• Une balade en France en automobile...

     

     

     

     

     

    Durant mon enfermement lors de mes travaux de peinture en novembre, j'ai dévoré plusieurs livres, dont la merveilleuse balade touristique d'Edith Warthon : « La France en automobile », balade qu'elle fit en 1906/1907.

     

    Il fallait beaucoup de courage pour s'élancer sur les routes dans ce genre de véhicule, (on les voit son mari, elle et des amis dans leur « Panhar et Levassor » en couverture) elle raconte comment ils étaient trempés jusqu'aux os lorsqu'il pleuvait, complètement frigorifiés lorsqu'il faisait froid et déshydratés quand le soleil tapait!

     

    C'est un livre passionnant, sous une houle de mots aussi poétiques que charmants envers la France et les français, elle nous conte  « La France »,  et j'ai découvert au travers de ses yeux et sous sa poétique plume, des coins de France que je n'ai pas eu l'occasion d'aller visiter...ce fut une jolie balade, que je vous recommande !

     

    Mme Warthon m'a éblouie par sa maîtrise du français et son riche vocabulaire que plus d'un français lui envierait !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

    Quelques extraits ci-dessous :

     

     

    Ce merveilleux livre est en vente partout au prix de 16€80

     

     

     

     

     

    « Plus vivement que partout ailleurs on sent sur ces bords de Seine l'aménité des manières françaises, ce long processus d'adaptation sociale qui a produit une intelligence si profonde et si générale » […]

     

    Comment ne pas apprécier ce beau livre après une telle déclaration d'amour  envers les français?

     

     

     

    « Les physionomies française, sont vivement intelligentes ; et la longue pratique des manières a posé un voile de raffinement sur leur acuité, constituant ainsi un mélange de vivacité et de bonne humeur qu'on ne trouve nulle part ailleurs. »

     

    Si elle revenait aujourd'hui se balader chez nous, trouverait-elle encore ces manières de raffinements ?

     

     

     

    «Iici à Bourges, on sent un aspect, moins exprimable, de la grande influence directrice du Moyen Âge : cette capacité de désirer de puissants édifices et de les bâtir, mais aussi, de créer d'autres demeures, non construites par les mains, que pouvaient habiter les esprits...»

     

    En passant à Bourges après la visite de sa cathédrale  !

     

     

     

    « Un court trajet d'après-midi nous a fait traverser la morne campagne de Chartres à Blois, que nous avons atteint à l'heure bénie où le soleil couchant bruni les grands méandres de la Loire et badigeonne de pourpre les toits d'ardoise qui s'échelonnent sur la colline, au-dessous du château ; peu de toiture offre un spectacle aussi beau que celui qu'on contemple de la muraille de Blois : tourbillons de bleus de faîtages et de pignons s'élevant çà et là en une tour d'église avec son clocheton maillé d'ardoise, et se brisant ailleurs pour laisser entrevoir une façade sculptée, ou les profondeurs verdoyantes d'un jardin suspendu...

     

    Cela ne donne-t-il pas envie d'aller se promener du côté de Blois, pour admirer au coucher du soleil, pareille merveille ?

     

    Heureusement qu'il y a des étrangers pour aimer et admirer la France, si décriée et si épuisée par ses propres enfants !

     

     

     

     

     

    « Après des semaines chargées de sensations historiques et archéologiques, on est tenté, devant les sortilèges d'un tel paysage , de s'abandonner à une infinie oisiveté. C'est la saison où le printemps éclate à travers la verdure persistante de la Riviera en un millier de couleurs tendres, vert pâle des cultures, blanc neigeux des arbres en fleurs, et rouge flamboyant des tulipes sous la brume argentée des oliveraies. Dans les hauteurs, parmi les chênes-lièges, les villas blotties autour de leur donjon féodale clignotent des yeux, au-delà des pinèdes, en direction des éblouissantes échancrures bleues et pourpres du rivage. Et entre les collines s'étendent de douces vallées, avec champs de roses, des arpents de vignes bourgeonnantes, des praires semées de narcisses, et de frais ruisseaux dévalant de forêts de châtaigniers, au bas des sommets gris et nus. Là-haut se trouvent des ermitages isolés, vestiges en ruine d'ancien monastères, chartreux et bénédictins ; mais aucun grand nom ne s'attache à ces anciens sanctuaires éboulés, et les petites villes alentours n'ont aucun lien avec les principaux courants de l'histoire. Il s'agit d'eaux tranquilles, imprégnées de traditions locales, où flottent de petits fragments de souvenirs et de légendes »  [...]

     

    En lisant ces lignes si poétiques, n'a-t-on pas qu'une seule idée, celle de partir et d'aller admirer la « Riviera » avec les même yeux que Mme Warthon ?

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Janvier à 05:33
    Cigalette 106

    Bonne journée

      • Mardi 17 Janvier à 10:12

        Merci et bonne journée aussi Cigalette

    2
    Mardi 17 Janvier à 06:18

    une femme pleine d'audace pour l'époque, il devait y en avoir très peu qui osaient prendre le volant.....passe une bien agréable journée

      • Mardi 17 Janvier à 10:14

        Bonjour moqueplet,

        A dire vrai, je ne sais si c'est elle ou son mari qui conduisait, toujours est-il que le livre est passionnant...passe une belle journée

    3
    gazou
    Mardi 17 Janvier à 06:33

    Le regard des étrangers est précieux, il nous apporte une vision différente et cela élargit la nôtre...Un livre intéressant, je le note..Bonne journée Livia !

      • Mardi 17 Janvier à 10:15

        Bonjour gazou,

        C'est un livre des plus intéressant qui nous raconte la belle France que nous aimons, avec des mots d'amour...

        Bonne journée à toi aussi

    4
    Mardi 17 Janvier à 09:04
    La belle France et son précieux patrimoine. Ce livre doit être en effet intéressant. De nos jours les promoteurs sont partout et les ouvrages pas forcément en harmonie avec les anciens. Mais il reste encore de beaux endroits préservés et à visiter. Bonne journée ☺
      • Mardi 17 Janvier à 10:17

        Bonjour melly,

        Ce précieux patrimoine, est très joliment raconté par cet écrivain qui venait d'après sa biographie souvent en France qu'elle a toujours appréciée.

        Bonne journée à toi aussi

    5
    Mardi 17 Janvier à 10:07

    Tu me tentes avec ce livre, merci pour ce partage.

    Bisous bisous frigorifiés happy

     

      • Mardi 17 Janvier à 10:19

        Bonjour lili,

        C'est un bel essai que j'ai énormément apprécié, Mme Warthon décrit merveilleusement la France...

        Bisous bisous, froids ici aussi mais...avec soleil et un timide ciel bleu/gris

    6
    Mardi 17 Janvier à 10:59

    Coucou Livia,

    Un petit cadeau à faire ! Merci d'en avoir parlé.

    Bises et bon mardi

      • Mardi 17 Janvier à 11:01

        Bonjour Zaza,

        Ce sera un joli petit cadeau!

        Bises et bonne journée à toi aussi

    7
    Mardi 17 Janvier à 11:46

    La France est belle, elle nous le rappelle au cas où nous l'oublierions...

      • Mardi 17 Janvier à 13:34

        Et si tu savais comme elle la décrit merveilleusement bien abécé ?

    8
    Mardi 17 Janvier à 14:06

    Bonjour Chantal. Cette femme était une aventurière et une poète aussi. Merci pour la découverte. Notre pays est magnifique. Bisous

      • Mardi 17 Janvier à 15:06

        Bonjour Brigitte,

        Elle était surtout amoureuse de la France, elle y a habité quelques temps...

        Bisous

    9
    Mardi 17 Janvier à 14:39

    Je ne la connaissais pas... alors, merci de m'avoir donné envie de lire ce livre.

    Passe une douce journée Livia. Merci pour tout.

      • Mardi 17 Janvier à 15:08

        Bonjour Quichottine,

        C'est un immense écrivain que je suis, car je n'ai jamais été déçue à la lecture de ses livres, celui-ci m'a particulièrement plu.

        Passe une douce après midi à bientôt

    10
    Mardi 17 Janvier à 17:39
    feelaure

    La France est belle, nous avons la chance d'avoir un patrimoine magnifique, merci pour la découverte Livia

    Douce soirée

    Bises

      • Mardi 17 Janvier à 17:48

        Bonsoir Laure,

        La France est magnifique, c'est peut-être pour cela que cet écrivain l'a adorée ?

        Bises et douce soirée à toi aussi

    11
    Mardi 17 Janvier à 19:51

    Je pense qu'il doit-être bien ce livre

      • Mardi 17 Janvier à 23:46

        Bonsoir Christian

        Il est merveilleux et je me suis régalé!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :