• Regard sur l'art chrétien...

     

     

    « Il est grand au milieu de toi, le saint d'Israël. »

     

    Isaïe 12, 6

     

    Regard sur l'art chrétien...

     

    Cette délicate et attachante « Visitation », peinte an 1490 par un artiste siennois assez peu connu, Pietro degli Orioli, est le panneau central d'un triptyque sur bois conservé à la Pinacothèque de Sienne (Ombrie, Italie centrale), et dont les deux autres volets représentent saint Michel terrassant le démon et saint François.

     

    Nous sommes dans la cour d'un palais italien de la Renaissance. Sur la corniche de marbre rose, sont gravées en lettres d'or sur fond de marbre noir les paroles d'Elisabeth : « Comment m'est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne me voir ? » (Lc1, 43). Marie, toute jeune, ravissante dans sa simple robe blanche, a les yeux baissés en écoutant les salutations de sa cousine. Elisabeth, vêtue de brun foncé, la regarde avec affection et respect en prononçant sa prophétie, la reconnaissant pour la mère du Messie attendu depuis des siècles par Israël.

     

    Quelle sobriété et quelle douceur dans cette représentation du Magnificat, sous le regard bienveillant de Zacharie, à droite, et à gauche, de deux charmantes jeunes filles, parentes, amies, voisines ou servantes... Tout en raffinement et discrétion, Orioli n'insiste pas sur la grossesse de Marie et d'Elisabeth, que les peintres du Moyen-Âge se plaisaient à souligner en montrant m^me souvent, les deux bébés dans le sein de leur mère.

     

    Tout est dans le recueillement un peu solennel du moment.

     

    Nous avons chez cet artiste au style très personnel une élégance raffinée (qui est le propre de la peinture siennoise du XIIIe au XVIe siècle) combiné à la piété et a la douceur.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Marie, jeune et ravissante, baisse les yeux par modestie en entendant la salutation de sa cousine Elisabeth.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Elisabeth, âgée et très belle, s'avance avec dignité à la rencontre de sa cousine Marie pour la saluer avec respect.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Les quatre mains jointes de Marie et d'Elisabeth, au centre du tableau, qui expriment leur salutation mutuelle, sont aussi à le Renaissance une allégorie de la vertu de concorde.

     

     

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Octobre à 05:55

    Magnifique tableau plein de délicatesse et de précision dans cette rencontre des deux femmes, si importantes dans ce

    moment de la Bible!

    Je te salue, mon amie, pour rester dans le ton!

    Bon dimanche

    Bises

    Gigi

     

     

      • Dimanche 22 Octobre à 14:42

        Bonjour Gigi,

        J'ai eu un coup de coeur pour cette splendide et délicate Visitation, j'aime ses tons pastels très doux en gris perle et rose, les personnages de Marie et d'Elysabeth sont admirablement bien reendus et si proches de nous... d'une grande sensibilité.

        Je suis ravie qu'elle t'ait plu aussi.

        Je te salue aussi mon amie en ce beau dimanche ensoleillé

        Bises

    2
    Dimanche 22 Octobre à 06:49

    je suis d'accord, cette peinture est très belle, le visage, les mains sont superbement réussis....passe une bien douce journée

      • Dimanche 22 Octobre à 14:43

        Bonjour Monique,

        C'est une merveille de délicatesse et de beauté!

        Belle journée de dimanche à toi aussi

    3
    Dimanche 22 Octobre à 08:42

    Coucou Livia.

    Il est magnifique ce panneau central. Merci de nous l'avoir présenté et expliqué.

    Frisquet ce matin. Bises et bon dimanche

      • Dimanche 22 Octobre à 14:44

        Coucou Zaza,

        En effet, il est d'une grande beauté, j'ai tout de suite su que j'allais vous l'offrir!

        Frais mais ensoleillé, je ne me plains pas!

        Bises et bon dimanche à toi aussi

    4
    Dimanche 22 Octobre à 09:10

    Merci pour les explications de cette peinture toute en douceur et délicatesse.

    Bon dimanche - Ici il fait un temps épouvantable, grand vent, pluie et gris foncé

    Bisous bisous

      • Dimanche 22 Octobre à 14:47

        Bonjour lili,

        Cette tendre et délicate Visitation, fait l'unanimité je vois, et j'en suis ravie, car elle est vraiment très belle!

        Bon dimanche à toi aussi, heureusement ici à Nantes , beau ciel ensoleillé, je souhaite que cela dure...

        Bisous bisous

    5
    Dimanche 22 Octobre à 09:45

    Il y a e effet un grand raffinement dans cette oeuvre. Qu'elle est belle !

    Bisous

      • Dimanche 22 Octobre à 14:48

        Bonjour Cathy

        Ravie que cette belle Visitation t'ait plu, j'ai eu un coup de coeur devant sa beauté!

        Bisous

    6
    Dimanche 22 Octobre à 11:38

    Bonjour Chantal. Le peintre a fait passer de l'émotion entre les deux femmes. Bon dimanche et bisous

      • Dimanche 22 Octobre à 14:49

        Bonjour Brigitte,

        C'est un splendide tableau que je ne me lasse pas d'admirer, j'aurai adoré aller voir la vraie, elle est vraiment sublime!

        Bisous et bon dimanche à toi aussi

    7
    Dimanche 22 Octobre à 11:47

    Bonjour

    Très belle oeuvre que je ne connaissais pas!

    Bisous

      • Dimanche 22 Octobre à 14:50

        Bonjour Wolfe,

        Dans l'art chrétien il a en profusions des oeuvres splendides, cette Visitation en fait parti, ravie qu'elle t'ait plu.

        Bisous

    8
    Dimanche 22 Octobre à 18:34

    Bonsoir Chantal,

     

    des explications toujours très claires, très intéressantes.

    Bises

      • Dimanche 22 Octobre à 20:30

        Merci Martine et bonne soirée

    9
    gazou
    Jeudi 26 Octobre à 08:16

    très belles ces quatre mains qui se rejoignent !

      • Jeudi 26 Octobre à 14:36

        Bonjour gazou, c'est vrai que cette visitation est splendide et ces quatre mains sont simplement superbes!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :