• Les amours tumultueuses des dieux...

     

     

     

     

    Les amours tumultueuses des dieux...

     

    Alphée et Aréthuse

     

    René Antoine Houasse

     

     

     

     

     

    Alphée est le dieu du fleuve Alphée aujourd'hui appelé Alféo, qui coule en Elide (Grèce) et en Arcadie (Grèce). Il est le fils d'Océan et de Thétys.

     

    Arétuse est l'une des belles et nombreuses filles de Nérée, devenue suivante dans le cortège d'Artémise, et tout comme la déesse, elle ne recherche pas la compagnie des hommes, mais aime avec passion la chasse et la vie libre en forêt.

     

    Dans l'île d'Ortygie, tout près de Cyracuse en Sicile, se trouve une fontaine appelée Aréthuse en souvenir de la Néreïde transformée en fontaine à sa demande, pour échapper à Alphée un soupirant amoureux trop empressé.

     

    Un jour alors qu'elle revenait de la forêt de Stymphale, lasse et hors d'haleine après avoir poursuivit le gibier, elle s'arrêta au bord d'un cours d'eau ombragé par des saules et des peupliers. On ne pouvait rêver plus bel endroit pour se baigner. Aréthuse se déshabilla et plongea dans l'onde fraîche.

     

    Elle nageait paresseusement dans une paix absolue, quand brusquement des remous remontèrent des profondeurs de la rivière. Effrayée, elle sortit précipitamment de l'eau et courut toute nue avec une célérité décuplée par la peur, se cacher dans les bois. C'est alors qu'elle entendit une voix :

     

    « Où fuyez-vous ma belle ? »

     

    Elle reprit sa course, mais l'inconnu la poursuivit et lui cria qu'il était le dieu de la rivière Alphée qui coule en Elide et que c'était l'amour qui le portait à sa poursuite.

     

    Elle ne voulait rien entendre, et n'avait qu'une seule idée, lui échapper. Ce fut une longue course qui l'amena au mont Cylène, au froid Erymanthe puis finalement elle arriva en Elide. Elle était épuisée et elle savait qu'il n'y avait aucune issue. Elle implora Arthémise de la sauver.

     

     

     

    Les amours tumultueuses des dieux...

    La Nymphe Aréthuse

     

    Charles Alexandre Crauk

     

     

     

    Cette dernière la cacha derrière un épais nuage, mais comme Alphée continuait à la rechercher, Arthémise la transforma en fontaine, cela n'arrêta pas le passionné Alphée qui voulut aussitôt mêler ses eaux à la fontaine. Alors Arthémise fendit la terre de telle façon qu'un tunnel passant sous la mer, relia la Grèce à la Sicile. Aréthuse y plongea et se retrouva dans l'île d'Ortygie.

     

    Mais Alphée qui était tombé éperdument amoureux d'Aréthuse, reprenant sa forme de fleuve, la rejoignit dans les entrailles de la terre, mêlant ses eaux à celles de la fontaine...

     

    On raconte que l'on voit des fleurs venues de Grèce, jetées dans l'Alphée en Elide, qui réapparaissent dans la source d'Aréthuse en Sicile.

     

    Et si vous allez à Syracuse, vous pourrez y voir la source Aréthuse.

     

     

     

     

     

    C'est l'histoire époustouflante des amours des dieux, telle que la mythologie nous la raconte.

     

    Aujourd'hui, Aréthuse « balancerait son porc » sur twitter.

     

    Et le bouillant Alphée, amoureux éperdu serait arrêté pour harcèlement sexuel...

     

    C'est çà le progrès !

     

    Liviaaugustae

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Janvier à 05:16

    tu as tes prochaines vacances toutes trouvées....tu pourras allez à Fourvière et visiter bien d'autres jolis endroits que ton cousin te fera découvrir....passe une bien agréable journée

      • Jeudi 25 Janvier à 18:22

        Bonsoir Monique,

        Absente toute la journée, je ne découvre que maintenant les commentaires sur mon blog.

        En effet, je songe aller à Lyon chez mon cousin qui est un homme charmant et sa femme est non moins charmante, mais il y a tant d'endroits où j'ai envie de me balader, que je ne sais pas par où commencer, à voir donc!

        Belle soirée

    2
    Jeudi 25 Janvier à 09:22

    C'est dieux ont inspiré des peintre célèbres.Un billet intéressant. Bises et bon jeudi Livia

      • Jeudi 25 Janvier à 18:24

        Bonsoir Zaza,;

        Presque tous les grands peintres se sont penchés sur ces dieux si amusants, j'adore la mythologie, l'imagination de nos ancêtres greco/romain est merveilleuse, je passe des moments ravissants en lisant l'histoire des dieux...

        Bises et belle soirée

    3
    Jeudi 25 Janvier à 13:40

    Bonjour Chantal. Tu m'as bien fait rire avec ton final de ce conte mythologique. Bisous

      • Jeudi 25 Janvier à 18:26

        Bonsoir Brigitte,

        Il vaut mieux en rire me dit-on, mais il  y en a qui ne rient pas du tout, par exemple la papesse du féminisme pur et dur, Caroline Haas, m'étriperait sûrement!

        Bisous et bonne soirée

    4
    gazou
    Jeudi 25 Janvier à 16:45

    On peut poursuivre sa belle avec assuidité sans pour autant lui manquer de respect...Tous les hommes ne sont pas des loups prêts à vous manger ou à vous transformer en objets...

    Bonne soirée Livia !

      • Jeudi 25 Janvier à 18:31

        Bonsoir gazou,

        J'avoue que je ne comprends pas, mais alors pas du tout cette mise à mort des hommes, parce que certains sont de gros porcs ! Il y a une féministe qui va jusqu'à demander un trottoir pour les femmes, et un pour les hommes, afin qu'il n'y ait pas de "frolements" dans la promiscuité des trottoirs mixtes...on marche sur la tête, car tous les hommes Dieu merci, ne sont pas obnubilés par le sexe à tout va!

        Bonne soirée à toi aussi

    5
    Jeudi 25 Janvier à 19:24

    Je découvre l'histoire. Et puis superbe les tableaux.

      • Jeudi 25 Janvier à 19:29

        Bonsoir Christian,

        Il y en a de merveilleuses dans la mythologie, j'aime beaucoup!

    6
    Jeudi 25 Janvier à 19:54

    Oui, c'est une histoire édifiante d'agression sexuelle.

      • Jeudi 25 Janvier à 20:51

        Bonsoir Dr WO,

        C'est un peu pour cela que j'ai choisi l'histoire de ces deux-là, elle montre que même les déesses étaient en proie "aux porcs", la papesse des féministes, Caroline Haas trouverait cette histoire épouvantable ! Moi, elle m'amuse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :