• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

     

     

     

    « Seigneur, que je sente dans mon cœur cet amour sans mesure dont Tu étais embrasé. »

     

    Saint François d'Assise

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    La stigmatisation de Saint François

     

     

     

    Frère d'Ambrogio, autre grand peintre, est un des meilleurs peintre de Sienne au XIVe siècle. Son titre de gloire est d'avoir peint les voûtes du transept de gauche dans la basilique inférieure d'Assise, avec des scènes de la Passion du Christ et de la vie de Saint François. Ici, Saint François recevant les stigmates est inspiré de la fresque de Giotto à la basilique supérieure.

     

     

     

    C'est à la fête de la Sainte croix, le novembre , que François d'Assise reçut les stigmates lors de sa dernière retraite sur le mont Alverne (la Verna en italien), à 1128 mètres d'altitude, dans une forêt de la haute vallée du Tibre. Le massif appartenait à un comte qui en fit don à son ami François en 1213. Celui-ci y établit un ermitage, une chapelle, Sainte-Marie-des-Anges.

     

    A l'écart de la petite église et de l'ermitage isolé plus haut, il « voit descendre du ciel un séraphin aux six ailes resplendissantes comme le feu. Un personnage apparut entre les ailes : un homme crucifié ». Cinq rayons partent des mains, des pieds et du côté du Christ, et frappent François agenouillé. A la fin de l'extase, les plaies du Sauveur apparaissent sur son corps ; il les gardera jusqu'à sa mort.

     

    Lorsque François quitte l'ermitage pour toujours le 30 septembre, il fit des adieux touchants qui montrent comment il avait aimé ce lieu : Adieu montagne des anges, jamais plus nous nous reverrons. Adieu rocher à pic, je ne reviendrai plus te visiter. » Il mourut deux ans plus tard, le 3 octobre 1226.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    François est le premier stigmatisé connu dans l'histoire de l'Eglise d'Occident, portant dans sa chair les plaies du Christ, en union avec la Passion.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Le Christ apparaît à François comme un séraphin (ange à six ailes) crucifié ; C'est pourquoi les Franciscains appellent François « le Père séraphique »

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Le Frère franciscain, au premier plan à droite, qui accompagne François, est en train de lire et ne s'aperçoit de rien.

     

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Janvier à 10:08

    Ces histoires de stigmates m'ont toujours impressionnée.Une source inépuisable pour l'imagination des artistes... Bisous

      • Dimanche 8 Janvier à 11:38

        Bonjour cathycat,

        Et pourtant ils sont nombreux après saint François a avoir eu des stigmates, je trouve cela impressionnants aussi, car le Vendredi Saint, leurs stigmates saignaient...

        Bisous

    2
    Dimanche 8 Janvier à 10:20

    Merci pour les explications détaillées de ce tableau.

    Bon dimanche

    Brouillard givrant ici, routes verglacées, déjà de nombreux accidents

    bisous bisous

      • Dimanche 8 Janvier à 11:39

        Bonjour lili,

        Bon dimanche et reste au chaud, par ce temps il vaut mieux rester auprès de la cheminée quand on a la chance d'en avoir une, je n'en ai plus depuis que j'habite en appartement et elle me manque!

        Bisous bisous

    3
    Dimanche 8 Janvier à 11:27

    Coucou Livia,

    Cette fresque est magnifique. Merci pour l'explication de ces détails.

    Bises et bon dimanche

      • Dimanche 8 Janvier à 11:41

        Coucou Zaza,

        Il y a de par l'Europe qui fut chrétien autrefois de sublimes fresques, mais je n'en connais que quelques unes vues en Italie, ou  dans les églises et cathédrales de Paris.

        Bises et bon dimanche

    4
    Dimanche 8 Janvier à 13:11

    j'aimerais bien les voir de plus près....il est vrai que ça peut nous laisser perplexe, passe un bien agréable dimanche

      • Dimanche 8 Janvier à 14:36

        Bonjour moqueplet,

        C'est une envie que j'ai aussi... peu être un jour!

        Belle après midi

    5
    Dimanche 8 Janvier à 15:17

    Bonjour Chantal. Merci pour les explications sur ce tableau et les stigmates de Saint-François. Bisous

      • Dimanche 8 Janvier à 16:54

        Bonjour Brigitte,

        Je trouve cette fresque sublime, et je remercie Mme Leblanc pour ses explications qui m'aident toujours à mieux comprendre les tableaux.

        Bissous

    6
    Dimanche 8 Janvier à 20:37

    Une belle présentation avec les détails

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :