• Regard sur l'Art...

     

     

    Regard sur l'Art...

     

    Jean-Baptiste Pater, autoportrait

     

     

     

    Jean-Baptiste François Joseph Pater, né le 29 décembre 1695 à Valenciennes et mort le 25 juillet à Paris, est un peintre rococo français. Son père le confia à Watteau qui lui donna les premiers rudiments de son art, de 1709 à 1713, mais ne supportant plus le caractère très difficile de son maître, il monte à Paris.

     

    En 1720, à la toute extrémité de sa vie, Watteau le réclame auprès de lui, et durant le dernier mois qui lui reste à vivre, il lui prodigue ses derniers conseils.

     

    Pater dira  plus tard, avoir plus appris au cours de ces trois semaines que pendant ses années d'apprentissage.

     

    Pater fonde sa carrière sur l'imitation des fêtes champêtres du maître et termina même certaines commandes .

     

     

    Regard sur l'Art...

    Repos à la campagne

     

     

    Regard sur l'Art...

    Conversation

     

     

    Regard sur l'Art...

    Réunion familiale

     

     

    Regard sur l'Art...

    Les baigneuses

     

     

    (Texte et images wikipédia)

     

     

     

     

     

    Les tableaux de Jean-Baptiste Pater, ressemblent à s'y méprendre à ceux de son maître Watteau, ils ont aussi deux plans :

     

    Au premier plan : ce sont les mêmes bergères ou amoureux transis en des jardins merveilleux, meublés de tables, de statues, de piliers en marbre... tels qu'on les aimaient à l'époque !

     

    Deuxième plan : tout au fond, dans les trouées de ciel bleu où galopent de petits nuages blancs, on peut admirer des paysages estompés par des brumes...

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Janvier à 08:17

    ce matin nous avons a peu près le même temps que nous avons quitter en début de semaine, j'aurai préféré trouver moins de neige...mais que veux-tu elle nous colle et on l'a ramenée....(lol) douce journée à toi

      • Samedi 14 Janvier à 10:57

        Bonjour moqueplet,

        IL fallait la laisser là-bas! Ici heureusement nous avons froid mais avec du soleil et beau ciel bleu ! Passe une belle journée

    2
    Samedi 14 Janvier à 09:07

    Il émane de ces tableaux, je trouve, une douceur de vivre, quelque chose de charmant.

    Bonne fin de semaine

    Alain

      • Samedi 14 Janvier à 10:59

        Bonjour Alain,

        Beaucoup de charme et de joie de vivre, mais ils n'avaient pas à l'époque le "politiquement correct" pour les empêchait de vivre, comme ils font avec nous!

        Bonne fin de semaine à toi aussi

    3
    Samedi 14 Janvier à 10:41

    Tu as raison Livia, Les œuvres présentées  sont très influencées par Watteau. Merci pour ce partage.

    Bises et bon samedi

      • Samedi 14 Janvier à 11:01

        Bonjour Zaza,

        L'élève avait bien écouté le maître et peignait à sa manière, des tableaux charmants et  léchés comme ont les aimait à cette époque où la joie de vivre transparaît dans tous !

        Bises et belle journée

    4
    Samedi 14 Janvier à 14:00

    Bonjour Chantal. C'est étonnant que Watteau l'ait rappelé auprès de lui pour finir sa vie. Bisous

      • Samedi 14 Janvier à 14:10

        Bonjour Brigitte,

        Etonnant, oui et non, c'était son disciple, qui peignait comme lui, il en avait peut-être besoin de lui ???

        Bisous

    5
    Samedi 14 Janvier à 16:30

    Beaucoup de douceur dans ses tableaux. J'aime bien la réunion familiale. Superbe 

      • Samedi 14 Janvier à 18:11

        Bonsoir Mireille,

        Je connaissais Watteau, mais je ne connaissais pas son élève, et je trouve ses tableaux aussi  beaux !

         

    6
    Samedi 14 Janvier à 21:40

    Que ces toiles sont belles, un beau voyage pour les yeux

      • Samedi 14 Janvier à 23:04

        Bonsoir Christian,

        Je trouve comme toi qu'elles sont magnifiques

    7
    gazou
    Samedi 14 Janvier à 21:42

    c'est vrai, cela ressemble beaucoup à Watteau, encore fallait-il  savoir l'imiter aussi bien

      • Samedi 14 Janvier à 23:05

        Bonsoir gazou,

        Je ne crois pas que Pater ait voulu "imiter" Watteau, mais il a peint comme ce dernier lui avait appris!

    8
    Dimanche 15 Janvier à 14:43

    "Les baigneuses" étaient assez osées.

      • Dimanche 15 Janvier à 15:06

        Bonjour Dr WO,

        Je ne crois pas, à l'époque, la nudité était très bien tolérée en peinture mais pas dans la rue comme aujourd'hui !

    9
    Dimanche 15 Janvier à 15:17

    Dans la rue on ne pouvait pas voir la nudité en peinture. smile

      • Dimanche 15 Janvier à 15:55

        Dr WO

        Aujourd'hui on la voit partout, et c'est d'une mocheté!

        Ce ne sont malheureusement pas les plus beaux spécimens qui s'exhibent! intello

    10
    Dimanche 15 Janvier à 17:48

    Bonsoir Livia,

    En dehors des charmants tableaux ressemblant à ceux de Watteau, j'aime tout particulièrement celui de la conversation en raison  du magnifique rendu des tissus de satin et celui de l'autoportrait du peintre d'une belle sobriété.

    Merci pour cette découverte d'un peintre que je ne connaissais pas

    bises et bonne semaine

    Blanche

      • Dimanche 15 Janvier à 18:38

        Bonsoir Blanche,

        C'est vrai que le satin des habits est si bien rendu, que l'on a envie de le caresser pour renconter sa douceur.

        Je trouve que l'élève a égalé le maître, c'est magnifique!

        Bises et bonne semaine à toi aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :