• Le logis perdu...

     

     

    « Ne faites pas la porte plus grande que la maison. »

    Proverbe anglais

     

     

     

    Le logis perdu...

    Une maman lapin et ses petits, en leur logis !

    (Ixtassou, Forêt des lapins, Pays Basque août 2015)

     

     

    Le chat, la belette et le petit lapin

     

    Du palais d’un jeune lapin

    Dame belette un beau matin

    S’empara ; c’est une rusée.

    Le Maître étant absent, ce lui fut chose aisée.

    Elle porta chez lui ses pénates un jour

    Qu’il était allé faire à l’Aurore sa cour,

    Parmi le thym et la rosée.

    Après qu’il eut brouté, trotté, fait ses tours,

    Janot Lapin retourne aux souterrains séjours.

    La Belette avait mis le nez à la fenêtre.

    O Dieux hospitalier, que vois-je ici paraître ?

    Dit l’animal chassé du paternel logis :

    O là, Madame la Belette,

    Que l’on déloge sans trompette,

    Ou je vais avertir tous les rats du pays.

    La Dame au nez pointu répondit que la terre

    Etait au premier occupant.

    C’était un beau sujet de guerre

    Qu’un logis où lui-même il n’entrait qu’en rampant.

    Et quand ce serait un royaume

    Je voudrais bien savoir, dit-elle, quelle loi

    En a pour toujours fait l’octroi

    A jean fils ou neveu de Pierre ou de Guillaume,

    Plutôt qu’à Paul, plutôt qu’à moi.

    Jean Lapin allégua la coutume et l’usage.

    Ce sont, dit-il, les lois qui m’ont de ce logis

    Rendu maître et seigneur, et qui de père en fils,

    L’ont de Pierre à Simon, puis à moi Jean, transmis.

    Le premier occupant est-ce une loi plus sage ?

    Or bien sans crier davantage,

    Rapportons-nous, dit-elle, à Raminagrobis.

    C’était un chat vivant comme un dévot ermite,

    Un chat faisant la chattemite,

    Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,

    Arbitre expert sur tous les cas.

    Jean Lapin pour juge l’agrée.

    Les voilà tous deux arrivés

    Devant sa majesté fourré.

    Grippeminaud leur dit ; Mes enfants, approchez,

    Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause.

    L’un et l’autre approcha ne craignant nulle chose.

    Aussitôt qu’à portée il vit les contestants,

    Grippeminaud le bon apôtre

    Jetant des deux côtés la griffe en même temps,

    Mit les deux plaideurs d’accord en croquant l’un et l’autre.

    Ceci ressemble fort aux débats qu’on parfois

    Les petits souverains se rapportant aux Rois.

    Jean de La Fontaine

     

     

    A la manière de…

    Imaginons qu’un jour, comme Janot lapin,

    Sortis pour aller nous promener,

    En laissant l’huis, par inadvertance ouvert.

    Nous rentrions le soir venu

    Fourbus, et affamés,

    Pour trouver céans, des importuns,

    Aussi sournois et rusés que cette belette,

    Ne voulant point, rendre le logis !

     

    Sachant bien qu’aujourd’hui

    En toutes circonstances

    Jamais justice n’est rendu en âme et conscience.

    Que l’on donne toujours raison

    Aux plus indélicats !

    Que pourrions-nous faire alors ?

    Aller chez Raminagrobis cet hypocrite

    Pour nous faire dévorer ?

    Ou combattre avec vaillance

    Et  reprendre de force le logis ?

    Liviaaugustae

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Avril 2016 à 06:23

    Lutter avec vaillance 

    Prendre un avocat car il est plus que nous au courant de tous les recours!

    bises

    Gigi

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:05

        Bonjour Gigi,

        Oui mais, même avec un avocat, les juges du murs des cons qui officient dans les tribunaux de France et de Navarre, nous vireront de chez nous, car s'ils considèrent que nous sommes cons, eux sont les salauds à la solde de l'ennemi!

        Bises

    2
    Lundi 25 Avril 2016 à 07:14

    une ben joli maman et ses petits....c'est toujours très attendrissants et bravo aussi pour ce texte qui accompagne superbement ta photo....doux début de semaine

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:07

        Bonjour moqueplet,

        Au Pays Basque il y a un endroit appelé "Le bois des lapins", il y en a de toutes sortes, ainsi que des cochons d'Inde leur cousins, les enfants ont été ravis, nous y avons passé un long moment...passe une belle journée

    3
    Lundi 25 Avril 2016 à 09:10
    Cigalette 106

    Bonjour superbe texte pas évident avec la racailles qui sévit aujourd'hui!! je n'oublierais jamais l'individus qui avait voulus s'introduire chez moi mais grâce à Dieu avec la description que j'ai donné la police l'a vite retrouvé! bonne journée

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:09

        Bonjour Cigalette,

        En effet, pas très évident comme tu le dis, mais faut-il se laisser spolier de ses biens, comme ce pauvre Janot lapin ?

        Il est peut-être encore  temps de dire NON!

        Essayons tout de même, il va de notre survie et ne faisons pas la porte plus grande que la maison!

        Bonne journée

    4
    Lundi 25 Avril 2016 à 10:15

    Un beau billet - oui combattre avec vaillance et ne pas se laisser "bouffer" par des vauriens, mais pas toujours facile à faire !

    L'hiver est vraiment revenu, 2° seulement ce matin

    bisous bisous

      • Lundi 25 Avril 2016 à 11:12

        Bonjour lili,

        Il faut quand même essayer, même si la tâche est ardue, mais plus nous laisserons aller, plus ce sera difficile!

        J'ai vu que l'hiver était revenu chez vous par les photos de Cigalette, jusqu'à présent il nous oublie, j'espère que cela continuera, la semaine dernière, nous avions 20° et nous étions en tailleur et chemisier, mais j'ai repris imper et pull de printemps... flûte!

        Bisous bisous

    5
    Lundi 25 Avril 2016 à 19:11
    Féelaure

    Trop mignon, ils se tiennent chaud avec ce froid !

    Bises & douce soirée Livia

      • Lundi 25 Avril 2016 à 19:15

        Bonsoir Laure,

        Ils sont très nombreux dans ce : "Bois des lapins" au Pays Basque, de toutes sortes, accompagnés par leurs cousins les cochons d'Inde, nous y avons passé l'été dernier un moment très agréable, et mon fils a fait de jolies photos.

        Bises à toi aussi et belle soirée

    6
    Lundi 25 Avril 2016 à 19:12

    Que cela me fait plaisir, un gros lapin , comme mes souvenirs du pigeonnier avec les lapins papillon même couleurs et de 7 kilos

      • Lundi 25 Avril 2016 à 19:17

        Bonsoir Christian,

        En effet, cette maman lapin à l'air à son affaire avec ses petits dormant à ses côtés, nous en avons vu beaucoup : des beiges, des bruns, des tout blancs et aussi des noir et blanc comme sur la photo, mais je ne saurai dire son poids, cependant elle était très dodue...

    7
    Lundi 25 Avril 2016 à 22:08
    erato:

    Adorables ces beaux lapins!

    J'adore La Fontaine qui est un chroniqueur parfait !

    Vu ce qui se passe ....... je ferme bien ma porte et je vérifie si je l'ai fait!!

    Belle soirée , bises Livia

      • Lundi 25 Avril 2016 à 23:05

        Bonsoir erato,

        Je suis une fan de La Fontaine, j'ai ses oeuvres complètes et je ne me lasse pas de les lire et relire, il y en a toujours une qui colle à l'actualité d'aujourd'hui, il ne prend pas de rides.

        Tu as raison de vérifier si la porte est bien fermée, avec ce qui se passe c'est plus prudent.

        Belle soirée, bises erato

    8
    Mercredi 27 Avril 2016 à 20:26

    Moi aussi je suis fan de Jean de La Fontaine et j'ai ses oeuvres complètes dans une édition ancienne. Bisous

      • Mercredi 27 Avril 2016 à 21:22

        Bonsoir Brigitte,

        Je pense que nous ne sommes pas seules, il y en a beaucoup d'autres. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :