• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

     

    « Le Seigneur a donné l'ordre à ses anges de veiller sur chacun de tes pas. »

     

    Psaume 90

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Apparition de l'ange à sainte Ursule

     

    L'apparition de l'ange à sainte Ursule est le neuvième tableau d'une série de dix-neuf, au musée Wallraf-Richard de Cologne.

     

     

     

    Cet ensemble a été peint vers 1496, sur toile et non sur bois, ce qui est très rare au XVe siècle.

     

    Il est l'œuvre du Maître du cycle de sainte Ursule, ou Maître de la légende de sainte Ursule de Cologne, un peintre allemand ou néerlandais de la fin XVe siècle dont le nom est perdu.

     

    Il œuvrait à Cologne, où sont conservées les reliques de la sainte et de ses compagnes. Ces peintures étaient probablement destinées à l'église Sainte-Brigitte de Cologne.

     

    Passant une première fois à Cologne, Ursule a la vision d'un ange dans son sommeil, qui lui annonce qu'au retour de son pèlerinage, elle repassera par Cologne où elles seront toutes martyrisées.

     

    La chambre d'Ursule, dans un château, est complètement plongée dans la pénombre. Réveillée par la lumière qui émane de l'ange, Ursule se redresse dans son lit à baldaquin, et joint les mains. L'ange, en aube et chape liturgique, lui parle avec gravité. L'association des couleurs carmin ; noir et blanc, est superbe et rehausse l'impression de mystère.

     

    Ce maître a peint de nombreux retables et cycles de peintures sur la vie des saints pour les églises de Cologne.

     

    Au XVe siècle, les peintres flamands, allemands et italiens sont inspirés par l'histoire d'Ursule. Ce cycle est le plus complet de tous puisqu'il commence dès avant la naissance d'Ursule.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Très jeune, l'ange a un visage d'une extrême gravité, compte tenu des nouvelles qu'il apporte à Ursule. Ses ailes déployées sont magnifiques : blanc éclatant, noir , carmin et or.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Ursule est représentée avec sa couronne même dans son lit, pour montrer qu'elle est princesse. C'est une toute jeune adolescente.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Tout au fond, on aperçoit partiellement une scène dans une autre pièce : ce sont quelques-unes des onze mille compagnes d'Ursule.

     

     

     

     

     

    Marie-Gabrielle LEBLANC

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Juillet à 06:44

    voilà pourquoi je croyais au premier coup d’œil que c'était de la broderie....un bel ouvrage....passe une agréable journée

      • Dimanche 9 Juillet à 15:13

        Bonjour Monique,

        Tu croyais que c'était de la broderie sur canevas ? Mais c'est de la peinture un splendide tableau bien expliqué par Mme Leblanc comme toujours.

        Belle après midi

    2
    Dimanche 9 Juillet à 11:01

    Bonjour Chantal. Merci pour ces explications sur ce tableau et bon dimanche. Bisous

      • Dimanche 9 Juillet à 15:13

        Bonjour Brigitte,

        Je le trouve aussi superbe, ravie qu'il te plaise.

        Bisous

    3
    Dimanche 9 Juillet à 11:03

    Bonjour

    Un beau tableau!

    Bisous

    4
    Dimanche 9 Juillet à 18:55
    erato:

    Un très beau tableau, merci pour toutes les explications.

    Douce soirée, bises Livia

      • Dimanche 9 Juillet à 20:31

        Bonsoir et merci erato, pour ta visite

        Bises et belle soirée

    5
    Dimanche 9 Juillet à 21:17

    C'est une très belle toile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :