• Les deux soeurs...

     

     

     

    « Optimam partem eligit »

    (Elle a choisi la meilleure part)

    Marc 10, 38-42

     

     

     

    Les deux soeurs...

    Jésus dans la maison de Marthe et Marie

    Cristofo Allori (1577-1621)

     

    Cristofo Allori appartient à la famille de peintres la plus douée de cette époque méconnue de l’Histoire de l’art. Il fut, comme son père Alessandro, disciple du maniériste florentin Bronzino, portraitiste des Médicis et célèbre pour ses superbes allégories mythologiques.  Il a le sens du décorum, spécialement dans les drapés des vêtements.

    Ses compositions visent à une mise en scène dramatique sans ostentation, et sont soutenues par une palette de teintes éclatantes et une lumière vive. C’est le moment où l’art italien applique les recommandations du concile de Trente : dignité et orthodoxie dans les représentations bibliques, clarté du sujet, atmosphère de recueillement favorisant la prière et la contemplation.

    Jésus, en tunique rose et manteau bleu foncé, est assis chez son ami Lazare, et s’adresse aux deux sœurs. Marie en bleu, blanc et vert, est agenouillée devant Jésus. Marthe, en robe rouge, qui semble l’aînée, ravissante et distinguée elle aussi mais plus réservée, apporte sur un  plateau trois verre en cristal et une carafe.

    Jésus s’il désigne Marie de la main, les regarde toutes les deux. Derrière lui, sur une plaque de marbre sculpté est gravée l’inscription : « Optimum partem eligit. » (Elle a choisi la meilleure part), selon le texte de Marc. La meilleure part n’est pas la vie contemplative opposée à la vie active, mais de faire passer l’amour de Dieu avant toute chose.

    Au fond du tableau, une servante puise de l’eau à un beau puits Renaissance, cela symbolise le travail domestique que supervise Marthe.

     

     

     

    Les deux soeurs...

    Marie s’appuie sur un grand livre, allusion à la Parole de Dieu qui est le Christ Lui-même. Le pot de parfum annonce l’onction qu’elle accomplira la veille de la Cène.

     

     

     

    Les deux soeurs...

    La table est dressée, avec des assiettes en étain, dans lesquelles  sont posées des pains recouverts d’une serviette.

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Avril 2016 à 07:39

    la transparence des verres est époustouflantes....c'est magnifique, merci pour ces belles peintures, passe un agréable dmanche

      • Dimanche 17 Avril 2016 à 15:56

        Bonjour moqueplet,

        En effet, la transparence des verts, le velouté du tissu... tout est magnifié par ce peintre!...passe un beau dimanche un peu gris chez moi

    2
    Dimanche 17 Avril 2016 à 10:19
    Cigalette 106

    Bonjour quel superbe tableau, magnifique merci bon dimanche

      • Dimanche 17 Avril 2016 à 15:57

        Bonjour et merci Cigalette

        Bon dimanche à toi aussi

    3
    gazou
    Dimanche 17 Avril 2016 à 14:14

    Les explications de M.G.Leblanc nous permettent de comprendre tout ce que le tableau veut nous dire

      • Dimanche 17 Avril 2016 à 15:58

        Bonjour gazou,

        En effet, elle nous donne toujours une très belle description des symboles ce qui nous aide à décrypter les tableaux.

    4
    Dimanche 17 Avril 2016 à 16:22

    Le tableau est beau. Mais comme la plupart des peintres il succombe à l'anachronisme en habillant ses personnages selon la mode de sa propre époque.

      • Dimanche 17 Avril 2016 à 16:26

        En effet, mais ils l'ont tous fait, cela n'enlève rien à la beauté de l'ouvre...

    5
    Lundi 18 Avril 2016 à 09:46

    J'ai agrandi le tableau, les détails sont étonnants de précision, à l'arrière des hommes au champ, l'âne baté, l'homme qui porte des moutons, les fleurs en bas de la robe et puis cette transparence des verres et de la carafe, enfin tout sur ce tableau m'émerveille.

     

      • Lundi 18 Avril 2016 à 11:29

        Bonjour lili,

        J'aime beaucoup ce tableau, les couleurs chaudes et lumineuses s'accordent si bien avec le fond de campagne, les artistes autrefois savaient faire des merveilles...

        Bisous

    6
    Lundi 18 Avril 2016 à 22:00

    Les deux soeurs sont vraiment très belles et les explications de Marie-Gabrielle Leblanc sont comme toujours très intéressantes. Bisous

      • Mardi 19 Avril 2016 à 00:19

        Bonsoir Brigitte,

        Ce tableau est d'une grande beauté, j'en aime les tons doux et pourtant si chauds et les explications de Mme Leblanc sont effectivement très intéressants;

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :