• Les fruits tropicaux...

     

     

     

     

     

    Dans mon « dico des mots oubliés », j'ai évoqué les « icaques », ces petits fruits qui poussent partout aux Antilles et dont je me suis gavé quand j'étais gamine.

     

    Je vous présente aujourd'hui la plante et le fruit, tel qu'on les rencontre là-bas et tel qu'Hérédia les vit.

     

    Liviaaugustae

     



     



     

    « Plus loin, de toutes parts élancés, des halliers (...)

     

    Pillant les monbins* mûrs et les buissons d'icaques,

     

    Les singes de tout poils, ouistitis et macaques (...)

     

    Avec des gestes fous hurlant et gambadant,

     

    Tout le long de la mer les suivaient.

     

    Hérédia, (Trophées)

     

     

    Hérédia parle aussi des « monbins », voilà ce que j'ai glané sur wikipédia ;

     

    Le prunier mombin (Spondias mombin) est un arbre d'origine néotropical appartenant à la famille des Anarcadiaceae, que l'on rencontre depuis les régions semi-arides du Mexique et du Pérou, jusqu'au Brésil, en Guyane et aux Antilles.

     

    Il est parfois cultivé (notamment dans le Nord Brésilien), pour ses fruits comestibles appelés mombins, qui peuvent être utilisés dans la confection de punch. (En Guadeloupe aussi on en fait des punchs.)

     

     

     

    Les fruits tropicaux...

     

     Les monbins dans l'arbre

     

     

     

    Les fruits tropicaux...

    Icaque rouge

     

     

     

    Les fruits tropicaux...

    Icaques blanches

     



     

    Icaque (Chrysobalanus icaco L. )

     

    Natif des régions côtières de l’Amérique tropicale, cet arbuste rustique a conquis les Petites Antilles où il est devenu très commun. On le rencontre aussi bien sur le littoral sec que dans la forêt semi-humide ou sur le bord des rivières. « Icacou », tel est le terme par lequel les femmes Arawak désignaient l’icaquier, petit arbre touffu à port étalé.

     

    Cet arbuste, à valeur ornementale, possède des feuilles ovales et arrondies au sommet. Ses petites fleurs blanches donnent naissance à des fruits de la forme d’une petite prune à la peau blanche, rosée ou pourprée selon les variétés. La pulpe blanche est farineuse et de saveur douce à fade voire astringente. Elle adhère à un gros noyau ovale et ridé. Plus rare, l’icaque bleu ( C. icaco L. subsp. pellocarpus ) se différencie par son fruit plus petit mais plus long. Sa peau bleu foncé a la particularité de colorer la bouche. L’icaque se consomme cru ou confit dans du sucre. Toute la plante contient un tanin astringent d’usage médicinal.

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre à 07:11

    dommage que l'on en trouve par chez nous, j'aurai bien essayé de le goûter....en tout cas l'arbre est bien garni....il y a tant de chose que l'on ignore, alors merci pour cette découverte...et passe un doux vendredi

      • Vendredi 12 Octobre à 17:34

        Bonjour Monique,

        Je ne pense pas que l'on en trouvera jamais en France, car ce sont des petits fruits qui poussent à l'état sauvage, que nous allions mangés lors de nos vagabondages dans les environs de la maison, et c'était interdit et cela avait encore plus d'attraits pour nous.

        Belle soirée

    2
    Vendredi 12 Octobre à 08:42

    Attention ! Prononcer LES ZICAQUES. Autrement : une Zicaque ne se déguste qu'après avoir été malaxée longuement entre les doigts. Amitiés à la Guadeloupéenne.

      • Vendredi 12 Octobre à 17:37

        Bonjour Jean-Claude,

        Nous prononcions "zicaques" et nous les malaxions avant la dégustation, il y en avait beaucoup alors aux alentours de la maison à la Prise-D'eau, maintenant que tout est construit, je pense que même en se levant de bonne heure on n'en trouverait plus, c'est çà le progrès!

        Amitiés à la Guadeloupéenne

    3
    Vendredi 12 Octobre à 09:48

    Coucou Livia,

    Des fruits que nous ne voyons guère en métropole sur nos marchés.

    Bises et bon vendredi

      • Vendredi 12 Octobre à 17:38

        Bonjour Zaza,

        Je ne pense pas comme je le dis à Monique que nous trouverons jamais ces petits fruits sur les marchés ici, ce sont de petits fruits sauvages.

        Bises et belle soirée

    4
    Vendredi 12 Octobre à 09:59

    Jamais vu ces fruits, j'aimerais bien les goûter, tu m'as mis l'eau à la bouche  (sourire)

    Bisous bisous

      • Vendredi 12 Octobre à 17:39

        Bonsoir lili,

        Je crois qu'il faudra que tu te contentes des photos...

        Bisous bisous

    5
    Vendredi 12 Octobre à 13:32

    Bonjour Chantal. Merci pour la présentation de ces fruits que je ne connaissais pas. Bisous

      • Vendredi 12 Octobre à 17:39

        Bonsoir Brigitte,

        Si jamais tu retournes sous nos cieux essaye d'en cueillir dans la campagne...

        Bisous

    6
    Vendredi 12 Octobre à 19:58

    Comme quoi c'est bien s'arrêter pour mieux en profiter

      • Vendredi 12 Octobre à 20:38

        Tu as raison Christian, c'est très bien

    7
    Vendredi 12 Octobre à 21:53
    erato:

    Merci pour cette découverte , ce devait être un plaisir de les cueillir dans la nature!

    Belle soirée, bises Livia

      • Samedi 13 Octobre à 00:13

        Bonsoir erato,

        C'était en effet un réel plaisir surtout que c'était défendu et le fruit défendu a toujours meilleur goût...

        Bises et bonne nuit

    8
    Samedi 13 Octobre à 08:00

    Merci pour cette découverte Livia, j'imagine la joie que tu avais enfant à aller en cueillir dans la nature

    Doux week end

    Bises

      • Samedi 13 Octobre à 10:41

        Bonjor Laure,

        En effet, c'était toujours avec une grande joie que nous nous éclipsions pour aller glaner tous ces petits fruits, dans la campagne aux alentours de la maison...

        Bises et doux weekend à toi aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :