• Est-ce bien l'été ?

     

     

     

     

    20 juin 2016.

     



     

    L’été commence aujourd'hui...

     

    sur le calendrier !

     

     

     

     

    Le jardin de Monet (1873)

     



     



     



     

    La maison serait pleine de roses

     

     

     

    La maison serait plein de roses et de guêpes.

     

    On y entendrait, l'après-midi, sonner les vêpres ;

     

    Et le raisin couleurs de pierre transparente

     

    Semblerait dormir au soleil sous l'ombre lente.

     

    Comme je t'y aimerais ! Je te donne tout mon cœur

     

    Qui a vingt-quatre ans, et mon esprit moqueur,

     

    Mon orgueil et ma poésie de roses blanches ;

     

    Et pourtant je ne te connais pas, tu n'existe pas.

     

    Je sais seulement que, si tu étais vivante,

     

    Et si tu étais comme moi au fond de la prairie,

     

    Nous nous baiserions* en riant sous les abeilles blondes, près du ruisseau frais, sous les feuilles profondes.

     

    On n'entendrait que la chaleur du soleil.

     

    Tu aurais l'ombre des noisetiers sur ton oreille,

    Puis nous mêlerions nos bouches, cessant de rire,

     

    Pour dire notre amour que l'on ne peut pas dire ;

     

    Et je trouverais, sur le rouge de tes lèvres,

     

    Le goût des raisins blonds, des roses rouges et des guêpes.

     

     

     

    Francis Jammes

     

     

     

     

     

    *Baiser : Embrasser, baiser quelqu’un au front, baiser la main d’une Dame, baiser un crucifix.

     

    XIIe siècle : dans les relations amoureuses en signe d’affection ou de respect, du latin « basiare ».

     

    Appliquer, poser ses lèvres sur une personne, une chose par affection, ou respect.

     

    Dictionnaire Larousse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Baiser, ce mot charmant a été dévoyé aux cours des années, descendu des lèvres, il est devenu vulgaire, voir obscène, il patauge aujourd’hui dans les marais de la trivialité !

     

     

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Juin 2016 à 06:12
    Cigalette 106

    Bonjour Livia hélas on détoure certain mot qui passe de la douceur à la vulgarité, parfois l'homme est encore plus sauvage que nos amis les animaux!

    Je déteste le vocabulaire vulgaire je n'ai pas été éduquée ainsi, alors que ce poème est superbe, plein de douceur et de romantisme, d'autre le déchiffrerons autrement!

    Bonne journée

      • Lundi 20 Juin 2016 à 09:05

        Bonjour Cigalette,

        Comme toi, je déteste la vulgarité, mais hélas aujourd'hui, tout devient moche, tout est abîmé, et surtout l'amour ce sentiment si beau!

        Mais Henri jammes, parle des vrais baisers dans ce poème qui me plaît tant.

        Bonne journée à toi aussi

    2
    Lundi 20 Juin 2016 à 06:50

    Coucou Livia!

    Le soleil d'été m'accueille, ainsi que ce buisson de fleurs de mon cher Monet, si bien accompagné du poème!

    J'aime la douceur du baiser d'autrefois, qui maintenant me fait penser au baiser que je donne à un enfant, je me refuse à le voir autrement!

    Bonne journée de l'été qui est là!

    Bises

    Gigi

      • Lundi 20 Juin 2016 à 09:09

        Coucou Gigi,

        Le soleil est chez Monet, mais pas dans le ciel de Nantes, qui est bien gris et qui pleurniche...

        Comme toi j'aime la douceur du baiser, tel qu'il est employée par Henri Jammes, la vulgarité, n'a jamais été ma tasse de thé.

        Bises et bonne journée à toi au soleil de l'été

    3
    Lundi 20 Juin 2016 à 06:57

    et oui les temps changent, les mots prennent des signification bizarre....passe une bien douce journée

      • Lundi 20 Juin 2016 à 09:10

        Bonjour moqueplet,

        En effet, on change le sens des mots, pas en bien hélas! c'est une déconstruction dans les règles...passe toi aussi une douce journée

    4
    Lundi 20 Juin 2016 à 09:25
    ZAZARAMBETTE

    Coucou Livia.

    L'été sur le calendrier, c'est sûr, mais dans les faits, j'en doute. Ce matin il pleut des cordes et je crois bien que nous en aurons pour toute la journée !

    Bises et bon début de semaine - ZAZA

      • Lundi 20 Juin 2016 à 09:39

        Coucou ZAZA,

        L'été n'est hélas que sur le calendrier, Nantes est sous le crachin,  le ciel es uniformément gris et météo France, nous annonce ce joli temps jusqu'à dimanche inclus...zut et flute! 

        Bises et bonne journée à toi

    5
    Lundi 20 Juin 2016 à 09:50

    Bonjour

    On pourrait presque se le demander avec le temps qu'on a....

    La langue français est très subtil!

    Bisous

      • Lundi 20 Juin 2016 à 10:23

        Bonjour Wolfe,

        Pour le moment le ciel est plutôt automnale ici et  l'humidité suinte depuis le réveil.

        La langue française est en effet très subtile, mais aussi très belle, cette déconstruction est vraiment intolérable!

        Bisous

    6
    Lundi 20 Juin 2016 à 10:28
    Un enchantement ce poème. Le printemps est passé tristement en gris, et en ce premier jour de l'été, toujours le gris. J'adore le jardin de Monet (en tableau comme en vrai) Bonne semaine bisous bisous
      • Lundi 20 Juin 2016 à 10:44

        Bonjour lili,

        En effet, le printemps est vite passé en gris et eau...l'été commence en gris et eau...jusqu'à quand ? C'est la question que l'on se pose!

        J'aime aussi en tableau mais surtout en vrai le jardin de Monet, j'y ai été une fois au printemps,  il faisait beau et le jardin était tout en fleurs, c'était une merveille!

        Bonne semaine à toi aussi

        Bisous bisous

    7
    Lundi 20 Juin 2016 à 13:05
    Féelaure

    Un très joli poème merci Livia

    J'y ai cru ce matin à l'été mais les nuages arrivent et le vent est encore bien frais...patience patience

    Bises & douce journér

      • Lundi 20 Juin 2016 à 14:21

        Bonjour Laure,

        Dès le petit jour ici, le ciel était tout gris et maintenant il pleut...encore!

        Bises et douce journée à toi aussi

    8
    Lundi 20 Juin 2016 à 19:10

    La toile est superbe et puis aujourd'hui la chaleur est forte et c'est une surprise.

      • Lundi 20 Juin 2016 à 21:23

        Bonsoir Christian,

        C'est une veine, un luxe! Le soleil aujourd'hui!!! Nous ici, c'est ciel gris et pluie, pas du tout l'été.

    9
    Lundi 20 Juin 2016 à 20:17

    Bonsoir Chantal. J'aime beaucoup le poème de Francis Jammes. Le verbe "baiser" a effectivement maintenant une connotation vulgaire. Bisous

      • Lundi 20 Juin 2016 à 21:25

        Bonsoir Brigitte,

        Je trouve que par la simplicité de ses mots et des sujets, il rappelle un peu Carême.

        Le mot baiser, on a presque envie de l'escamoter, tant c'est aordinaire!

        Bisous

    10
    Lundi 20 Juin 2016 à 21:55
    erato:

    J'adore Monet!

    Le poème est très frais et délicat .

    Tu as raison , beaucoup de mots ont pris un sens vulgaire lamentable , je le regrette beaucoup . Le langage a perdu beaucoup de poésie et de finesse .

    Douce soirée, bonne semaine , bises Livia

      • Lundi 20 Juin 2016 à 23:57

        Bonsoir erato,

        Henri Jammes est un poète très délicat que j'apprécie beaucoup, ses poèmes sont toujours très immagés, et avec celui-ci, on a l'impression (malgré la pluie et le ciel gris) d'être en été dans ce jardin fleuri...
        Quand à la déconstruction de notre langue, elle est programmée, et petit à petit va être remplacée par celle de Mahomet, si nous n'y prenons garde!

        Bises et bonne soirée à toi aussi

    11
    Mardi 21 Juin 2016 à 07:15

    Bonjour Chantal,

     

    Quel beau poème tendrement romantique0.

    Oui, tout à fait d'accord avec toi

    Bises

      • Mardi 21 Juin 2016 à 14:44

        Bonjour Martine,

        J'aime beaucoup H. Jammes ces poèmes sont toujours légers et avec les mots de tous les jours, il nous enchante.

        Bises

    12
    Mardi 21 Juin 2016 à 21:33

    Une chaleur qui te colle de fatigue, c'est dur pour tout le monde encore plus que c'est brutale , un lux non pas du tout vu ici

      • Mardi 21 Juin 2016 à 23:54

        Bonsoir Christian,

        Pas vu de chaleur de ce genre ici non plus...mais de la pluie en continue!

    13
    Mardi 28 Juin 2016 à 08:51

    Bonjour Livia,

    J'ai dû m'absenter plusieurs semaines et c'est une joie de te retrouver avec ce superbe tableau d'été du jardin de Monet où l'on aperçoit un joli couple d'amoureux ! il illustre à merveille le poème de Francis James que tu as choisi et qui me va droit au coeur ! je pense que toute personne lisant ce poème ne peut que ressentir la délicatesse  de ce " nous nous baiserions en riant " !

    Je te souhaite plein de jolis rayons de soleil à venir

    Bises

    Blanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :