• Le boudoir de la reine...

     

     

     

     

    A la mort de son grand-père Louis XV, le roi Louis XVI offrit le petit Trianon à son épouse Marie-Antoinette, qui y fit des aménagements aux goûts de l'époque.

     

     

    Le boudoir de la reine...

    La famille du Duc D'Orléans dans les jardins du Petit Trianon

     

    Estampe de Charles-Jean Guérard, gravure de De Bove.

     

     

     

     

     

    L'architecte Richard Mique procéda donc à divers aménagements, la sculpture « quelques petits ornements arabesques » fut confiés aux frères Rousseau qui avaient déjà eut l'occasion de déployer leurs talents dans les cabinets de Mari-Antoinette à Versailles, agrémentèrent les lambris de tout un décor composé de rinceaux et et cornes fleuris, lyre, colombes, trophées d'amour dans une organisation et un esprit proche de ce qu'ils avaient créés quelques années plu tôt.

     

     

    Le boudoir de la reine...

    Le salon du boudoir tel que nous pouvons le voir aujourd'hui.

     

     

     

    Le menuisier François Foliot fabriqua une ottomane deux banquettes, deux bergères, et deux fauteuils, que Toussaint Foliot sculpta « de plusieurs ornements à l'antique avec des pieds tournés formés de feuilles de refends et tuyaux », le tout peint en blanc et verni par la veuve Bardou conformément à l'esprit des meubles de Trianon, tandis que le tapissier Claude -François Capin, les couvrit de  gros de Naples  bleu anglais, plus huit rideaux avec pentes retroussées en draperie et huit embrasses.

     

     

    Le boudoir de la reine...

    Le plateau marqueté de Jean Henri Riesener

     

     

     

    C'est aussi pour cette même pièce que l'ébéniste Jean Henri Riesener fabriqua une table richement travaillée dont seule la somptueuse marqueterie du plateau subsiste de nos jours au Victoria and Albert Museum à Londres

     

     

     

    Le Trianon est la partie du domaine de Versailles qui a le plus souffert durant la Révolution française, le château est vidé de son mobilier qui est vendu à l'encan au plus offrant , certaines pièces son carrément jetées par les fenêtres et brûlées.

     

    Puis il fut aménagé en auberge, et les jardins transformés en bal public, le reste fut pillé ou laissé à l'abandon.

     

     

     

    Nous ne remercions pas les révolutionnaires de nous avoir cassé, vendu, ou brûlé notre patrimoine, cette révolution qui est pourtant vantée aujourd'hui par tous les gauchistes, est une page de notre histoire que je déteste.

     

    Cependant pas de « repentances » pour tous les méfaits qu'elle a accomplit !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 07:06

    on ne pourrai pas m'en offrir un aussi.....il est superbe....je ne l'ai pas visité....je me dépêche je suis très en retard sur mon horaire avant de partir.....doux vendredi

      • Vendredi 18 Novembre 2016 à 08:06

        Bonjour moqueplet,

        C'était de jolis cadeaux que les rois faisaient à leur aimées, Louis XVI est le seul roi qui n'a pas eu de maîtresses,  il a donc gâté sa femme...belle journée

    2
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 08:27

    Le Petit Trianon, un superbe cadeau d'un roi amoureux et fidèle!

    La Révolution, mélange d'abolition de privilèges, mais aussi horribles décapitations de tant de gens, dont on ne peut se glorifier!

    La destruction du Trianon, rentre dans cette catégorie de gens aveuglés par leurs convictions!

    Presque toutes les révolutions, Livia, sont un mélange de lumière et d'ombre!

    bises

    Gigi

      • Vendredi 18 Novembre 2016 à 09:14

        Bonjour Gigi,

        En effet, détruire cette magnifique oeuvre était d'une imbécilité énorme, et c'est pour cela qu'aujourd'hui, beaucoup de pièces de notre patrimoine siègent dans les musées anglais, américains etc...

        Mais honnêtement contrairement à toi, je trouve que les révolutions n'ont pas de lumières, mais un aveuglement idéologique porté par la haine et la destruction!

        Bises et belle journée

    3
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 12:01

    La révolution a quand même du bon aussi car sinon nous serions encore gouvernés par des rois, mais les excès ont toujours des conséquences désastreuses. Bisous

      • Vendredi 18 Novembre 2016 à 18:46

        Bonsoir Brigitte,

        Parce que tu trouves que ceux qui sont à l'Elysée et qui nous gouvernent, ne font pas d'excès ?

    4
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 13:39
    ZAZARAMBETTE

    Une belle page d'histoire LIVIA. Mais n'oublions pas que le révolution de 1789 est celle des bourgeois avant d'être celle du peuple.

    Sniff je ne reçois plus les NL EKLABLOG.

    Bises et bon vendredi

      • Vendredi 18 Novembre 2016 à 18:50

        Bonsoir ZAZA,

        C'était au début une révolution de bourgeois, mais il faut savoir qu'à l'époque , c'était les habitants des bourgs que l'on appelait comme çà. Si ce n'était pas le peuple qui sont-ils ? Et pourquoi les "bourgeois" n'ont-ils pas droit de figurer dans le peuple ?

        Je trouve que cela marche mal sur Eklablog, je ne reçois rien moi non plus!

        Bises et bonne soirée

    5
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 19:43

    Que j'aime ce passage et des photos superbes comme la dernière

      • Vendredi 18 Novembre 2016 à 23:15

        Bonsoir Christian,

        Une page de notre histoire, cette pauvre reine ne se doutait pas qu'elle perdrait la tête... c'est une page très triste!

    6
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 21:45

    Oh que j'aimerais posséder un aussi joli salon, rien que pour l'admirer... Je crois que cela me mettrait le cœur et l'âme en joie !

    Dire que le Petit Trianon était en travaux lorsque nous avons visité Versailles... il y a fort lgtps ! snif !

    Un grand merci donc de nous le montrer.... trop beau !

    Suis entièrement d'accord avec toi ! horrible révolution qui n'a servie à rien ! qu'à installer l'élite à la place de la cour et du roi !

    Bisous et merci de tes commentaires qui me font tant plaisir sur mon blog... Pas pu te répondre car mon ordi HS ! partage celui de mon mari...

      • Vendredi 18 Novembre 2016 à 23:19

        Bonsoir Luciole,

        Comme tu dis, on aimerait avoir ce beau salon pour l'admirer pas pour s'y asseoir de peur de l'abîmer...

        Nous non plus n'avons pu le visiter car il était aussi en restauration, et comme toi je sniff!

        Je fais des voeux pour la santé de ton ordi, espérons qu'il va pouvoir guérir.

        Bisous et à bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :