• Un parfum tropical...

     

     

    Quand j'étais enfant, il y avait un petit bois chez mon grand-père à la Prise-d'Eau en Guadeloupe, et nous aimions y aller pour jouer, il se trouvait tout près de la maison et était sans danger, nous n'avons aucune bête venimeuse là-bas, on risque juste de se faire mordre par des fourmis rouges, c'est douloureux mais pas mortel.

     

    Nous avons dans ce petit bois passé de merveilleux moments entre cousins, à construire des cabanes dans les arbres, chaque année nous en re-construisions une, le temps les érodait très vite, et c'était toujours un grand plaisir pour nous.

     

    Ce petit bois était planté de canneliers, de bois d'inde dont je vous ai parlé hier et de quelques autres dont je n'ai jamais su le nom, je vous présente le « bois d'inde » aujourd'hui.

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Un parfum tropical...

    Pimenta dioica, Pimenta racemosa

     

    (Feuilles, graines et fleurs)

     

     

     

     

     

    Ces feuilles odorantes proviennent du pimentier, arbre des Antilles qui donnent des graines de piment. Appelé aussi « poivre de la Jamaïque » ou « Laurier antillais », l'arbre n'est pourtant ni un pimentier, ni un poivrier, ni un laurier. L'appellation « bois d'inde » vient de Christophe Colomb qui ramène des graines de la Jamaïque, pensant avoir trouvé les Indes.

     

     

     

    Un parfum tropical...

    Les graines de bois d'inde

     

     

     

     

     

    La saveur plutôt douce rappelle un peu la noix de muscade, ou encore la cannelle ou le clou de girofle... L'épice est surnommée par les Anglais « tout-épice » ils en sont très friands.

     

    Les feuilles de bois d'inde s'utilise aux Antilles dans la cuisine comme les feuilles de laurier-sauce, entières ou broyées. On l'utilise, dans les soupes, les sauces et les ragoûts. Aux Antilles le bois d'inde est incontournable et est employé de façon traditionnel en cuisine, le boudin créole ne saurait s'en passer.

     

    On parfume aussi le rhum accompagner d'autres épices ou aromte ce qui donne des rhum « arrangés ». (je n'en avais jamais entendu parler).

     

    En faisant macérer les feuilles, on fabrique aussi du « bay-rum », qui est employé en friction pour soulager les courbatures et les refroidissements (j'ai été frictionnée dans ma petite enfance avec ce bay rum qui sentait très bon et qui je peux en témoigner soulageait les rhumes).

     

     

     

    Un parfum tropical...

    Les fleurs du Pimenta Dioica

     

     

     

    Le bois d'inde pousse partout aux Antilles on les retrouve même dans les jardins, c'est un végétal réellement originaire des Antilles, car les Antilles sont appelées aussi West indies, ou Indes occidentales, ce qui explique le nom de l'épice, c'est dû l'erreur de Christophe Colomb qui se croyait arrivé aux Indes..

     

    (Texte et images wikipédia)

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juin à 02:32

    Mon after shave favori le Bay rum

      • Mercredi 27 Juin à 11:42

        Bonjour Jean-Claude,

        Je ne savais que l'on en fabriquait encore de nos jours, quand j'étais enfant on nous frottait avec le bay rum quand nous avions pris des coups, pour nous raffraîchie, etc... j'aimais beaucoup l'odeur!

    2
    Mercredi 27 Juin à 06:32

    tu nous donnes l'impression de le connaitre ton joli petit bois.....je te croyais en vacances....passe une bien douce journée

      • Mercredi 27 Juin à 11:44

        Bonjour Monique,

        Je le connaissais par coeur, nous y passions nos journées, loin des parents, pour cacher sans doute nos bêtises.

        Je n'étaia malheureusement pas en vacances, c'est mon ordi qui a décidé d'en prendre...

        Belle journée

    3
    Mercredi 27 Juin à 09:29

    Merci d'avoir parfumé mon matin aux senteurs des Antilles.

    Grand soleil et ciel bleu, super !

    bisous bisous

      • Mercredi 27 Juin à 11:46

        Bonjour lili,

        C'était un petit bois très odorant, j'adorai y aller, malheureusement il n'existe plus, il y a des maisons à la place! C'est un crève coeur.

        C'est un temps antillais, que j'adore.

        Bisous

    4
    Mercredi 27 Juin à 09:46

    Voici un bois aux mille vertus....!!! Sacré Colomb qui croyait avoir découvert l'Inde... smile

    Bises et bon mercredi Livia

      • Mercredi 27 Juin à 11:48

        Bonjour Zaza,

        C'était en effet un bois agréable, mais malheureusement il n'existe plus, alors je garde tout cela en mémoire, et le raconte à mes enfants et petits enfants...

        Bises et belle journée à toi aussi

        Bisous bisous

    5
    Mercredi 27 Juin à 18:17

    Merci pour cette page parfumée Livia

    Douce soirée

    Bises

      • Mercredi 27 Juin à 19:02

        Bonsoir Laure,

        Malheureusement je ne peux vous le faire humer, et pourtant il est merveilleux.

        Bises et belle soirée à toi aussi

    6
    Mercredi 27 Juin à 19:25

    C'est si bien de bien connaitre

      • Mercredi 27 Juin à 20:46

        Bonsoir Christian,

        C'est un parfum qe je n'oublerai jamais, il est merveilleux.

    7
    Mercredi 27 Juin à 19:26

    coucou livia, je ne connaissais pas

    bisous

      • Mercredi 27 Juin à 20:47

        Bonsoir Victoria,

        C'est un arbre qui pousse aux Antilles et en Amérique il sent merveilleusement bon, et ses graines sont très appréciées en cuisine, je vais d'ailleurs me réapprovisionner , car je n'en ai presque plus.

        Bisous

    8
    Jeudi 28 Juin à 13:18

    Encore un joli souvenir et des découvertes pour moi... Bisous

      • Jeudi 28 Juin à 16:37

        Bonjour Brigitte,

        C'est un parfum que j'aime beaucoup, lorsque je le hume je revois aussitôt ce charmant petit bois où nous avons passer beaucoup de vacances dans notre enfance.

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :