• Ode au soleil...

     

     

     

    Poème

    Girouette traditionnelle.

    (Image Wikipédia)

     

    Chantecler, le Coq chante :

     

    Je t’adore, soleil ! ô toi dont la lumière,

    Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,

    Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,

    Se divise  et demeure entière

    Ainsi que l’amour maternel !

     

    Tu fais tourner les tournesols du presbytère,

    Luire le frère d’or que j’ai sur le clocher,

    Et quand par les tilleuls tu viens avec mystère,

    Tu fais bouger les ronds par terre

    Si beaux qu’on n’ose plus marcher !

     

    Tu changes en émail le vernis de la cruche ;

    Tu fais un étendard en léchant le torchon ;

    La meule a, grâce à toi, de l’or sur sa capuche,

    Et sa petite sœur la ruche

    A de l’or sur son capuchon ! […]

     

    C’est toi qui, découpant la sœur jumelle et sombre

    Qui se couche et s’allonge au pied de ce qui luit,

    De tout ce qui nous charme a su doubler le nombre.

    A chaque objet donnant une ombre

    Souvent plus charmante que lui !

     

    Je t’adore, soleil, tu mets dans l’air des roses,

    Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson !

    Tu prends un arbre obscur et tu l’apothéoses.

    O Soleil ! Toi sans qui les choses

    Ne seraient que ce qu’elles sont !

    Edmond ROSTAND

     

    Las ! Nous chantons le printemps, et le soleil… Mais seraient-ils seulement dans nos désirs ?

    Le soleil est rare et pingre, il distribue parcimonieusement ses rayons, aujourd’hui, il fait gris, uniformément gris, les oiseaux chantent timidement, de peur, sans doute, que le « le ciel ne leur tombe sur la tête » !

    Que c’est triste un printemps gris !

    Liviaaugustae


  • Commentaires

    1
    nettoue Profil de nettoue
    Vendredi 10 Mai 2013 à 17:28

    Un de mes se ce n'est mon auteur-poète préféré !

    Une petite pluie et du beau temps en ce moment , c'est une vraie chance... Croisins les doigts

    Bises Livia

    2
    Samedi 11 Mai 2013 à 21:21

    bonsoir Livia
    merci de ton passage chez moi
    et merci pour ce  beau poème
    espérons que cet hommage favorisera la  venue du soleil
    qui se fait partout désirer cette année
    bonne soirée
    et bon dimanche
    amicalement
    jean-marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :