• Le peintre du pays du soleil levant...

     

     

     

    L'art en héritage...

     

     

     

     

    Portrait de Foujita (1930)

     

    Ismael Nery

     

     

     

    Cette année, le Japon fête les 130 ans de la naissance d'un des grands peintres modernes.

     

    De sa naissance à Tokyo, le 27 décembre 1886 à son baptême à Reims en 1959, l'aventure mystique de Léonard (son nom de baptême en souvenir de Léonard de Vinci) Foujita est une montée en puissance.

     

    Rien ne semblait prédestiner le fils du général de l'armée impériale du Japon à s'encanailler à Paris avec la race cosmopolite des artistes qui fréquentent la capitale à la Belle Epoque.

     

    Il se lie d'amitié avec Modigliani, Picasso, Apollinaire...

     

    Au Louvre il repère les primitifs italiens qui lui rappellent les peintures sacrées japonaises sur fond or.

     

    Dès les Années folles, Foujita, crée des liens entre l'art occidental et oriental. Il est original, talentueux, racé, il sait rapidement créer son propre style.

     

    Une visite à la Basilique Saint Rémi est pour lui une illumination. Le voilà catéchumène sur les bancs du catéchisme.

     

    En smoking, il reçoit le baptême alors qu'il est déjà âgé. De son enfance au pays du Soleil levant à sa conversion à Reims, Foujita a suivit une idée fixe comme le soleil : « J'ai toujours eu l'intention de devenir chrétien. »

     

     

     

    Songeant alors à la conclusion de son existence, comme Matisse décorant la chapelle du Rosaire à Vence, Foujita réalise la chapelle Notre-Dame de la Paix à Reims.

     

     

     

     

     

    Chapelle de Foujita, Notre-Dame de la Paix à Reims

     

     

     

     

     

    Il imagine l'architecture, réalise la décoration, conçoit le mobilier et les vitraux, à l'âge de 80 ans, l'âge du bonheur au Japon, il relève un défi titanesque. Ce fils de samouraï démontre une fois de plus son exceptionnelle puissance de travail.

     

    C'est dans sa chapelle, rémoise qu'il repose, à l'ombre d'une Résurrection.

     

     

     

    Intérieur de la Chapelle Notre Dame de la Paix à Reims.

     

    Fresque de la Vierge à l'Enfant

     

    Léonard Foujita

     

     

     

    Synthèse des traditions nippones et européennes, sa peinture prêche un Evangile de la paix.

     

     

     

    Descente de Croix (1959)

     

    Foujita

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 06:01
    Cigalette 106

    Bon dimanche

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 09:14

        Bonjour Cigalette, et bon dimanche à toi aussi

    2
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 06:02

    waouuuu, un intérieur de toute beauté.....quel plaisir tu as dû avoir avec cette découverte....

    pour ce qui est de mes carte "quilling", elles sont loin d'être au top, ce n'est pas régulier et le S n'as pas une jolie forme....peut-être ferai-je mieux la prochaine fois....douce journée à toi

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 09:16

        Bonjour moqueplet,

        En effet j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir cette chapelle et surtout les oeuvres de Fougita qui sont vraiment très belles, j'aimerai bien un jour aller la visiter...Passe une belle journée

    3
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 08:30
    Féelaure

    L'intérieur de la chapelle est magnifique

    Doux dimanche Livia

    Bises

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 09:17

        Bonjour Laure,

        Cette chapelle est vraiment très jolie et l'intérieur est de toutes beautés!Doux dimanche à toi aussi

        Bises

    4
    gazou
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 08:33

    Si je passe à Reims, j'irai voir cette chapelle...Bon dimanche !

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 09:18

        Bonjour gazou,

        C'est exactement la réflexion que je me suis faite, aller un jour peut-être la visiter...

        Bon dimanche

    5
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 09:48
    Oh merci, j'habite à 60 kms de Reims où je vais régulièrement et je n'ai jamais entendu parlé de cette Chapelle, je vais me renseigner, par contre je connais bien la Basilique Saint-Rémi où eu lieu le baptême de Clovis également, dans cette basilique je me sens en Paix, où je suis bien. Bon dimanche Bisous bisous
      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 10:35

        Bonjour lili,

        Tu vas pouvoir aller la visiter, tu me diras comment tu as trouvé l'endroit, je la trouve très jolie intérieur et extérieur...

        Bon dimanche

        Bisous bisous

    6
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 21:31
    erato:

    Je découvre cet artiste .Une vie d'espérance qu'il a mené à terme par son baptême et le réalisation de cette magnifique chapelle . Un homme prodigieux.

    Merci pour ce billet très instructif.

    Belle soirée, bises Livia

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 23:42

        Bonsoir erato,

        Je l'ai découvert avec plaisir aussi, il a eu une vie vraiment extraordinaire.

        J'espère qu'un jour je pourrais aller visiter cette jolie petite chapelle, elle mérite le détour...
        Bises et belle soirée à toi aussi

    7
    Mardi 12 Juillet 2016 à 08:18

    Merci pour la découverte de ce peintre dont je ne connaissais que le nom...

      • Mardi 12 Juillet 2016 à 09:11

        Bonjour Brigitte,

        Je pense que si on l'a un peu occulté alors que c'est un très grand peintre, c'est parce qu'il était catholique, c'est dur à porter de nos jours...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :