• Tableau du samedi...

     

     

     

     

    Un seul tableau aujourd'hui, avec une description de choix, par Mme de Staël ...

     

     

     

    Tableau du samedi...

    Portrait du baron Pierre Narcisse Guérin

     

    Robert Lefèvre

     

     

     

     

     

    Tableau du samedi...

    Le retour de Marcus (1799)

     

     

     

     

     

    Mme de Staël consacra à ce tableau une page célèbre de son roman de Delphine  :

     

    « J'allois donc ce matin au Louvre, mais avant d'arriver à l'atelier du peintre M. de Serbellane, je m'arrêtai dans la galerie des tableaux ; il y en avoit un, qu'un jeune artiste venoit de terminer ; il me frappa tellement, qu'à l'instant où je le regardai, je me suis sentis baignée de larmes. Ce tableau produisit sur moi l'impression vive et pénétrante, que jusqu'alors je n'avois jamais éprouvée que pour la poésie ou la musique.

     

    Il représente Marcus Sextus, revenant à Rome après les proscriptions de Sylla. En rentrant dans sa maison, il retrouve sa femme étendue sans vie, sur son lit ; sa jeune fille, au désespoir, se prosterne à ses pieds. Marcus tient la main pâle et livide de sa femme dans la sienne ; il ne regarde pas encore son visage ; il a peur de ce qu'il va souffrir ; ses cheveux se hérissent, il est immobile ; mais tous ses membres sont dans la contraction de désespoir. L'excès de l'agitation de l'âme semble lui commander l'inaction du corps. La lampe s'éteint, le trépied qui la soutient se renverse, tout rappelle la mort dans ce tableau ; il n'y de vivant que la douleur.

     

    Je fus saisie, en le voyant, de cette pitié profonde que les fictions n'excitent jamais dans notre cœur, sans un retour sur nous-même ; et je contemplai cette image du malheur comme si, dangereusement menacée au milieu de la mer , j'avois vu de loin, sur les flots, les débris d'un naufrage. [...]

     



     



     



     

    Je suis d’accord avec Madame de Staël.

     

    Cette toile est d’une tristesse absolue, ce peintre né en 1774, a-t-il vécut un retour chez lui tourmenté durant cette période effroyable de la révolution, qui lui aurait inspiré ce tableau ?

     

    Liviaaugustae

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Juin 2016 à 06:58

    je ne le voudrai dans notre maison.....il est trop triste....passe un bien doux samedi malgré la pluie

      • Samedi 11 Juin 2016 à 14:57

        Bonjour moqueplet,

        Tu as raison, je n'en voudrais pas non plus chez, ce tableau ne peut trouver sa place que dans un musée!...passe un doux après midi

    2
    Samedi 11 Juin 2016 à 08:51
    Cigalette 106

    Quel triste tableau, bonne journée

      • Samedi 11 Juin 2016 à 14:59

        Bonjour Cigalette,

        Très triste en effet, mais j'ai beaucoup aimé ce qu'en disait Mme de Staël, et je pense l'avoir choisi pour cette description.

        Bonne après midi

    3
    gazou
    Samedi 11 Juin 2016 à 08:56

    Le peintre a bien su représenter la douleur !

    Bonne journée Livia !

      • Samedi 11 Juin 2016 à 15:00

        Bonjour gazou,

        Narcisse, a très bien rendue cette douleur, et quelle douleur!

        Bonne après midi à toi aussi

    4
    Samedi 11 Juin 2016 à 09:25
    ZAZARAMBETTE

    Coucou Livia,

    Tu as raison, ce tableau, le retour de Marcus Sextus est triste à mourir ! La description de Mme de Staël est magnifique. Le peintre représenté par Robert Lefèvre semble mélancolique, d'où peut-être ce Marcus Sextus triste à pleurer !

    Bises et bon samedi - ZAZA

      • Samedi 11 Juin 2016 à 15:03

        Bonjour ZAZA,

        Ce tableau est évidemment  pas une toile que l'on a envie de suspendre au mur de sa maison, tant il est chargé de tristesse, j'aime beaucoup ce qu'en dit Mme de Staël, elle a trouvé exactement les mots pour le dépeindre, c'est d'ailleurs pour cette description minutieuse que je l'ai choisi.

        Bises et bon samedi à toi aussi

    5
    Samedi 11 Juin 2016 à 10:56

    Une infinie souffrance est exprimée dans ce tableau, et tout est dit dans cette page de Mme de Staël.

    Mes amitiés et bonne fin de semaine

    Alain

      • Samedi 11 Juin 2016 à 15:05

        Bonjour Alain,

        C'est vrai que Mme de Staël dans une langue pur et parfaite décrit merveilleusement ce tableau et fait encore plus, ressortir sa tristesse, c'est pour sa description que je l'ai choisi.

        Mes amitiés et bonne fin de semaine à toi aussi

    6
    Samedi 11 Juin 2016 à 17:28

    C'est vrai quelle tableau est magnifique.

      • Samedi 11 Juin 2016 à 18:38

        Bonjour Dr WO,

        Je le trouve aussi splendide bien que je n'en voudrai ps chez moi...

    7
    Samedi 11 Juin 2016 à 17:31

    Toujours des merveilles de peinture le samedi chez toi

    Et puis pour te répondre oui le chien est passé, ils sont copains

      • Samedi 11 Juin 2016 à 18:39

        Bonjour Christian,

        C'est vrai que ce tableau est d'une grande beauté, ravie qu'il te plaise

    8
    Samedi 11 Juin 2016 à 21:28
    erato:

    Une description parfaite , un tableau superbe , émouvant et d'une réalité intense dans les sentiments.

    Douce soirée, bon dimanche , bises Livia

      • Samedi 11 Juin 2016 à 21:36

        Bonsoir erato,

        Ce tableau si triste soit-il est magnifique de sentiments et très émouvant. Ce qui m'a attiré vers lui, ce sont les mots de Mme de Satël, qui le décrivent si bien!

        Je suis ravie que dans l'ensemble tout le monde l'aime.

        Bises et bon dimanche à toi aussi,

    9
    Dimanche 12 Juin 2016 à 15:32

    Euh... Pourquoi vois-je deux tableaux ?

    Je préfère le portrait du baron. :)

    Merci pour tout, Livia.

    Passe une douce journée.

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 15:39

        Bonjour Quichottine,

        En effet, tu as bien vu deux tableaux, mais en fait c'est Marcus Sextus que je présentais, oeuvre du baron Guérin, habillé de  mots par Mme de Staël, je me suis mal exprimé !

        Passe une douce après midi

    10
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:42
    Coucou Livia C'est l'abattement total : de celui qui t'abat tellement que l'on ne peut plus bouger ! Très bien rendu ! La description de Mme de Staël est pleine de sensibilité et d'élégance ! Merci Livia et bisous
      • Lundi 13 Juin 2016 à 00:13

        Bonsoir Luciole,

        Un tableau très sombre avec la mort en relief, et les personnages oh combien éperdus,  et pourtant très attachant, quand à la description de Mme de Staël, elle m'a beaucoup plu.

        Bisous à toi aussi

    11
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:51

    J'aime bien le texte de madame de Staël et Marcus tout seul me plairait bien, mais pas le tableau. Bisous

      • Lundi 13 Juin 2016 à 00:14

        Bonsoir Brigitte,

        Je crois que le texte de Mme de Staël a été pour beaucoup dans le choix par moi de ce tableau, elle le raconte si bien!

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :