• Regard sur l'art chrétien...

     

     

     

     

     

    Le dimanche 20 octobre 2019, Mgr Michel Aupetit a célébré la messe d’ouverture du jubilé du centenaire de la dédicace de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre.

     

    À cette occasion, il a procédé à la consécration de l’autel de cette église, particulièrement importante dans le monde et dans Paris.

     

     

     

    Regard sur l'art chrétien...

    L'abside de la basilique du Sacré Cœur Dimanche dernier

     

     

     

    En pénétrant dans la basilique de Montmartre, l'attention est happée par la très impressionnante mosaïque de Luc Oliver Merson. Avec ses 475 m2 c'est l'une des plus grandes au monde.

     

    Elle figure le Christ ressuscité, vêtu de blanc comme à la Transfiguration. Non plus montrant son cœur comme à Paray le Monial, mais les bras grands ouverts et largement étendus pour embrasser tous les hommes, selon les visions qu'en à eues Madame Royer. Son cœur d'or est couronné d'épines en or également. Il est vêtu d'une toge à la façon romaine. Au-dessus on voit la Colombe du Saint Esprit.

     

    L'artiste lui a donné un aspect viril et puissant assez rare dans l'art chrétien. Il a choisi d'utiliser la taille héroïque connue depuis l'Antiquité Egyptienne : les personnages ont une taille proportionnelle à leur importance.

     

    A droite pour le spectateur, l'archange Michel présente au Christ la France agenouillée à côté de lui, vêtue de voiles blancs et figurée comme sainte Geneviève, qui lui offre sa couronne. Juste en dessous, Jeanne D'Arc, en armure, ouvre les bras en contemplant le Christ. A gauche, la Vierge intercède pour l'humanité. En plus petit, le pape Léon XIII offre le monde au Christ et lui consacre le genre humain. Tout à gauche, c'est l'hommage de l'église catholique : Clément XIII institue la fête du Sacré Cœur, Pie IX l'étend à l'Eglise Universelle. Des personnages symbolisent les cinq continents, dont une japonaise au costume très exacte, ce qui touche les touristes japonais qui ont une grande admiration pour cette basilique.

     

    Tout à droite, c'est l'hommage de la France et les origines du vœu national. Le vœu de Marseille lors de la peste de 1720 ; le vœu du Temple prononcé en 1792 par Louis XVI et sa famille, prisonnier bientôt guillotiné ; les généraux de Sonis et de Charette portant la bannière du Sacré Cœur à la bataille de Loigny en 1870 ; puis les initiateurs du vœu national.

     

    Au registre supérieur, se voit à gauche l'Eglise du Ciel, les saints qui ont chanté l'amour du Christ. Et à droite la France du Ciel.

     

    A la base de la mosaïque court l'inscription latine en grandes lettres majuscules, lisibles depuis la nef : « SACRATISSIMO CORDI JESUS GALLIA POENTENS ET DEVOTA ET GRATA » (Au très Saint Cœur de Jésus, la France pénitente, fervente et reconnaissante.

     

    Marie-Gabrielle Leblanc

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Novembre à 06:33

    encore une bien joli page, notre fils nous a fait en cadeau la médaille de Notre Dame....passe une bien agréable journée

      • Dimanche 10 Novembre à 14:49

        Bonjour Monique,

        C'est un beau cadeau que votre fils vous a fait, .

        Belle journée

    2
    Dimanche 10 Novembre à 08:48

    Bonjour Chantal. Cette basilique est très belle et j'ai eu plaisir à la visiter. Bisous

      • Dimanche 10 Novembre à 14:51

        Bonjour Brigitte,

        Je l'ai visitée moi aussi, il y a déjà quelques années, fin ds années 60 avec mes parents, nous étions de passage à Paris avant de regagner le Havre, pour prendre le bateau qui nous ramenait en Guadeloupe, j'avais beaucoup aimé.

        Bisous et belle journée

    3
    Dimanche 10 Novembre à 10:53

    Ton estampe est sublime 

    Merci pour ce billet plein de sagesse 

    C'est zen 

    Bon dimanche 

     

      • Dimanche 10 Novembre à 14:52

        Bonjour Rose, Le Christ qui ouvre son coeur aux hommes, c'est très zen, comme tu dis.

        Bon dimanche à toi aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :