• Les croyances d'aujourd'hui...

     

     

     

    Alors que l'on consulte les boules de cristal, le marc de café, le tarot et les « gurus », pour connaître l'avenir, alors que l'on croit dur comme fer à toutes les imbécillités proposés par internet  et par les médias , Dieu est relégué dans les greniers, on n'y croit guère, et pire, on discute de son existence, beaucoup s'évertuent, sans succès jusqu'à aujourd'hui, à prouver son inexistence, car l'homme moderne ne croit qu'en sa puissance personnel, au fric et à la jouissance intégrale sur cette terre...

     

    Monsieur de Lamartine, dès le XIXe siècle a perçu cet état de chose il nous offre un hymne sublime au Christ.

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Les croyances d'aujourd'hui...

    Nativité

     

    Giotto

     



     

    Hymne au Christ

     

    L’astre qu’à ton berceau le mage vit éclore,
    L’étoile qui guida les bergers de l’aurore
    Vers le Dieu couronné d’indigence et d’affront,
    Répandit sur la terre un jour qui luit encore,
    Que chaque âge à son tour reçoit, bénit, adore
    Qui dans la nuit des temps jamais ne s’évapore,
    Et ne s’éteindra pas quand les cieux s’éteindront !

     



     

    *Ils disent cependant que cet astre se voile,
    Que les clartés du siècle ont vaincu cette étoile ;
    Que ce monde vieilli n’a plus besoin de toi !
    Que la raison est seule immortelle et divine,
    Que la rouille des temps a rongé ta doctrine,
    Et que de jour en jour de ton temple en ruine
    Quelque pierre en tombant déracine ta foi !

     

    (J'ai mis en gras la deuxième strophe, qui montre bien l'état d'esprit de notre monde, que Monsieur de Lamartine, avait déjà perçu à la fin XIXe siècle).

     

    Ô toi qui fis lever cette seconde aurore,
    Dont un second chaos vit l’harmonie éclore,
    Parole qui portais, avec la vérité,
    Justice et tolérance, amour et liberté !
    Règne à jamais, ô Christ, sur la raison humaine,
    Et de l’homme à son Dieu sois la divine chaîne !
    Illumine sans fin de tes feux éclatants
    Les siècles endormis dans le berceau des temps !
    Et que ton nom, légué pour unique héritage,
    De la mère à l’enfant descende d’âge en âge,
    Tant que l'œil dans la nuit aura soif de clarté,
    Et le cœur d’espérance et d’immortalité !
    Tant que l’humanité plaintive et désolée
    Arrosera de pleurs sa terrestre vallée,
    Et tant que les vertus garderont leurs autels,
    Ou n’auront pas changé de nom chez les mortels !
    Pour moi, soit que ton nom ressuscite ou succombe,
    Ô Dieu de mon berceau, sois le Dieu de ma tombe !
    Plus la nuit est obscure et plus mes faibles yeux
    S’attachent au flambeau qui pâlit dans les cieux ;
    Et quand l’autel brisé que la foule abandonne
    S’écroulerait sur moi !… temple que je chéris,
    Temple où j’ai tout reçu, temple où j’ai tout appris,
    J’embrasserais encor ta dernière colonne,
    Dussé-je être écrasé sous tes sacrés débris !

     

    Alphonse de Lamartine, (Harmonies poétiques et religieuses)

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Septembre à 07:01

    il est évident que les croyances ont bien changées, et puis je pense que la plupart des personnes sont plus souvent sur leur écran, et qu'ils se laissent avoir par toutes ces stupidités....passe un bien agréable début de semaine

      • Lundi 24 Septembre à 10:18

        Bonjour Monique,

        En effet, et tout ce qui est écrit dans les médias et dit à la télé, c'est çà le "nouvel évangile" d'aujourd'hui ! Et notre civilisation va en mourir!

        Belle journée à toi aussi

    2
    Lundi 24 Septembre à 10:14

    Bonjour Chantal. Les temps commençaient déjà à changer et Lamartine l'avit bien perçu. Bonne journée et bisous

      • Lundi 24 Septembre à 10:19

        Bonjour Brigitte,

        En effet, et notre civilisation est en train d'en mourir!

        Bisous et bonne journée

    3
    Lundi 24 Septembre à 10:19

    Un très bel hymne d'Alphonse de Lamartine Livia.

    Pour croire en Dieu, il faut ressentir quelque chose, ce qui n'est pas mon cas. Et pourtant je n'ai pas de fric, je n'exerce pas de puissance personnel, je ne dissuade pas le autres de ne pas croire, je les envie de trouver du réconfort dans ces croyances, mais pour cela il faut avoir la foi !

    Bises et bon début de semaine

      • Lundi 24 Septembre à 10:59

        Bonjour Zaza,

        Je ne veux convertir personne, je n'ai pas de mission comme ceux d'Allah , je parle simplement de ce que je connais, et faisai juste un parallèle entre les croyances d'aujourd'hui,  gurus, tarot etc, qui auraient parait-il, explosées  (cest le mot employé par une revue).  Préfèrant les valeurs sûres je mets ma foi en Dieu!

        Bises et belle journée

    4
    Lundi 24 Septembre à 11:37

    Un bel hymne au Christ de Monsieur de Lamartine.

    Déjà à son époque,  la civilisation était en perdition, alors maintenant, n'en parlons pas !

    bisous bisous

      • Lundi 24 Septembre à 14:36

        Bonjour lili,

        En effet, il nous a laissé un magnifique poème, et d'jà au XIXe siècle il avait perçu le délitement de la société.

        Bisous bisous

    5
    Lundi 24 Septembre à 13:25
    Cigalette 106

    Bonjour, pour ma part je ne croie plus trop à rien ni à personne je laisse les jours passés et la vie suivre son cours, bonne journée

      • Lundi 24 Septembre à 14:37

        Bonjour Cigalette,

        J'aimerai faire pareil, mais mon esprit s'y refuse...

        Bonne journée

    6
    Lundi 24 Septembre à 15:45
    marine D

    L'existence de Dieu inquiète ou horrifie les hommes, ils cherchent des raisons de croire ou de ne pas croire, c'est bien difficile, alors je laisse venir, j'ai envie de croire, de garder la foi qui a baigné toute ma jeunesse même si parfois je doutes, il a bien écrit sur le Christ monsieur de Lamartine !

    Bonne soirée LIvia

      • Lundi 24 Septembre à 17:26

        Bonjour Marine,

        Lamartine a en effet écrit un poème extraordinaire.

        En effet Dieu inquiète et l'on essait de prouver son inexistence, beaucoup de "savants" se penchent par exemple depuis plusieurs décennies sur le Saint Suaire, mais ils n'arrivent à aucun résultats, c'est encourageant pour nous. J'avoue que je ne suis pas une catholique très fervente, mais que je fais mon possible pour essayer!

        J'ai écrit cet article pour montrer comment les croyances en toutes sortes d'inepties sont monnaie courantes tandis que Dieu est remisé!

        Benn soirée à toi aussi

    7
    Lundi 24 Septembre à 19:16

    On n'oublie les valeurs indispensables, le monde tourne trop vite maintenant, alors que la pendule fait toujours 24 heures

      • Lundi 24 Septembre à 20:11

        Bonsoir Christian,

        Tu as tout à fait raison, les pendules n'ont toujours que 24h mais les hommes veulent vivre à cent à l'heure et brûler la vie par les deux bouts, c'est comme cela que l'ont se casse le nez.

    8
    Lundi 24 Septembre à 19:32

    coucou Lamartine a écrit un superbe poème; c'est bea; bien écrit et si vrai

    bisous

      • Lundi 24 Septembre à 20:13

        Coucou Victoria,

        Lamartine était un grand poète nous ne sommes pas étonnés donc par cet hymne magnifique.

        Bisous

    9
    Lundi 24 Septembre à 21:25
    erato:

    Je ne connaissais pas ce poème de Lamartine , ce dernier serait affolé de voir dans quel état est la religion !

    Les gens sont devenus matériels et médiatisés , ils n'ont plus le temps de prier !!!!

    Belle soirée, bises Livia

      • Lundi 24 Septembre à 23:21

        Bonsoir erato,

        En effet, Lamartine, vu ce qu'il dit dans ce magnifique hymne, serait complètement déboussolé, comme je le suis un peu d'ailleurs, on marche sur la tête.

        Bises et belle soirée à toi aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :