• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

    4 février 2018

     

    Fête de la Présentation au Temple, communément appelée la Chandeleur, mais qui pourrait-être aussi appeler « fête des crêpes » ces dernières envoient ce jour-là, toutes les femmes de France en cuisine... pour faire sauter les crêpes  !

     

     

     

    « La fête de la Présentation au Temple, ou Chandeleur est, pour beaucoup aujourd'hui, la fête des crêpes. Fête sobre en famille restreinte, le soir à la maison, sans cadeaux.

     

    Que de traditions ce jour de février aura porté depuis la nuit des temps ! Une constante demeure cependant des celtes aux romains, cette fête est celle de la fertilité et de la fécondité. Liée tout à la fois à l'hiver finissant et au retour du soleil, c'est à lui que notre crêpe doit sa forme sphérique et sa couleur dorée. Se sont des fêtes où l'on processionnait aux flambeaux vers la mi-février.

     

    Pour les chrétiens, selon les Evangiles, Joseph et Marie sont venus accomplir la loi de Moïse quarante jours après la naissance de leur premier né, soit un deux février. Bien entendu, ces dates sont symboliques et portent leurs propres significations religieuses et donc théologiques. La fête de la chandeleur tire son nom populaire de la signification chrétienne du mot, puisqu'il s'agissait de la fête des chandelles, ainsi dénommée en raison de la procession qui ouvrait la célébration liturgique […] »

     

    Infocatho

     

     

     

     

     

    Mais revenons à la « Présentation au temple » !

     

     

     

    « Le Seigneur entre aujourd'hui dans le temple. Venez et adorons-le ! »

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

     

     

    Le Maître de la Sainte Parenté est l'un des plus délicieux artistes de l'Ecole de Cologne (XVe siècle), influencée par les grands peintres flamands voisins, entre 1475 et 1510.

     

    Aujourd'hui au Louvre, La Présentation au Temple est le panneau d'un Tripthyque des sept joies de Marie, provenant d'un monastère de bénédictines à Cologne. Il a donné une version les plus gaies et les plus charmantes du thème de la Présentation du Seigneur.

     

    Marie présente deux tourterelles à Siméon, que le peintre a assimilé par son vêtement au grand-prêtre (en fait c'est une chape proche de celle de l'église catholique). Près d'elle et de Joseph, la prophétesse Anne est en voile rouge, appuyée à l'autel dont le retable et le devant d'autel représentent des scènes de l'Ancien Testament prophétisant les Evangiles.

     

    La procession liturgique de la Chandeleur avec les cierges est pittoresque : hommes, femmes et enfants en costumes du XVe siècle, graves ou enjoués chantant une partition du grégorien. Les minuscules enfants de chœur processionnent, graves et recueillis avec leurs petits surplis ou leur vêtement aristocratiques ou plus populaires, eux aussi avec des cierges à la main. Le dallage est parsemé de feuilles de houx pour rappeler que cette fête est en hiver. Un petit caniche élégamment tondu les regarde ; il est le symbole de la fidélité, de la foi de l'enfance qui doit être conservée et qui doit grandir toute la vie.

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Le retable en or sur l'autel, en orfèvrerie comme ceux du XVe siècle, représente Moïse et le meurtre d'Abel par Caïn qui préfigure la Passion.

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Dieu le Père apparaît tout en haut environné d'angelots.

     

     

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Février à 07:29

    un bien jolie tableau, le peinte à même mis un chien qui me parait tellement minuscule.....passe une bien agréable journée

      • Dimanche 4 Février à 12:19

        Bonjour Monique,

        Comme nous l'explique Madame Leblanc, ce chien a été installé là, car il signifie : la fidélité et le Foi.

        Belle journée à toi aussi

    2
    Dimanche 4 Février à 09:55

    Bonjour Chantal. Il y a beaucoup de détails sr ce tableau représentant a fête de la Chandeleur. Bonne journée et bisous

      • Dimanche 4 Février à 12:20

        Bonjour Brigitte,

        Et tous les détails ont une signification très précise.

        Bisous et belle journée à toi aussi

    3
    Dimanche 4 Février à 10:57

    Bonjour

    Je suis toujours autant admiratif devant ce genre de tableaux si détaillés!

    Bisous

      • Dimanche 4 Février à 12:21

        Bonjour Wolfe,

        Nous pouvons être admiratifs, car ce tableau est splendide.

        Bisous

    4
    Dimanche 4 Février à 16:28

    Intéressante l'histoire des crêpes et curieusement minuscules les enfants de choeur.

      • Dimanche 4 Février à 17:17

        Bonjour Dr WO,

        Je ne saurai vous dire pourquoi les enfants de choeur sont minuscules, Madame Leblanc ne l'ayant point expliqué, ci tant est qu'il y a une explication...

      • Marie-Gabrielle
        Dimanche 11 Février à 01:21

        Parce qu'au Moyen Age les personnages étaient représentés selon leur importance dans l'histoire ; c'est pourquoi Marie, Siméon et Joseph sont beaucoup plus grands, et ile sont mentionnés dans l'évangile. Les enfants sont ici très petits car leur rôle est secondaire et ils n'apparaissent pas dans l'évangile de la Présentation.

    5
    Dimanche 4 Février à 18:44

    Coucou Livia! La fête de la lumière! J'aime beaucoup la liturgie qui nous remet en route chaque fois, chaque année et de façon nouvelle! Le tableau est en effet beau avec tous ces détails infimes! Je voulais écrire justement l'icône de la Présentation au Temple et finalement j'ai choisi la Fuite en Egypte!

    Douce soirée à toi! Je t'embrasse. clown!

      • Dimanche 4 Février à 18:49

        Coucou Laure,

        J'aime aussi beaucoup ce tableau, si plein de beauté et de lumière, c'est encore une fête chrétienne dévoyée par les crêpes, à toutes on trouve une parade pour faire oublier ce qu'elle représente réellement, et ma fois, les crêpes ne sont-elles pas plus amusantes à faire sauter ?

        J'espère que tu nous présentera ta "Fuite en Egypte", il y en a de si belles!

        Douce soirée à toi aussi

        Je t'embrasse

    6
    Dimanche 4 Février à 19:41

    coucou j'aime beaucoup découvrir la sens de tous ces symboles

    bisous

      • Lundi 5 Février à 01:00

        Merci Victoria, ravie que ce tableau t'ait plu.

        Bisous

    7
    Dimanche 4 Février à 21:29
    erato:

    Un très beau tableau qui foisonne de détails tous significatifs.

    Belle soirée, bises Livia

      • Lundi 5 Février à 01:01

        Bonsoir erato,

        C'est vrai qu'il y beaucoup de symboles,  je ne connaissais pas par exemple celui du petit chien.

        Bises et belle nuit

    8
    Lundi 5 Février à 00:49

    Merci de rappeler aux gourmands que nous sommes un pan de notre histoire, religieuse et artistique.

    Et d'éclairer ainsi notre... chandelle !

      • Lundi 5 Février à 01:02

        Bonsoir Carole,

        Cette histoire est si malmenée qu'il est bon de temps à autres remettre les pendules à l'heure et comme tu dis : éclairer les chandelles.

    9
    Dimanche 11 Février à 10:27

    Bonjour Madame Leblanc,

    Je vous remercie pour les explications sur la grandeur des personnages, je me suis aussi posé la question.

    Belle journée de dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :