• Ma patrie...

     

     

     

     

    Littérature

     

     

    La France, mon pays, ma patrie…

     (Image Wikipédia)

     

     

    MA PATRIE

     

    « Ma patrie, c’est la langue dans laquelle j’écris », disait Rivarol. De même, le plus pauvre des hommes, le plus exploité, peut dire : « ma patrie c’est la langue que je parle ». Et en effet, dans les désastres historiques, lorsque tout est perdu, y compris l’honneur, une chose subsiste : le langage des vaincus, que nul vainqueur ne peut leur arracher de force, qui fait d’eux une vaste société secrète, un réseau de résistance, et qui reste leur dernière espérance de recouvrer un jour la liberté.

    Jean Dutourd

    Extrait de : A la recherche du français perdu.

     

    J’ai choisi cette carte de France, car je l’ai trouvée belle, et les tâches rougeâtres, représentant les reliefs, font comme des tâches de sang, tout ce sang qui fut versé par nos ancêtres pour qu’elle vive !

    Liviaaugustae


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Septembre 2013 à 18:32

    Nous avons des pensées très proche Livia ! Souvent, je me dis que lorsque des salopards sifflent et brulent le drapeau français, qu'ils exibent le leur à la place chez-nous,, ils font injures à ceux morts pour  notre belle terre de France

    Bises à toi

    2
    Mardi 3 Septembre 2013 à 18:38

    Nettoue,

    En effet, nos pensées sont très proches, mais je crois bien que nous ne sommes pas les seules à les avoir.

    Malheureusement, tant que ce type sera là avec sa bande de salopards et d'incompétents, nous irons mal, même très mal, ce n'est qu'un prélude, le pire reste à venir.

    Bises à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :