• Un petit morceau d'été...

     

     

     

    Un morceau d'été...

     

    Nid de guêpe

     

    (imge wikipédia)

     

    Une histoire de guêpe...

     

    Du début à la fin d'un repas au jardin un jour de beau temps, une guêpe s'est invitée au repas, heureusement cette intruse était une solitaire.

     

    Elle a sans arrêt, tournoyé autour de l'un ou l'autre, et puis faisait un piqué dans une assiette et se mettait à creuser la viande avec célérité, elle y entrait littéralement on ne lui voyait plus que l'abdomen et les pattes de derrière, tout le reste du corps étant à l'intérieur. Et quand elle se dégageait, elle emportait entre ses pattes un morceau de viande qui était parfois tellement gros, qu'elle avait du mal à s'envoler, je n'avais jamais vu cela au-paravent.

     

    Nous étions énervés, par cette pique assiette volante mais nous n'osions la chasser de peur qu'elle ne pique une rogne de guêpe et qu'elle n'enfonce son dard dans le gras de l'un de nous pour se venger !

     

    Lassée de son manège, j'ai empoigné l'assiette de ma petite fille qui ne voulait pas terminer sa viande et je l'ai déposé pour la guêpe sur une chaise, le plus loin possible de la table, nous avons pu enfin, sans craindre ses attaques, finir le repas tranquillement, tandis qu'elle s'acharnait a dépecer la viande qu'elle emportait dans son nid, nid que nous n'avons malheureusement pu localiser.

     

    Le lendemain, je poussais ma petite fille sur l'escarpolette, et soudain je vois la guêpe (j'ai décidé que c'était celle qui nous avait ennuyé la veille), qui fonce vers nous et se ramasse dans la toile d'une araignée sous le portique !

     

    L'araignée, pas plus grosse que la guêpe, ravie d'avoir de la chair fraîche pour garnir ses réserves, s'approcha à quelques encablures pour surveiller ( je l'ai supposé) son dîner et l'empêcher de s'envoler ! J'ai donc surveiller aussi.

     

    La guêpe s'est beaucoup débattue, et plus elle se débattait, plus elle s'engluait dans la toile, et puis elle n'a plus bouger.

     

    L'araignée se rapprocha et vint sur elle, mon fils m'a expliqué qu'elle l'endormait afin qu'elle reste vivante lorsque les bébés araignées la dégusteraient...(pouah!) en cherchant une image de nid de guêpe sur wikipédia, j'ai lu que les guêpes font de même avec les araignées qu'elles piègent, quelles charmantes petites bestioles !

     

    Liviaaugustae

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 04:27
    Cigalette 106

    Cette année nous n'avons vus aucune guêpes, c'est bien étrange mais tant mieux car j'ai été trop souvent piquée, je ne les aimes guère, bonne journée

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 12:22

        Bonjour Cigalette,

        Quand j'étais ado et très turbulente je grimpais aux arbres et me suis fait piquer moult dois par les guêpes que je dérangeais, je ne les apprécie guère non plus.

        Bonne journée

    2
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 04:48

    une histoire d'été....mais je n'aurais pas soupçonné un instant qu'une guêpe se goinfre de viande....nous avons ramassé aussi un nid de guêpe sous le garage il y a environ 5 ans, c'est superbement bien réalisé....douce journée à toi

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 12:24

        Bonjour moqueplet,

        Je n'avais jamais vu cela non plus et ne savais pas que les guêpes étaient friandes de viande, ce fut une première pour moi, ma belle-fille m'a dit que chaque fois qu'ils mangeaient au jardin il y en avait toujours une qui venait déguster de la viande, bizarre hein ?...passe une douce journée

    3
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 07:08

    Bonjour Chantal,

    J'adore les histoires sur la nature.  Nous avons souvent vécu la même mésaventure que vous lors de repas en famille à l'extérieur.

    Beaucoup d'insectes font comme l'araignée. Mais là, à mon humble avis, la proie emmaillotée sur la toile a sûrement servie de diner à l'araignée. C'est son garde-manger en quelque sorte.

    gros bisous

     

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 12:28

        Bonjour Martine,

        En effet, les repas au jardin ont souvent les mêmes histoires de guêpes et souvent aussi de mouches qui viennent jouer les pique assiettes, ce sont les "plaisirs" des déjeuners au jardin...

        Je ne sais absolument pas qui a mangé la guêpe, est-ce la piégeuse ou les bébés de Madame ? L'histoire ne le dit pas, mais j'ai appris comme cela que les guêpes étaient homnivores!

        Gros bisous

    4
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 10:52

    De cette histoire de la guêpe et de l'araignée, on pourrait faire une fable. smile

    Mes amitiés

    Alain

     

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 12:29

        Bonjour Alain,

        Quelle bonne idée, celle d'une fable : La guêpe et l'araignée" j'ai hâte de te lire.

        Mes amitiés

    5
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 11:55

    Une belle histoire de la nature. Chacun se défend comme il peut !

    Bisous bisous

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 12:32

        Bonjour lili,

        C'est une petite histoire d'été, une histoire de tous les jours, et j'aime beaucoup ce genre de petit conte... mais qui m'a appris quelque chose : le goût des guêpes pour la viande, elle en a enlever beaucoup au moins quatre fois son poids!

        Bisous bisous

        u

    6
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 11:58

    Les araignées sont utiles et j'avoue que les guêpes ne me font pas rêver.

    En tout cas, c'est un récit que j'ai beaucoup aimé lire.

    Merci, Livia.

    Passe une douce journée.

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 12:35

        Bonjour Quichottine,

        En effet les araignées sont utiles et chez mes enfants on ne les tue jamais, quand elles ont l'audace d'entrer à l'intérieur on les porte délicatement au jardin...

        Mais comme toi nous n'avons pas apprécier cette mangeuse de viande, c'est fou ce qu'elle a emporté et sûrement dégusté quand elle était au coeur de ce steack...

        Passe une douce journée toi aussi

    7
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 13:41

    C'est la loi de la jungle !!!!!

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 15:22

        Bonjour abécé,

        Je ne dirai pas loi de la jungle mais loi de la nature, chacun trouve son repas comme il peut...

    8
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 13:46

    Histoire naturelle féroce, mais très pédagogique.

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 15:25

        Bonjour Dr WO,

        Je ne dirai pas féroce,  loi naturelle simplement, dans la nature, tout se fait selon un ordre établi et tant pis pour le plus faible...

    9
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 16:31

    Je connais car j'en croise quelqu'un tout les étés. Mais sans problème ni pour moi ni pour mes chats.

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 17:51

        Bonsoir Christian,

        Mais as-tu déjà vu une guêpe manger et emporter de la viande ? Cela m'a sidérée, les morceaux étaient parfois aussi gros qu'elle!

    10
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 22:04
    erato:

    J'aime beaucoup cette histoire de vie! Chez moi , les araignées sont chez elles !

    Par contre , je me méfie des guêpes , surtout pour la chienne qui les chasse en les happant.

    Belle soirée, bon week end , bises Livia

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 22:11

        Bonsoir erato,

        Chez mes enfants les araignées sont aussi chez elles, j'avoue que je fréquente de loin,tout les animaux et tout les insectes, chacun chez soi !

        Mais les guêpes me sont particulièrement insupportables, j'ai été piquée beaucoup quand j'étais petite et j'ai de cuisants souvenirs de ces bestioles!

        Bises, belle soirée et bon weekend à toi aussi

    11
    Samedi 15 Octobre 2016 à 17:19

    Moi non plus je n'ai pas été embêtée par les guêpes cette année. J'ai bien aimé ton récit trè vivant. Bisous

      • Samedi 15 Octobre 2016 à 17:23

        Bonjour Brigitte,

        Nous nous avons eu plusieurs fois maille à partir avec ces satanées bestioles, elles nous ont gâter plusieurs repas!

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :