• Nos ancêtres les gaulois...

     

     

     

     

    Alors que le débat fait rage, pour savoir si nous sommes ou pas des gaulois, je vous propose un texte découvert au cour d'une lecture :

     

    « Nos ancêtres sont-ils vraiment gaulois « ?

     

    Rien n'est moins sûre, nous avons un peu de tout parmi nos ancêtres, il y a certes du gaulois mais aussi du Franc, du romain et d'autres encore... ainsi moi, j'ai des ancêtres irlandais, (arrivés sous Louis XIII en Guadeloupe) cependant, je ne me considère pas comme une franco-irlandaise, comme certains se considèrent comme : « franco-algérien -marocain ou tunisien », ceux-là ne se sentent pas français et font très peu de cas du pays qui les a accueillis...

     

    Au contraire d'eux, je suis française de naissance, de cœur, de langue, de culture et d'éducation !

     

    C'est un patrimoine auquel je tiens énormément.

     

    Quand à ce « vivre ensemble » dont on nous rebat les oreilles, on n'en trouve aune trace dans la vie de tous les jours actuellement !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Nos ancêtres les gaulois...

    La bataille de Tolbiac (1837)

     

    Ary Scheffer

     

     

     

    […] Mais la question n'est pas là, elle est surtout dans notre identité culturelle, qu'exprime ce que l'on appelle le « Roman national » : l'expression date de 1992, elle est de l'historien Pierre Nora. Mais la réalité date du XIXe siècle, plus précisément de la IIIe République. C'est le récit des origines, la genèse de la République en quelque sorte.

     

    A l'époque il s'agit, pour un régime jeune et mal reconnu, de prendre racine dans le pays et de s'imposer dans la mentalité des français. Pour cela, rien de mieux que l'Histoire... « L'Histoire était devenue, du primaire au supérieur, l'instrument principal de formation de la conscience civique et nationale » nous dit l'historien Pierre Nora,

     

    L'historien Ernest Lavisse nous dit lui aussi : « Autrefois, notre pays s'appelait la Gaule et ses habitants les gaulois » et encore : « Il y a dans le passé le plus lointain, une poésie qu'il faut verser dans les jeunes âmes, pour y former le sentiment patriotique. »

     

    Quand les italiens, les portugais et les polonais arrivent en France, on inculque à leur fils l'apprentissage du récit national, qui avait pour but non de nier leurs origines, mais d'en faire des français comme les autres, en les encourageant à profiter des trésors de la culture française. Et de permettre au français de souche de pratiquer le « vivre ensemble », que l'on ne disait pas encore à l'époque.

     

    Aujourd'hui, que cette expression est devenue passe-partout, on ne l'a jamais aussi peu mise en pratique. Chacun est renvoyé à ses origines[...]

     

    Charles-Henri d'Andigné

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Février à 07:21
    cathycat

    Je sais qu'il faut puiser dans l'histoire pour mieux comprendre le présent mais les esprits sont si échauffés que je ne crois pas que cela puisse être productif désormais.

    La seule solution est de considérer la personne face à nous comme un humain à part entière et que chacun applique l'art du respect et de l'empathie. On ne peut pas aimer tout le monde mais au moins si les règles de vie sont claires et partagées, tout est possible.

    Le problème est que les relations en société ressemblent de plus en plus à des combats de coqs (et d'égo) et que le coq soit gaulois ou pas... c'est souvent chaud bouillant.

    Je suis peut-être (encore) naïve, mais je suis persuadée que le comportement au quotidien est la clé de tout et l'éducation la source de tout. Politesse et courtoisie, gentillesse et attentions ne sont pas des gros mots.... Il y en a beaucoup à dire là dessus...

    Continuons, donc, à faire de la résistance et restons gaulois (dans le sens noble du terme wink2) Bisous et belle journée à toi.

      • Mercredi 15 Février à 10:05

        Bonjour cathy,

        En effet, tout ce que tu dis serait réalisable si en face ils faisaient eux aussi des efforts pour s'intégrer... mais ce n'est pas le cas,  pourquoi devrons-nous, nous faire des efforts ?

        Aujourd'hui, l'Histoire est complètement démantelée par les politiques au pouvoir, il n'est donc plus question d'essayer d'appâter avec!

        Mais je crois que nous avons été trop loin dans le laxisme, et le laisser faire, quelqu'un arrivera-t-il à remettre de l'ordre ? Je n'en sais rien, mais ils viennent pour "conquérir", pas pour s'adapter, et "tolérance" solidarité",  les aident au contraire à s'installer, c'est angoissant!

        Enfin à la grâce de Dieu!

        Bisous et bonne journée à toi aussi

    2
    Mercredi 15 Février à 07:24

    c'est de plus en plus difficile de communiquer avec les uns et les autres, et encore plus quand il y a un problème de langues,  passe toi aussi une bien douce journée

      • Mercredi 15 Février à 10:08

        Bonjour moqueplet,

        Tu as tout à fait raison, les gens qui viennent chez nous ne viennent pas pour s'adapter au pays, mais pour conquérir, ils ne parlent pas français, et n'ont aucune envie d'apprendre la langue, ils gardent donc leur coutumes, leurs langues et bientôt nous allons être en minorité dans notre pays et cela n'est pas prêt de s'arranger!

        Passe une belle journée

    3
    Mercredi 15 Février à 10:17

    Ce qui manque actuellemnt c'est la tolérance et le respect de l'autre. 

    Pour moi aussi mes ancêtres ne sont pas français mais Allemand voire Ukrainien (grand-mère paternelle) ils sont arrivés en France, en Normandie pour travailler dans les filatures, des courageux, pas comme certains maintenant qui vivent au frais de la Société et confortablement, parfois mieux que ceux qui travaillent.

    Bonne journée, plein de soleil et de ciel bleu ici, superbe

    bisous bisous

      • Mercredi 15 Février à 10:32

        Bonjour lili,

        Il faut de la tolérance et du respect, mais on les veut en sens unilatéral, bientôt nous raserons les murs et nous nous excuserons d'être là, et cela je m'y refuse ! 

        Tu en as de la chance d'avoir du soleil et du bleu, ici, ciel gris et pluie...

        Bisous bisous et belle journée

    4
    Mercredi 15 Février à 10:43

    Bonjour Chantal. Je crois à l'éducation et notamment l'éducation civique pour inculquer de bonnes valeurs morales à tous, comme le respect d'autrui, l'entraide, la tolérance. Mais ensuite il faut faire appliquer et respecter ces valeurs morales. Et c'est le plus difficile. Bisous

      • Mercredi 15 Février à 13:09

        Bonjour Brigitte,

        Je ne demande pas mieux, qui ne voudrait pas la paix dans l'entente et le respect de chacun ?

        Mais en face ce n'est pas le cas, on ne peut accepter que toutes ces belles choses dont on parle, ne soit qu'à sens unique! Et comme tu le dis : c'est très difficile!

        Bisous

    5
    Mercredi 15 Février à 13:13

    Bonjour

    Je trouve que cela a du sens ce qu'elle dit.

    Maintenant, il est rare de trouver un "pure" français. On a tous des origines d'ici ou de là-bas. Mais il faut savoir faire la part entre ces origines et sa nationalité!

    Bisous

      • Mercredi 15 Février à 13:31

        Bonjour Wolfe,

        En effet, toute l'Europe est déjà présente, et d'autres origines aussi, cela ne me dérange pas, dans la mesure ou chacun respecte les us et coutumes du pays dans lequel ils sont accueillis sans vouloir imposer les leurs : façon de vivre, leur langue et surtout leur religion !

        Bisous

    6
    Mercredi 15 Février à 18:28

    Très juste Livia

    Nous avons perdu ces valeurs du vivre ensemble et de l'entraide.

    Bises et bon mercredi
    http://zazarambette.fr

      • Mercredi 15 Février à 18:32

        Merci Zaza,

        Nous ne savons plus faire apparemment...

        Bises et belle soirée

    7
    Mercredi 15 Février à 19:19

    C'est surtout un détail lamentable de nos politiques de droite avec du racisme primaire. Mais l'histoire ancienne reste plus compliqué

      • Mercredi 15 Février à 19:41

        Bonsoir Christian

        Je ne pense pas que ce soit un défaut de la droite car ceux de gauche font exactement pareil ! Je ne trouve pas l'histoire ancienne compliquée je la trouve passionnante.

      • Jeudi 16 Février à 20:22

        Moi j'adore l'histoire, mais que les politiques ne viennent pas dire ce qu'il faut dire ou pas dire.

      • Vendredi 17 Février à 01:17

         

        Je suis d'accord avec toi Christian, les politiques s'occupent de trop de choses, de l'histoire, sans compter la vie de tous les jours c'est énervant et fatiguant!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :