• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

     

    « Dieu tout-puissant , nous célébrons la naissance au Ciel du bienheureux Menne, ton martyr »

     

    Oraison de la fête de saint Ménas

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Saint Ménas entre deux chameaux ; cette plaque d'ivoire du VIIe siècle fut sculptée à Alexandrie en Egypte (elle est aujourd'hui au château des Sforza à Milan)

     

    Elle évoque la persécution romaine où des centaines de milliers d'Egyptien chrétiens furent tués.

     

    Né dans le delta du Nil en 285, près de Memphis, saint Ménas fut martyrisé en 309 sous Dioclétien et Domitien. Les chrétiens sauvèrent son corps et le chargèrent sur un chameau pour le ramener en Egypte. Arrivé à 45 km au sud-ouest d'Alexandrie, la bête refusa d'aller plus loin : on y construisit sa tombe et le grand monastère de saint Ménas.

     

    Il était si célèbre qu'on y venait en pèlerinage du monde entier, jusqu'à l'invasion arabe en VIIe siècle. Détruit par les musulmans, le monastère fut reconstruit en 1960 ; il compte aujourd'hui cinq cent moines, c'est un haut lieu de pèlerinage pour les coptes.

     

    Ménas a été adopté plus tard par les orthodoxes byzantins dans la liste des « saints militaires » (En Egypte on dit les « saints cavaliers » et on les représente toujours à cheval), légionnaires ou officiers de l'armée romaine morts martyrs. Il figure sur les fresques des églises orthodoxes avec Georges, Dimitri, Mercure, Victor et les deux Théodore. On a peine à imaginer une telle célébrité en Occident, mais des villages français portent son nom ; Saint-Menne. Son nom, Ménas en grec, Mina en arabe, est porté par de nombreux chrétiens d'Egypte.

     

    Les ivoiriers Alexandrins étaient les meilleurs de la Méditerranée à la fin de l'Antiquité et dans les premiers siècles chrétiens.

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    On représente Ménas comme un jeune homme aux cheveux courts en tunique grecque, les mains levées en prière, toujours entouré des deux chameaux.

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Ces deux chameaux encadrent toujours saint Ménas sur toutes les représentations, c'est à cela qu'on le reconnaît facilement. Ils ont été les humbles instruments de la volonté divine.

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    Ces lampes de sanctuaire fournissent l'huile sainte que les pèlerins rapportaient du monastère dans des flacons en terre cuite, « les ampoules à eulogie »/

     

     

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 30 Septembre à 05:12

    et pourtant ce n'est pas mal pour essayer d'obtenir une bonne diction .... hihihi, voilà un saint dont je n'ai pas entendu parler.... passe un excellent dimanche

      • Dimanche 30 Septembre à 12:22

        Bonjour Monique,

        En effet, mais on s'emmêle les pinceaux car on n'arrive jamais à prononcer ces phrases correctement.

        C'est un saint pourtant très célèbre en Orient (mais je ne le connaissais pas non plus) comme l'explique M.G. Leblanc.

        Belle journée

    2
    Marie-Gabrielle
    Dimanche 30 Septembre à 06:26
    Bonjour Chantal, ce sont les saints militaires, pas similaires. Amitiés de Roumanie où je suis
      • Dimanche 30 Septembre à 12:23

        Bonour Marie-Gabrielle,

        J'ai rectifié, c'est mon aide qui me dictait qui aurait mal lu...

        Merci de ce petit mot d'amitié de Roumanie, voilà un pays que j'aimerai bien visiter.

         

    3
    Dimanche 30 Septembre à 07:28

    Bonjour Chantal,

     

    me voici de retour.

    Quelle belle sculpture! Quel merveilleux travail. Beaucoup de talent chez nos anciens!

    Bises

      • Dimanche 30 Septembre à 12:24

        Bonjour Martine,

        Contente de te retrouver.

        C'est une oeuvre magnifique sur ivoire que les anciens nous ont transmise.

        Bises

    4
    Dimanche 30 Septembre à 15:13

    Bon dimanche Livia .

    Bises Françoise

      • Dimanche 30 Septembre à 18:48

        Merci et bon dimanche à toi aussi Françoise

        Bises

    5
    Dimanche 30 Septembre à 20:53
    erato:

    Je ne connaissais pas , merci pour ce billet intéressant.

    Belle soirée, bises Livia

    6
    Dimanche 30 Septembre à 21:11

    Bonsoir Chantal. Je ne connaissais pas ce Saint-Ménas. Merci pour ces informations et bonne soirée

    7
    Lundi 1er Octobre à 05:53

    difficile de trouver des modèles de dessins amusant....et pourtant c'est ce que chacun d'entre nous aimerait recevoir....passe un bien doux début de semaine

    8
    Lundi 1er Octobre à 17:54

    coucou je ne le connaissais as , bisous

    9
    Lundi 1er Octobre à 20:52

    Et des détails en plus, c'est fabuleux

    10
    gazou
    Mardi 2 Octobre à 16:42

    J'ignorais complètement l'existence de ce saint

    11
    Mercredi 3 Octobre à 10:28

    Bonjour

    J'aime beaucoup les détails de la plaque!

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :