• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

    REgard sur l'art chrétien...

     

    Papiers roulés, réalisés par des religieuses, dès le XVIIe siècle

     

     

     

     

     

    Le terme de « papier roulé » désigne ces boîtes reliquaires et domestiques qui furent réalisées dès le XVIIe siècle par les nonnes cloîtrées...

     

    « Paperole » est un terme provençal employé à tort par des marchands d'art qui valorisent de plus en plus ces tableaux longtemps méconnus, beaucoup d'ailleurs furent détruits il y a une vingtaine d'années.

     

    Après la condamnation des reliques par la Réforme, le concile de Trente en 1563 rétablit leur culte de façon plus appropriée. Les reliquaires épurés, participent à l'environnement quotidien des fidèles. Accrochés au mur ils entrent dans le foyer familial, l'oratoire privé des chambres, voire la poche durant les voyages. Ces papiers roulés, compositions ornementales et baroques, sont donnés aux fidèles. Ce sont les ordres des moniales cloîtrées qui les réalisent.

     

    Les monastères les plus actifs se situent en Normandie, dans la vallée du Rhône, en Provence, à l'est de la France et jusqu'en Allemagne.

     

    Ces papiers roulés encadrent des reliques de Saints, ou encore une image peinte ou brodée. L'Agnus Dei, parfois en cire, est la vedette de cette iconographie.

     

    Dans leurs cellules austères, au rythme des prières, les religieuses s'activent autour de ces modestes œuvres d'art. Certaines sont spécialisées dans le feston enroulé, d'autres enfilent les perles.

     

    Il faut beaucoup d'imagination et aussi des mains et des doigts habiles pour réaliser ces décors en relief. Une ornementation qui n'est pas sans rappeler les parterres des jardins de l'époque.

     

    La moniale se fait dentellière, son talent et son imagination agencent les motifs : fleurs en mousseline ou taffetas de soie, couronne et cornes d'abondance, pampres et épis de blé, perle de verre colorée ou bâtons de nacre enrobés de minuscules dentelles de papier roulé, petits retables, rien n'est trop beau pour louer le Seigneur.

     

    Les rouleaux se font rigides et se teintent d'orange à la fin du XIXe siècle. Un beau cadre en bois les entoure, parfois sculpté sur place, révélant le siècle.

     

    Ces objets d'art conçus dans la prière et le don de soi se fabriquent encore au XXe siècle, dans les monastères de la Visitation en Bavière et à la Roche-sur-Yon en Vendée, sous forme simplifié de cartes décoratives.

     

     

     

    On peut aller les admirer dans les musées d'art sacré :

     

    A Lyon, Moulins, Dijon, Arles...

     

    A Paray-le-Monial le musée du Hiéron , offre une exposition de juillet à octobre 2017

     

     

     

     

     

    Les papiers roulés... avant d'avoir lu cet article dans une de mes revues, je n'avais jamais entendu parler desdits papiers roulés.

     

    Si vous retrouvez dans vos greniers ces petits objets, ne les jetez pas, car bien que la religion catholique soit mis au ban de la société aujourd'hui en France, les objets religieux comme les papiers roulés, les bénitiers, les crucifix etc... se vendent comme des petits pains chez les antiquaires et brocanteurs !

     

    Ces messieurs n'ont pas compris que plus on brime, plus on fait d'interdits et plus le peuple se rebiffe contre les diktats, qui visent à promouvoir une autre religion !! !

     

    La Révolution français, fut un rouleau compresseur pour l'église catholique, avec des tueries épouvantables... et pourtant la foi et la ferveur n'a jamais été aussi forte !

     

    Avis aux amateurs de croisades « laïques » !

     

    Liviaaugustae

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Avril à 07:29

    un superbe tableau, c'est ce que nous appelons de nos jours du "quilling", mais je préfère le "papier roulé", c'est déjà plus compréhensible pour nous....passe une bien agréable journée

      • Dimanche 2 Avril à 11:40

        Bonjour moqueplet,

        C'est en effet un joli tableau, mais je préfère le joli nom français de "papiers roulés" ou paperoles" plutôt que ce "quiling" trop anglicisé...

        Belle journée de dimanche

    2
    Dimanche 2 Avril à 08:50

    La photo de ce papier roulé est superbe Livia. Merci pour cette découverte et pour tes explications.

    Bises et bon dimanche

      • Dimanche 2 Avril à 11:41

        Bonjour Zaza,

        Ce fut pour moi une jolie découverte, et suis ravie que tu trouves joli.

        Bises et bon dimanche

    3
    Dimanche 2 Avril à 09:21

    Une oeuvre d'Art magnifique, merci pour ce partage réjouissant.

    Bon dimanche - bisous bisous

      • Dimanche 2 Avril à 11:42

        Bonjour lili,

        C'est fin, délicat et joli, c'est vraiment du grand art, dommage qu'il soit perdu!

        Bisous bisous et bon dimanche à toi aussi

         

    4
    Dimanche 2 Avril à 12:03

    Merci, j'ignorais ce nom... c'est très beau.

    Bises et douce journée.

      • Dimanche 2 Avril à 12:11

        Bonjour Quichottine,

        Je ne connaissais pas non plus les "papiers roulés" qui sont d'un grande beauté, et quand on pense au travail minutieux qu'ils ont demandé on reste admiratif.

        Bises et douce journée à toi aussi

    5
    Dimanche 2 Avril à 12:20

    Quoi qu'il en soit, c'est plutôt beau.

      • Dimanche 2 Avril à 15:49

        Bonjour Dr WO,

        Quoiqu'il en soit moi aussi, et dommage que personne ne le fasse plus!

    6
    Dimanche 2 Avril à 18:55
    erato:

    J'ignorais tout , merci de ce partage très intéressant. Les créations sont magnifiques  , quelle patience et méticulosité pour les réaliser.

    Belle soirée, bises Livia

      • Lundi 3 Avril à 00:03

        Bonsoir erato,

        J'ai découvert avec plaisir ces papiers roulés, il fallait en effet beaucoup d'imagination, de la patience et de la méticulosité mais aussi beaucoup d'imagination c'est dommage que l'on n'en fabrique plus.

        Bises et belle soirée à toi aussi

    7
    Dimanche 2 Avril à 20:58

    Fabuleux, du grand art !

      • Lundi 3 Avril à 00:04

        Fabuleux tu as trouvé le mot Christian!

    8
    Dimanche 2 Avril à 22:12

    Très instructif billet! Merci Augusta!Bien à toi et douce nuit!

      • Lundi 3 Avril à 00:05

        Bonsoir et merci de ta visite Laure

        Et douce nuit à toi aussi

    9
    Lundi 3 Avril à 10:00

    Comme le dit Moqueplet c'est revenu à la mode avec le quilling mais je préfère aussi le terme "papier roulé". Bisous

      • Lundi 3 Avril à 10:20

        Bonjour Brigitte,

        Pas tout à fait, on ne fait plus d'objets sacrés, et les quiling ne me parlent absolument pas!

        Bisous

    10
    Mardi 4 Avril à 17:04

    Je découvre avec toi, chère Livia ! et c'est vraiment beau ! Un grand merci pour cet article

    Bisous tout contents

      • Mardi 4 Avril à 17:11

        Coucou Luciole,

        Ravie que les papiers roulés t'aient plu!

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :