• Parfums de femmes...

     

     

     

    Parfums de femmes...

    Un aryballe* en verre moulé bleu, décoré de zigzags verts et jaunes, est une production de l’est de la Méditerranée, fin du VIe siècle avant J.C.

     

    Les soins les plus coquets de l’apparence ne sauraient être suffisants si de délicats effluves n’enrobaient pas la femme.

    Celui  le plus répandu est celui à la rose, qui est accessible à toutes les bourses. Celui à la marjolaine ou le parfum aux fleurs de vigne ou bien celui à l’iris sont eux aussi abordables.

     

     

     

    Parfums de femmes...

    Balsamaires* en verre soufflé.

    Art romain d’époque impériale, IIe-IVe siècle après J.C.

     

    Mais les plus prisés restent les essences aux senteurs orientales. Dès le IIe siècle avant J.C., les parfums d’Orient font fureur dans les milieux aristocratiques. L’arrivé à Rome d’huiles essentielles inconnues jusqu’alors, permit aux parfums romains de gagner en qualité et nuance. Cependant ces nouveaux parfums, dont tous les ingrédients  sont importés, restent un luxe. Ainsi, le parfum au cinnamome* ; composé de cannelle, de myrrhe, d’huile de ben et de cinnamome, coûte jusqu’à 3000 francs.

    Au début de l’empire, la mode égyptienne consacre le métopion* comme le luxe suprême. Ce parfum  d’Egypte est le plus épais et le plus cher, mais ses senteurs promettent de faire tourner la tête des hommes…

     

     

     

    Parfums de femmes...

    Page du Peri hylès (De materia medica en latin, ou La matière médicale en français) sont exposées en fac-similé à Mariemont.

    Ce traité des parfums  datant du 1er siècle de notre ère est conservé sous forme d’une copie en parchemin du début du VIe siècle. Cette ample nomenclature des plantes médicinales et de la botanique en général est l’œuvre  d’un médecin grec nommé Dioscoride d’Anazarbe.

     

    Malheureusement,  beaucoup d’obstacles se dressent à tous les niveaux, et l’on ne peut reconstituer les parfums, car  dès l’Antiquité et comme de nos jours, l’attrait des senteurs s’est modifié au fil du temps  et les maîtres parfumeurs conservaient jalousement les secrets de fabrication des produits les plus précieux.

     

     

    Aryballe* : Est un vase antique à panse globulaire, utilisé pour stoker des huiles parfumées, destinées aux soins du corps.

    Balsamaire* : C’est un vase qui contenait du parfum, que l’on cassait sur les tombes.

    Cinnamome* : substance aromatique extraite du cannelier, utilisé autrefois comme parfum.

    Métopion* : C’est une huile, composée dans l’enceinte des temples, par les prêtres, qui chaque matin, en offrande, pour conjurer la nuit, enduisaient les dieux statufiés. Cette huile contenait ; de l’amande amère, de la myrrhe, du jonc, de la cardamone, du miel, du galbanum et de l’essence de térébenthine….

    Galbanum* : Ou férule gommeuse, est une plante herbacée vivace, originaire d’Asie.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 07:48

    un seul inconvénient pour les bons parfums, c'est le prix....on a beau dire "quand on aime on ne compte pas....mais dans ce cas là on est bien obligé....passe une belle journée

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:41

        Bonjour moqueplet,

        Un gros inconvénient en effet, mais je préfère ne rien mettre, plutôt que d'acheter un truc bon marché...passe une belle journée

    2
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 08:42
    Cigalette 106

    Bonjour les news ne partent plus,  de bien jolis vases merci bonne journée

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:42

        Bonjour Cigalette,

        Les romains faisaient de très jolies choses, pour tout, c'étaient des gens raffinés.

        Bonne journée

    3
    gazou
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 09:46

    On en apprend des choses en venant chez toi !Que de mots que je n'avais jamais entendus....

    Très intéressant ! 

    bonne journée Livia !

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:44

        Bonjour gazou,

        Quand on fait de l'histoire et surtout antique, on est à l'aise avec ces mots-là, mais c'est vrai qu'ils ne sont pas usités très souvent.Ravie que cela t'ai plu.

        Bonne journée à toi aussi

    4
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 10:11

    que de beaux vases

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:45

        Bonjour flipperine,

        Merci, bien que je n'en sois pas l'auteur, mais je les ai choisi...

    5
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:02

    Très intéressant ! Pendant des années, j'ai utilisé "J'adore" de Dior et maintenant, je ne jure plus que par "La vie est belle" de Lancôme!!! Et toi...???

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:48

        Bonjour Rebecca,

        Nos ancêtres (je ne sais pas pour les gaulois) étaient des gens très raffinés. Moi, depuis des années, je crois depuis sa création je suis accroc à Coco de Channel pour l'hiver, et à Allure pour les beaux jours, il me faut des parfums chauds l'hiver et un peu vert l'été, je n'aime pas trop les parfums fleuris.

        Belle journée

         

    6
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:41

    Nos ancêtres n'étaient pas finalement si différents de nous. 

    J'ai appris beaucoup de choses ente lisant. Merci Livia.

    Amitiés

    Alain

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:49

        Bonjour Alain,

        En effet, nos ancêtres n'étaient très différents de nous, pour les femmes en tout cas qui depuis la nuit des temps, ont toujours chercher à montrer une belle image d'elles...

        Amitiés

         

    7
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 13:03
    Féelaure

    Un article passionnant merci beaucoup Livia

    Personnellement je n'en met plus avec ma dépigmentation ma peau ne garde pas les senteurs

    Douce journée

    Bises

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 15:54

        Bonjour Laure,

        C'est très intéressant en effet, mais c'est bien dommage que ta peau ne garde plus les parfums...

        Douce journée

        bises

    8
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 13:13

    Nous voilà mis aux parfums.

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 15:53

        Bonjour Dr Wo,

        J'espère qu'ils vous ont plu!

    9
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 19:43

    Je préfère cet article, même si les deux sont utiles à connaitre

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 21:33

        Bonsoir Christian,

        D'accord avec toi, celui-ci a été beaucoup plus intéressant pour moi à écrire, mais il faut quand même faire connaître l'autre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :