifiant en effet! J'ai fait des études de lettres Modernes mais j'ai passé un bac avec philo! J'ai bien aimé tous ces philosophes de l'Antiquité gréco-latine!

    Malgré les illusions et mensonges, l'on progresse! Hier soir nous avons regardé une vidéo "NET FOR GOD" proposée par le Chemin Neuf (nous sommes très proches du Chemin Neuf avec qui nous suivons pas mal de sessions).

    Il a fallu quand même 50 ans de dialogue entre les églises de différentes confessions chrétiennes pour arriver à des accords théologiques et ce n'est pas fini!!! C'est les 500 ans de La Réforme cette année que nous participons à fêter. Nous le fêtons avec les frères et soeurs cathos et orthos! Nous sommes protestants réformés! Mais Le Seigneur nous a conduit sur le chemin de l'Unité et je peux te dire que c'est merveilleux! A notre mariage, nous avons choisi une célébration oecuménique avec un prêtre et un pasteur car les deux églises avaient nourri notre foi, notre cheminement et continue de le faire bien-sûr!

    Il faut longtemps pour devenir un être d'humanité et je crois que notre vie terrestre n'y suffira pas mais en avant toute Livia et gardons courage! Jolie journée à toi! A bientôt! biggrin!

      • Vendredi 9 Juin à 10:54

        Bonjour Laure,

        J'avais bien compris en lisant tes articles, que tu étais chrétienne et que tu n'hésitais pas en faire part sur internet, et c'est rare, mais j'essaie  aussi de le faire car les chrétiens pour la plupart, on honte de ce qu'ils sont et peur de se faire moquer, ou prendre à partie.

        Je connais le chemin neuf, des jeunes de ce mouvement, dans le cadre de l'oecuménisme, viennent parfois chez nous animer les messes et chantent en s'accompagnant de guitares, flûtes et violons, j'apprécie beaucoup cette animation cela rend la messe plus vivante et l'on peut échanger après autour du "verre de l'amitié" au presbytère.

        Notre vie terrestre est assez courte en effet au regard de l'éternité qui nous attend, j'espère dans les bras de Dieu, alors gardons courage et avant toute.

        Jolie journée à toi aussi

    6
    Vendredi 9 Juin à 19:30

    C'est un beau point de vu.

    7
    Vendredi 9 Juin à 19:40

    coucou je sais que ma belle mère, Laramicelle , aime beaucoup la caverne de Platon ; c'est un texte qui n'a pas pris une ride dit elle ;

    bisous

      • Vendredi 9 Juin à 20:17

        Coucou,

        En effet Laramicelle a raison la Caverne de Platon n'a pas pris une seule ride et j'espère que les étudiants pourront encore l'étudier en philo/

        Bisous

    8
    Vendredi 9 Juin à 20:50

    Le problème set que les "Idées" de Platon ne sont pas le réel.

      • Samedi 10 Juin à 00:05

        Bonsoir Dr WO,

        Je trouve que sa caverne est bien réel aujourd'hui, tout le monde est enfermé !

    9
    Samedi 10 Juin à 11:40

    J'avais bien oublié en quoi consistait la caverne de Platon : merci de nous le rappeler. Bisous

      • Samedi 10 Juin à 15:13

        Bonjour Brigitte,

        Je dois avouer que je l'avais oublié moi aussi et j'ai du aller fouiller dans mes bouquins pour me remettre le texte de Platon en mémoire après avoir lu cet article.

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :