• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

    « Dieu a entendu les cris du petit : debout ! »

     

    Genèse 21,17

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Agar et Ismaël secourus par l'ange (1648)

     

     

     

     

     

    C'est une œuvre raffinée peinte par Eustache Le Sueur. Nous sommes au chapitre 21 de la Genèse. La servante Agar et son fils Ismaël – chassé par Abraham à la demande de Sarah après la naissance d'Isaac, le fils de Sarah – errent dans le désert et vont périr de soif. L'outre qu'Abraham lui a donné, gît par terre, vide. Mais Dieu ne les abandonne pas. « Quand l'eau fut épuisée, elle jeta l'enfant sous un buisson et alla s'asseoir. Elle se disait en effet : « Je ne veux pas voir mourir l'enfant ! »

     

    Agar, au profil grec très pur, s'apprête a se cacher le visage dans un voile pour sangloter ; l'enfant, mourant, est envahi d'une teinte verdâtre de mauvais augure, lorsque apparaît l'age du Seigneur, radieux de beauté juvénile. Il lui indique le point d'eau salvateur (on ne le voit pas il est en dehors du tableau) « Dieu a entendu les cris du petit. Debout ! Dieu dessilla les yeux d'Agar et elle aperçut un puits. Elle alla remplir l'outre et fit boire le petit. »

     

    Le paysage évoque bien une solitude absolue sans aucun secours humain. Le jour se lève, une douce lumière irise légèrement les légers nuages dans un ciel bleu et d'un jaune très pâles. Le désespoir fait place à l'espérance.

     

    Le Sueur est l'un des meilleurs représentant de « l'atticisme parisien » sous Mazarin, un courant épuré, influencé par Raphaël et l'Antique grecque, aux couleurs claires et lumineuses, qui réconciliait la piété chrétienne et la beauté grecque.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Agar, très belle, a un profil très pur et une coiffure inspirée de la Grèce antique.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    L'ange, lui aussi évoque la Grèce antique avec son profil classique et la pureté des lignes des drapés et ses ailes d'un blanc immaculé.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Ismaël, fils d'Abraham et d'Agar, grandit au désert avec sa mère et deviendra plus tard un tireur à l'arc.

     

     

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Janvier à 00:29
    Bonsoir Livia
    Très beau billet et plein d'intérêt comme tjs. Ce tableau est très beau et l'explication biblique très claire.
    Bon dimanche.
    Bisou.
    Nicole75
      • Dimanche 29 Janvier à 13:29

        Bonjour Nicole,

        Mme Leblanc fait toujours la synthèse des tableaux et cela nous aide à mieux les comprendre et je l'en remercie.

        Bisous et bon dimanche à toi aussi

    2
    Dimanche 29 Janvier à 08:11

    Bonjour Chantal,

     

    Toujours passionnant ces analyses d'oauvres religieuses. je suis ravie de parfaire ma culture grâce à tes excellents billets

    Bises de bon dimanche

     

      • Dimanche 29 Janvier à 13:32

        Bonjour Martine,

        Comme toi, je trouve passionnantes les explications de ces tableaux d'art chrétien celui-ci parle d'un fait biblique et j'avoue que je le connaissais très mal. De plus ces tableaux sont toujours de grande facture et j'ai beaucoup de plaisir à les découvrir.

        Bises et bon dimanche à toi aussi

    3
    Dimanche 29 Janvier à 08:22

    Merci pour toutes ces explications intéressantes.

    Bon dimanche - ici sous la pluie et le gris foncé  - bisous bisous

      • Dimanche 29 Janvier à 13:33

        Bonjour et merci lili,

        Bon dimanche à toi aussi, chez nous c'est gris mais...pas encore de pluie, je pense qu'elle ne va pas tarder!

        Bisous bisous

    4
    Dimanche 29 Janvier à 08:45

    Bonjour Chantal. Le petit Agar semble effectivement mal en point avec son teint verdâtre. Bon dimanche et bisous

      • Dimanche 29 Janvier à 13:35

        Bonjour Brigitte,

        Agar c'est la maman, le petit c'est Ismaël, il est déshydraté c'est pourquoi Dieu envoi son ange pour guider la maman vers le puits. Agar et son fils ont vécu au désert.

        Bises et bon dimanche à toi aussi

    5
    Dimanche 29 Janvier à 08:46

    ne crois-tu pas qu'il aurait été mieux installé dans les bras de sa maman.....passe un bien doux dimanche

      • Dimanche 29 Janvier à 13:37

        bOnjour moqueplet,

        En effet, le bébé aurait du être dans les bras de sa maman, mais cette dernière est elle aussi très mal en point c'est pourquoi elle dépose le bébé à l'ombre... doux dimanche à toi aussi

    6
    Dimanche 29 Janvier à 09:07

    Bonjour Livia,

    Le secours de l'ange arrive à point nommé au moment où Agar désespérée ne l'attendait plus. La scène se déroule sous nos yeux grâce à tes explications qui mettent en valeur le talent du peintre.

    Mes amitiés et bon dimanche

    Alain

      • Dimanche 29 Janvier à 13:40

        Bonjour Alain,

        Dieu n'a pas laisser mourir Agar et l'enfant, et l'ange vient remonter le moral de la maman et lui indiquer le puits salvateur, je trouve cette histoire extraordinairement belle, et le talent du peintre nous la fait découvrir dans une apothéose de pastels sublimes!

        Mes amitiés et bon dimanche à toi aussi

    7
    Dimanche 29 Janvier à 12:23

    Ces toiles me plaisent toujours.

    Tu imagines ce qui se passerait si les changements qui interviennent dans notre pays conduisaient à la suppression de l'art chrétien dans nos musées ?

    Je n'ai pas envie d'y penser.

    Bises et douce journée.

      • Dimanche 29 Janvier à 13:43

        Bonjour Quichottine,

        Ces toiles me plaisent aussi toujours elles sont toujours réalisées par de grands peintres qui de plus connaissent la Bible, cela d'ailleurs a été très mode à cette époque.

        J'espère que nous ne connaitrons à nouveau pas le déchaînement des iconoclastes comme cela s'est déjà vu dans notre pays! Rien que d'y penser cela me fait froid dans le dos!

        Bises et douce après midi à toi aussi

    8
    Dimanche 29 Janvier à 15:13

    Encore un billet très intéressant Livia. Merci pour cette découverte et tes explications.

    Bises et bon dimanche

      • Dimanche 29 Janvier à 16:20

        Merci Zaza, et bonne après midi à toi aussi

    9
    Dimanche 29 Janvier à 20:26

    Une bien belle présentation

      • Lundi 30 Janvier à 00:31

        Merci Christian,

        En effet c'est un tableau magnifique, et j'ai eu beaucoup de plaisir à le présenter!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :