• Les Alyscamps...

     

     

     

     

     

     

    LES ALYSCAMPS

     

    « Dans Arles où sont les Alyscamps,

    Quand l’ombre est rouge, sous les roses

    Et clair le temps,

    Prends garde à la douceur des choses… »

    Paul-Jean Toulet

     

     

    Antiquité

     

     

    Les Alyscamps de Vincent Van Gogh (octobre 1888)

    (image wikipédia)

     

    LA NECROPOLE DES ALYSCAMPS…

    Utilisée dès l’époque Augustéenne, la nécropole des Alyscamps est installée le long de la voie Aurélienne et s’est progressivement étendue vers le sud et l’est.

    On y trouve la basilique, l’actuelle église Saint Honorat, où fut enterré, en 449,  le martyr arlésien Genés, décapité au 3e siècle.

    C’est à la fin du 4e siècle que se développèrent des nécropoles ad sanctos, près des lieux où était vénéré un saint. A Arles, l’une se situe près de l’endroit où saint Genès fut martyrisé (à Trinquetaille), l’autre près de celui où il avait été inhumé, à l’extrémité sud-est de la nécropole des Alyscamps.

    Dès le 4e siècle, la nécropole devient un lieu de promenade des arlésiens, cela se poursuit jusqu’à aujourd’hui.

     

     

     

    Antiquité

     

     

    La promenade arlésienne des Alyscamps, aujourd’hui, avec l’église saint Honorat, dont la tour éclairait Arles au Moyen Age…

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Septembre 2013 à 16:14

    Les couleurs de Van Gogh sont inimitable !Une belle description Livia comme tu sais si bien les faire !

    Bises ma belle

    2
    Lundi 9 Septembre 2013 à 17:43

    Bonjour nettoue,

    Je me suis finalement prise de passion pour ce peintre, et j'adore le poème de P.J. TOULET, mais comme il est très long je n'en ai mis qu'une partie.

    Bises ma belle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :