• La mort de César...

     

     

     

    La mort de César...

     

    La mort de César

     

    Karl Von Piloty

     

    « Métellus lui découvrit le haut de l’épaule ; c’était le signal. Casca le frappa le premier de son épée » (Plutarque)

     

     

     

     

     

    La mort de César...

     

    La mort de César (1798)

     

    Vincenzo Camuccini

     



     

    « Il s’était défendu, dit-on, contre les autres, et traînait son corps de côté et d’autre en poussant de grands cris. Mais quand il vit Brutus venir sur lui l’épée nue à la main, il se couvrit la tête de sa robe » (Plutarque)

     



     

    Des rumeurs de complot parvinrent à César, qui n’en a tenu aucun compte, ce qui inquiétait son épouse Calpurnia.

     

    César néglige aussi les présages : avertissements des devins, qui mettent en garde pour la période allant jusqu’aux Ides de Mars César se résout à ne prendre aucune décision importante ce jour-là.

     

    Et pourtant, les conjurés ont prévu leur attentat aux Ides de Mars (15 mars de l’an 44 av. J.C), au début de la réunion du Sénat dans la Curia Pompeia sur le Champ de Mars.

     

    Marc Antoine qui accompagne César est attiré à l’écart, tandis que César est entouré par le groupe des conjurés. Métellus s’assure que César ne porte aucune protection, et tous l’assaillent : il tombe percé de 23 coups de poignard. Le coup ultime vient de Brutus. Et César lui aurait dit : « Tu quoque mi fili » « Toi aussi mon fils »

     

    César désigna son neveu Octave, (le futur empereur Auguste), pour lui succéder, il lui lègue les trois quarts de son héritage et le quart restant aux deux autres neveux. Dans la dernière clause de son testament, César adopte Octave, et lui donne son nom. Enfin, il lègue au peuple romain ses jardins près du Tibre et trois cents sesterses par personne.

     

    Le 20 mars, un bûcher fut dressé sur le champs de Mars, près de la tombe de sa fille Julia. Le corps de César, fut couché sur un lit d'ivoire tendu de pourpre et d'or, et fut d’abord déposé dans une chapelle dorée, édifiée sur le forum, devant la tribune aux harangues. À sa tête, sa toge ensanglantée était exposée sur un trophée. Comme le corps reposait, face vers le ciel, et ne pouvait être vu, on éleva au-dessus de lui une effigie de cire grandeur nature, afin que la foule pût contempler les vingt-trois blessures qui lui avaient été sauvagement infligées au corps et au visage. Et pour souligner l’ignominie de ce crime, Marc Antoine fit lire, en guise d’oraison funèbre, la liste des honneurs qui avaient été dévolus à César, ainsi que le serment qu’avaient prêté les sénateurs de défendre sa vie.

     

    A ce moment-là, Octave ne se trouvait pas à Rome, il faisait des études en Grèce, ainsi qu’Agrippa et Mécène, ses deux meilleurs amis qui le resteront jusqu’à la fin.

     

    Ainsi finit ce grand général romain !

     



     

    César n’était pas seulement un grand général et un homme d’État, il excellait également dans l’art oratoire et dans l’écriture, dont le :  De Bello Gallico, (commentaires sur la guerre des Gaules, relatant sa campagne en Gaule).

     



     

    Ceux qui ont fait du latin ont sûrement traduit des passages de cette guerre des Gaules, qui me causa je l’avoue, beaucoup de soucis...

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Mai 2016 à 06:56

    pas beaucoup de changement de nos jours, il y a toujours des êtres qui veulent prendre le pouvoir au détriment d'autres....passons une bien belle journée malgré la pluie que nous avons ici depuis trois jours

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 10:14

        Bonjour moqueplet,

        Tu as raison, en dépit de la pluie ici aussi, et malgré les saccages opérées hier à Nantes par les manifestants, passons une belle journée.

    2
    Vendredi 13 Mai 2016 à 10:18

    Un grand général, empereur et dictateur, qui fait encore parler de lui plus de 2000 ans plus tard !

    Ils sont rares les hommes de cette envergure.

    Bisous bisous ensoleillés

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 10:30

        Bonjour lili,

        En effet, c'est une belle et grande figure romaine.

        Bisous pluvieux ici, sous un ciel gris tristounet

    3
    Vendredi 13 Mai 2016 à 13:51

    Ave Livia,

    Bellum Gallicum, que de douloureux souvenirs de Caius Julius Caesar IV qui passa à la postérité comme Imperator Julius Caesar Divus.

    Un grand qui aura marqué l'histoire de Rome, sa disparition engendrant lentement, 3 siècles plus tard, le déclin de l'empire romain. La cause principale du déclin de la Rome antique étant une série de fléaux, notamment la peste de Cyprien, qui décima la population de l'Empire, ce qui rend plus difficile pour les empereurs romains à lever des armées et d'augmenter les impôts.

    Tu vois Livia, l'histoire est un éternel recommencement et des Jules CESAR, il y en a plein dans l'histoire de notre monde, encore maintenant, malheureusement !

    Bises et bon après-midi. ZAZA

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 15:14

        Ave ZAZA,

        Ce fut un grand général,  mais il ne fut jamais empereur, c'est pour éviter cela qu'il fut assassiné,  mais je ne crois pas que se soit son assassina, qui soit cause de la chute de l'Empire, comme tu le fais remarquer, beaucoup d'évènements facheux en sont la cause.

        Après le Triumvira, Octave défait Antoine à Actium et se retrouve seul détenteur du pouvoir, il forme alors le Princitpa, qui fait de lui le premier homme de l'état, sous prétexte de restaurer la République, il fonde l'Empire romain dont il devient le 1er empereur, sous le nom d'Auguste, nom qui lui est décerné par le Sénat. Et ce fut un grand empereur.

        Quand à la chute de l'empire, la peste fit certes beaucoup de dégâts, mais c'est bien plus tard, non pas 3 siècles, mais seulement au Ve siècle après J.C. donc 6 (siècles après la mort de César), l'empira tomba surtout sous les coups des envahisseurs barbares...

        Et ce titre de : Caius Julius Caesar Divus, lui fut décerné par l'empereur Auguste (son neveu et héritier) à titre posthume.

        Un petite, tout petite, mise au point sur ce grand homme!

        Bises

         

    4
    gazou
    Vendredi 13 Mai 2016 à 15:39

    bonne journée, Livia, malgré la pluie et la grisaille

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 15:43

        Merci gazou, passe une belle journée toi aussi, malgré ce temps horrible!

    5
    Vendredi 13 Mai 2016 à 19:55

    Que ces tableaux sont beaux

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 23:21

        Bonsoir et merci  Christian,

         

    6
    Vendredi 13 Mai 2016 à 21:09
    erato:

    Un grand homme qui gênait , hélas!

    Moi aussi j'ai eu des soucis pour les traductions de la guerre des Gaules !!! ( doux souvenirs ! wink2 )

    Merci pour toutes ces explications , j'adore l' Histoire , en particulier cette période.

    Douce soirée, bises Livia

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 23:24

        Bonsoir erato,

        Il était entouré de jaloux et d'envieux, il a payé de sa vie! Je suis ravie de trouver une amatrice d'antiquité, c'est passionnant.

        Aujourd'hui, les traductions, se sont de doux souvenirs, mais à l'époque cela m'angoissait...

        Douce soirée, bises erato

         

    7
    Samedi 14 Mai 2016 à 10:16

    Merci pour cette mise au point Livia. Bises et bon samedi. ZAZA

      • Samedi 14 Mai 2016 à 17:59

        Bonsoir ZAZA,

        JC'est toute petit mise au point, l'Antiquité me passionnait (me passionne toujours), nous avions un prof en fac merveilleux  (accroc aux romains), elle  a refilé son virus à beaucoup d'entre nous, les voyages en Italie (Rome en particulier) ont été de grands moments!

        Bises et bon samedi à toi aussi

    8
    Dimanche 22 Mai 2016 à 17:37

    J'ai fait du latin jusqu'en 3ème et je me souviens de versions qui parlainet de cette mort de César...

      • Dimanche 22 Mai 2016 à 17:59

        Bonjour Brigitte,

        Tu as donc traduit la guerre des Gaules, de César, c'était les versions les plus courantes.

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :