• La naissance de Lyon...

     

     

     

     

     

    Après la conquête de la Gaulle par les romains, Munatius Plancus, un lieutenant de César, reçoit l'ordre de Rome de créer une colonie pour accueillir d'anciens colons chassés de Vienne (France), par la tribu des Allobroges en 43 avant J.C., à la croisée de la Saône et Rhône.

     

     

    La naissance de Lyon...

    Statue de Munatius Plancus

    (Cette statue n'est pas romaine, ce personnage n'était pas assez important pour qu'on lui élève une statue)

     

     

     

    Lugdunum, (la colline de Lug, le dieu des arts chez les gaulois), devient la capitale des trois Gaules (Aquitaine, Lyonnaise et Belgique) en 14-16 avant J.C., sous Auguste. L'emplacement n'est pas choisie au hasard, car la cité est au cœur des communications fluviales et terrestres, un nœud commercial dont elle tire avantage.

     

    Lyon frappe aussi la monnaie, faveur énorme quand on sait que seule Rome était habilitée à produire : or, argent et bronze pour les échanges monétaires.

     

    Lyon bénéficie aussi du premier théâtre en Gaule suivant l'exemple récent de Rome. C'est là aussi que sont établie des bureaux administratifs ayant autorité sur les trois Gaules dont les douanes, les impôts sur les successions, le préfet des véhicules, (transports en communs, postal, marchandises et voyageurs).

     

     

    La naissance de Lyon...

    Théâtre de Lyon, sur la colline de Fourvières.

     

     

    La naissance de Lyon...

    L'empereur Claude, né à Lugdunum

     

     

     

    La cité est le berceau de certains empereurs, dont le plus célèbre est l'empereur Claude né à Lyon sous le règne d'Auguste. Le personnage de ce dernier n'est pas sans intérêt pour la Gaule. En effet lors d'un discours prononcé en 48 après J.C., il plaide pour l'accès des gaulois aux magistratures et pour l'entrée au Sénat. Une copie de ce discours impérial est affichée dans l'enceinte du sanctuaire des trois Gaules, sur ce que l'on appelle la table claudienne. (On peut encore le voir au musée gallo romain de Lyon).

     

     

    La naissance de Lyon...

    La table claudienne.

     

     

     

    Les soldats représentent une part importante de la population lyonnaise et ceux qui l'a constituent sont soit lyonnais, soit italien. (C'était le « vivre-ensemble » réussi, de l'époque) Lyon bénéficie à partir de l'époque flavienne d'un titre exceptionnelle en recevant une cohorte urbaine, unité généralement dédiée à la défense de Rome, Lyon et Carthage sont les deux seules villes de province, a en être pourvues.

     

    Les chrétiens à Lyon, comme dans le reste de l'empire sont très nombreux, cependant leur histoire est très marquée par les martyres de 177 après J.C. (sainte Blandine, saint Irénée et tant d'autres), et on sait aujourd'hui que ses assassinats ont été approuvés par Marc Aurèle alors empereur, par un « senatus consulte ». (Jean-Paul II s'est rendu au cirque de Lyon en pèlerinage, en 1986 pour se recueillir et prier).

     

     

    La naissance de Lyon...

    L'empereur Marc Aurèle dont la signature condamna de nombreux chrétiens

     

     

    La naissance de Lyon...

    L'amphithéâtre de Lyon où ont eu lieu les martyrs chrétiens.

     

    (Au fond le poteau sur lequel furent attachés les chrétiens)

     

     

     

    Et Lyon, comme tout l'empire romain sera frappée de plein fouet par les invasions barbares !

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    gazou
    Mardi 22 Novembre 2016 à 07:07

    merci pour cette page d'histoire ! et bonne journée !

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 08:07

        Bonjour gazou,

        C'est en effet, une page intéressante

        Bonne journée à toi aussi

    2
    Mardi 22 Novembre 2016 à 07:16

    Bonjour Chantal,

     

    Je connaissais mal cette histoire de Lyon. Merci pour ce billet instructif et agréable.

    Bises

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 08:08

        Bonjour Martine,

        C'est la naissance d'une grande et belle ville, créée par les romains...

        Bises

    3
    Mardi 22 Novembre 2016 à 08:07

    je suis comme Martine, inconnu aussi pour moi, d'ailleurs j'ignorai jusqu'à aujourd'hui ces vestiges qui se trouve à Lyon.....il va falloir que je m'y rende....passe un bien agréable mardi

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 08:13

        Bonjour moqueplet,

        J'y ai  un cousin là-bas, j'y suis allé une fois et il nous a fait visiter la ville, Lyon est une belle ville. Malheureusement l'urbanisation a un peu empiété sur les monuments romains...passe une belle journée

    4
    Mardi 22 Novembre 2016 à 08:26

    Lyonnaise depuis 1977, je l'ai adoptée car c'est une très belle ville, mais trop grande pour moi maintenant pour que je puisse en profiter!

    je connais son origine et son passé, bien sûr, et l'amphithéâtre est toujours aussi beau!

    Merci pour cet article!

    PS. Pour écouter mon fils, clique la bande son du haut de la page!

    Bises

    Gigi

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 11:21

        Bonjour Gigi,

        Je n'ai fait que passer ç Lyon chez un cousin qui nous a fait visiter, et j'ai trouvé la ville très belle, un peu grande comme tu dis.

        JJe vais aller écouter ton fiston

        Bises

    5
    Mardi 22 Novembre 2016 à 13:21

    Bonjour Chantal. Merci pour ce bel article sur la ville de Lyon au temps des Gallo-romains. Bisous

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:34

        Bonsoir Brigitte,

        Ravie que cela t'ai plu,

        C'est une belle ville, et j'ai aimé la visiter.

        Bisous

    6
    Mardi 22 Novembre 2016 à 20:19

    Une sacrée histoire, même si je pense toujours à Astérix quant on parle de cette époque. Et puis les photos sont des trésors.

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 21:16

        Bonsoir Christian,

        Penser à Astérix c'est très bien, Obélix, idéfix le chien et  lui font désormais partie intégrante de notre patrimoine.

        En vrai ces monuments sont encore plus beaux!

    7
    Mardi 22 Novembre 2016 à 22:16
    erato:

    Je connaissais mal l'Histoire de Lyon.Ton billet m'a passionnée.

    Belle soirée, bises Livia

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 23:30

        Bonsoir erato,

        Cette histoire de la naissance de Lyon m'a passionné aussi, merci aux romains encore une fois.

        Bises et belle soirée à toi aussi

    8
    Mercredi 23 Novembre 2016 à 13:14
    Féelaure

    Merci pour cette belle page n'étant pas Lyonnaise à l'origine

    Douce journée

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :