• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

     

     

    « Joseph prit de nuit l'enfant et sa mère et se retira en Egypte.

     

    (Mathieu 2, 14)

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    La Fuite en Egypte est un panneau d'un polptyque du XIIIe siècle peint par un anonyme ombrien

     

    Galerie de l'OMbrie à Pérouse en Italie

     

     

     

    Joseph porte Jésus âgé de 2 ans sur ses épaules, Marie est sur l'âne mené par un jeune homme. Jésus bénit l'Egypte, tandis qu'ils arrivent dans une ville fortifiée.

     

    Les traditions coptes du trajet de la Sainte Famille en Egypte indiquent qu'en Moyenne Egypte, ils furent rejoints par un cousin de Joseph, Ioussa, qui mourut au point le plus méridional de leur périple, au nord d'Assiout. Un important monastère, Deir el Moharraq, y prospère depuis le IVe siècle. On y vénère un autel qui accomplit la prophétie « Au milieu du pays d'Egypte, j'aurai un autel » (Isaïe 19), car il est au centre géographique du pays. Après un séjour de quelques mois, l'ange apparut à Joseph et lui dit : « Lève-toi, prends l'Enfant et sa mère, et reviens au pays d'Israël. »

     

    Jésus sur les épaules de Joseph est une scène typiquement égyptienne de l'Antiquité à nos jours, que l'on trouve sur les icônes coptes. Cette tradition, rare en Europe, est passée par Constantinople et se retrouve dans les mosaïques byzantines de Sicile et les fresques orthodoxes en Roumanie. L'influence byzantine est perceptible dans le fond d'or du tableau qui rappelle les icônes, dans les plis dorés du voile de Marie, et l'architecture.

     

    Jésus est vêtu d'une tunique rouge qui symbolise sa condition divine en référence à la pourpre impériale et à la Rédemption en référence à la couleur du sang.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Selon les traditions des chrétiens d'Egypte remontant au 1er siècle, l'Enfant Jésus avait 2 ans à son arrivée en Egypte, et 6 ans lors du retour de la Sainte Famille.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    L'âne est une constante des représentations de la fuite en Egypte, aussi bien en Orient qu'en Occident.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Les bâtiments sont de style byzantin et les couleurs somptueuses : pourpre, bleu lapis, bleu lavande, amarante, rose, écarlate.

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 07:06

    il est vrai que ces couleurs on ne les mettraient plus de nos jours, où tout est plus sobre....passe un bien agréable dimanche

      • Dimanche 12 Février à 14:17

        Bonjour moqueplet,

        Cela dépend, il y a des couleurs forts criardes de nos jours aussi...bon dimanche à toi aussi

    2
    Dimanche 12 Février à 09:53

    De belles couleurs qui donnent du relief au tableau.

    Bon dimanche

    bisous bisous

      • Dimanche 12 Février à 14:20

        Bonjour lili,

        Mme Leblanc explique le pourquoi des couleurs qui symbolisent toutes un trait de la royauté ou de la Rédemption du Christ.

        Bisous bisous et bon dimanche à toi aussi

    3
    Dimanche 12 Février à 11:46

    Ce panneau représentant la fuite en Egypte en magnifique et très bien expliqué Livia. Merci !

    Bises et bon dimanche

      • Dimanche 12 Février à 14:22

        Bonjour Zaza,

        Il est en effet très coloré, comme ils le font au Moyen Orient à l'époque, et les couleurs symblisent toutes un état de fait...

        Bises et belle après midi

    4
    Dimanche 12 Février à 13:17

    L'enfant Jésus est représenté comme un homme, pas comme un enfant.Bizarre... Merci pour les explications du tableau et bon dimanche Chantal

      • Dimanche 12 Février à 14:25

        Bonjor Brigitte,

        Mme Leblanc le dit, la peinture  byzantine, représente toujours Jésus en garçonnet,  car pour eux à ce moment là, il a 6 ans, ce n'est plus un bébé, mais c'est vrai que lJésus n'est pas très beau!

        Bisous et bon dimanche à toi aussi

    5
    Dimanche 12 Février à 17:14

    Coucou Livia

    Magnifique ! J'aime tes enseignements religieux qui touchent d'autant plus qu'ils sont présentés avec l'aide de superbes oeurvres d'Art ! Un grand coup de chapeau !

    J'aime voir Jésus sur les épaules de Joseph ! car Joseph a véritablement accepté de prendre Marie et Jésus sur "ses épaules"... pour les épauler ! très parlant !

    et de plus fort émouvant ! J'ai un grand amour et un grand respect  pour Joseph ...

    Jésus est souvent présenté dans les Icônes dans un corps d'enfant avec une tête d'Homme, pour bien signifier que si Jésus a prit une corporalité humaine, c'est Dieu qui transparait à travers ce corps de garçonnet ou de bébé... et qui bénit !

    Caractéristique aussi  de l'époque médiévale, ce qui donne tjrs un résultat bizarre et pas très beau !

    Un grand merci à toi, Livia et gros bisous

      • Dimanche 12 Février à 18:44

        Bonsoir Luciole,

        Ce tableau byzantin est très beau et grâce aux explication de Mme Leblanc qui décrypte si bien, on comprend mieux, les couleurs et leurs symboles, c'est vrai que Jésus avec cette tête d'homme n'est pas très beau, mais comme tu le dis, cela nous permet de voir l'homme dans l'enfant/Dieu, qui un jour va mourir pour nous sauver, j'aime aussi Joseph qui porte Jésus sur ses épaules pour lui permettre plus tard de nous sauver.

        Gros bisous et benne soirée

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :