• Les Lupercales...

     

     

     

    Les lupercales…

     

     

    Antiquité

    Mosaïque du calendrier de Thysdrus, premier tiers du troisième siècle.

    (Musée de Sousse Tunisie)

     

    La scène se rapporte aux Lupercales célébrée le 15 février, c’est un rite si ancien que tout le monde a oublié sa raison d’être.

    Les luperques, jeunes nobles de rang sénatoriale ou équestre, vêtus seulement d’un pagne en peau de chèvre ou d’agneau et armés de lanières découpées dans la peau du bouc sacrifié le jour même, frappaient en particulier les femmes qui s’offraient à leurs coups pour devenir fécondes. Ici sur la mosaïque, deux hommes tiennent une femme dont la robe est relevée au sommet des cuisses ; à l’arrière plan, le luperque, nu jusqu’à la ceinture, brandit son fouet.

     

    Etant une femme, cette idée m’épouvante !

    Et pourtant cela avait l’air de marcher, puisque les femmes romaines avaient des ribambelles d’enfants… (il le fallait bien pour compenser la forte mortalité infantile)

    Liviaaugustae.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Avril 2014 à 07:13

    elles étaient un peu maso....happy... et évidemment ces messieurs devaient s'en donner à coeur joie....passe un bien douce journée

    2
    gazou
    Vendredi 11 Avril 2014 à 09:35

    curieuse coutume


    mais chaque pays a les siennes et ce qui paraît naturel à certains  étonne ceux qui sont étrangers

    3
    Vendredi 11 Avril 2014 à 09:55
    ÔvÔ  lili  ÔvÔ

    Une coutume existante pour les hommes apparemment ...  la mosaïque est abimée à l'endroit des parties intimes

    bisous bisous

    4
    Vendredi 11 Avril 2014 à 13:56

    Bonjour lili,

    La mosaïque est en effet abîmée au centre, (je n'ai pas trouvé d'aussi belles) elle se trouve en Tunisie, est-ce un effet de la température élevée dans ce pays, ou dû aux habitants qui se couvrent des pieds à la tête ???

    bisous bisous

    5
    Vendredi 11 Avril 2014 à 13:58

    Bonjour moqueplet,

    Elles n'étaient pas qu'un peu maso, elle l'étaient complètement à  mon avis...passeune belle journée

    6
    Vendredi 11 Avril 2014 à 14:00

    Bonjour gazou,

    Drôle de coutumes en effet! Cependant, toutes les femmes romaines ne se faisaient pas battre le ventre comme cela, et les Luperques avaient parfois un peu bu!

     

    7
    Pascal
    Vendredi 11 Avril 2014 à 21:52

    Bonsoir Livia,

    J'ai trop de respect pour LA Femme, j'ai du mal à admettre que ce genre de torture ait pu exister.

    Je pense que cela ne devait se pratiquer que chez les personnes de haut rang. Je ne crois que que les femmes étaient maso au point de demander cela. J'imagine plutôt que les maris, voyant que leurs femmes ne leur donnaient pas d'enfant, les soumettaient d'autorité au fouet des Lupercales.

    Bonne nuit livia 

    8
    Samedi 12 Avril 2014 à 01:02

    Bonsoir Pascal,

    Et bien non vous vous trompez, cela se passait surtout chez les femmes du peuple, qui étaient peu instruites, les autres ne le faisaient pas.

    C'était une chose épouvantable, et si les Luperques tapaient un peu trop fort ? Je pense qu'elles devaient au contraire ne plus pouvoir faire des enfants.

    Mais lorsque aujourd'hui on tue les bébés dans le ventre de leur mère, n'est-ce pas aussi barbare ?

    Bonne nuit Pascal

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :