•  

     

    Lettres au Père Noël...

     

    Un petit lutin du secrétariat très appliqué...

     

     

     

    J'ai lu dans une de mes revues, ce petit article conviant tous les enfants à écrire leur lettre au Père Noël, qui ouvre son secrétariat entouré d'une soixantaine de lutins qui l'aideront à répondre aux courriers des enfants.

     

    Il paraît qu'en 2016, 1200 million enfants de 140 pays lui avait écrit au siège de son secrétariat, qui ouvrira ses bureaux en principe aujourd'hui jeudi 9 novembre.

     

    C'est une charmante idée et avec mes petits enfants, je vais écrire à ce brave homme de Père Noël !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Renseignements ci-dessous :

     

    Le secrétariat du Père Noël est ouvert à Libourne en Gironde, la Poste assure la logistique.

     

    Mais comme le Père Noël est très occupé la dernière semaine avant Noël, il précise que les lettres et les courriers électroniques, devront lui être envoyés avant le 18 décembre afin qu'il puisse y répondre.

     

    Le Père Noël promet qu'il enverra dans sa réponse une carte postale à colorier afin de patienter jusqu'à l'arrivée des cadeaux et beaucoup de surprises sur son site internet : pere-https://pnoel.laposte.fr/ En cliquant sur : « Ecris-moi ».

     

     

     

    Pour le courrier manuscrit, une adresse unique :  « Père Noël » Libourne Gironde, est à inscrire sur l'enveloppe, sans oublier de mentionner le nom et prénom ainsi que l'adresse de l'enfant au dos, pour la réponse.

     


    22 commentaires
  •  

     

    Ode à novembre...

     

    Rouge gorge en hiver...

     

    (Image internet)

     

     

     

    Rondel d'automne

     

     

     

    Les oiseaux sont comme des fruits

     

    Sur les arbres morts de Novembre.

     

    Leur petite pose s'y cambre

     

    Dans la brume où meurent les bruits.

     

     

     

    Autour d'eux, les rameaux détruits

     

    Bercent trois feuilles couleur d'ambre ;

     

    Les oiseaux sont comme des fruits

     

    Sur les arbres morts de Novembre.

     

     

     

    Et nous, ayant bien clos nos huis,

     

    Voyons, aux vitres de la chambre,

     

    L'automne roux qui se démembre,

     

    Où, perchés, faute de réduits,

     

    Les oiseaux sont comme des fruits...

     

    Lucie Delarue Mardrus

     



     

    L'automne est là depuis septembre déjà, mais aujourd'hui il n'est plus question d'été indien, il fait froid et le ciel uniformément gris, pleure le long des vitres et... le printemps est si loin !

     

    Liviaaugustae

     


    20 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Disparus des écrans...

     

    (image internet)

     

     

     

    La mort n'a pas chômé, ces dernières années, elle a emporté beaucoup de nos grands acteurs.

     

    Michèle Morgan en 2016 a fermé pour toujours ses beaux yeux qui avaient tant séduits Jean Gabin sur le Quai des brumes...

     

    Mireille Darc, dans la jolie robe noire du Grand blond qui en fit rêver plus d'un, s'en est allé faire tourner la tête aux anges !

     

    Claude Rich l'élégant gentleman qui recherchait l'anti note dans les Tontons flingueurs, la trouvera sûrement là-haut.

     

    Jean Rochefort non moins élégant, quand à lui, parcourra le Paradis à cheval en recherchant la jeune femme à la robe en robe rouge de l'éléphant trompeur...

     

    Peut-être ces deux-là se lieront-ils d'amitié avec Jerry Lewis ce sympathique clown américain du Docteur Jerry et Mister Love ?

     

    Sam Shepard, qui avait l'étoffe d'un héros a franchit le mur du son en juillet dernier, mais sa disparition est passée inaperçue chez nous, car il s'en est allé presque en même temps que Jeanne Moreau qui chantera sans doute aux anges la chanson de Jules et Jim, qu'elle aima tant tout deux.

     

    Et n'oublions pas Danielle Darrieux (qui vécue 100 ans sur terre), Madame De... continuera a charmer là-haut le comte Donati qu'elle aima jusqu'à mourir !

     

    Le cinéma est en deuil, nous les regrettons déjà !

     

    Liviaaugustae

     


    22 commentaires
  •  

     

     

     

    « Mais tout à coup les brouillards deviennent plus épais, ils pénètrent dans mon âme et l'enveloppent... »

     

    Sainte Thérèse

     

     

    Le temps suspendu...

    (image internet)

     

     

     

    Dimanche dernier le 29 octobre, nous avons changé d'heure, et avons reculer nos montres et nos pendules d'une heure.

     

    L'été s'en est allé emportant ses clairs et longs crépuscules et nous laisse suspendu à ce temps qui s'enfuit...

     

    Quand on s'éveille le matin, il fait encore nuit, et à 18 heures la nuit arrive déjà.

     

    Cette heure d'hiver me pèse, tous les ans j'ai l'impression d'entrer dans un long, long tunnel !

     

     

    Le temps suspendu...

    La nuit frissonne déjà, tandis que le soleil d'octobre, s'évapore à l'horizon...

     

    (Il n'était que 17 heures45 quand j'ai pris cette photo)

     

    Liviaaugustae

     

     

     


    30 commentaires
  •  

     

    « Béni sois-tu Seigneur en l'honneur de la Vierge Marie. »

     

    Cantique

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

     

    La Nativité de la Vierge, fut peinte voici plus de trois cent soixante-dix ans par Le Nain pour Notre-Dame de Paris. L'œuvre est actuellement attibuée à Louis, deuxième de la fratrie et un grand génie du trio.

     

    Dans une cour intérieure solennel avec tentures et colonnes, une nourrice s'apprête à donner le sein à un nouveau-né, la petite Marie, vers qui descend la lumière céleste. Joachim, très ému, est assis à côté et contemple sa fille avec émerveillement. A l'arrière-plan, sainte Anne est allongée dans son lit entourée par deux jeunes femmes.

     

    Les anges sont spécialement touchants. « Le Nain, dans un charmant tableau, montre des anges s'approchant de la jeune Vierge qui vient de naître : l'un deux lève la main vers le ciel, d'où semble provenir cette miraculeuse enfant, l'autre fait chauffer ses langes », écrivit le grand historien de l'art religieux Emile Mâle en 1932.

     

    IL est très difficile de distinguer le style des trois frères Le Nain, Antoine, Louis et Mathieu car ils travaillaient dans le même atelier et signaient Le Nain ou Lenain sans prénom. Ils sont célèbres pour leurs admirables tableaux paysans, mais ils ont également peint plusieurs œuvres religieuses. Celui-ci, dans sa simplicité qui ne manque pas de grandeur, incite le spectateur à méditer sur le mystère de l'Incarnation qui est en préparation.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Le vieux Joachim, appuyé sur une canne, ne se lasse pas de contempler sa merveilleuse fille qui vient de naître, par une intervention divine.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Un délicieux petit ange, agenouillé devant la cheminée, fait tiédir le lange qui va bientôt envelopper Marie.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Deux anges, un brun et un blond, se penchent pour contempler Marie et commentent avec animation ce moment prodigieux de l'Histoire du Salut.

     

     

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     

     


    16 commentaires