•  

     

     

     

     

    C'est un petit texte envoyé par mon fils qui m'a fait rire « jaune », car cela pourrait bien arriver un jour avec toutes les conneries auxquelles nous sommes confronté aujourd'hui en France  !

     

    Il faut donc que les bâtisseurs de bonhomme de neige se méfient !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Les bonshommes de neige...

    Le couple dans la neige !

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il a neigé toute la nuit ! Voilà ma matinée :

     

    8h00 : Je fais un bonhomme de neige

     

    8h10 : Une féministe passe et me demande pourquoi je n'ai pas fait une bonne femme de neige

     

    8h15 : Je fais une bonne femme de neige

     

    8h17 : La nounou des voisins râle car elle trouve la poitrine de la bonne femme de neige, trop volumineuse

     

    8h20 : Le couple homo du quartier grommelle et trouve que ce devrait être un couple de bonhomme de neige

     

    8h25 : Les végétariens du N° 12, rouspètent à cause de la carotte qui sert de nez au bonhomme. Les légumes c'est de la nourriture et cela ne doit pas servir à çà.

     

    8h28 : On me traite de raciste, car le couple est blanc

     

    8h31 : Les musulmans d'en face veulent que je mette un foulard à la bonne femme de neige

     

    8h40 : Quelqu'un appelle la police, qui vient voir ce qui se passe

     

    8h42 : On me dit qu'il faut enlever le manche à balai que tient le bonhomme de neige car il pourrait être utilisé comme une arme mortelle. Les choses empirent quand je marmonne « ouais, surtout si vous l'avez dans le c.. »

     

    8h45 : L'équipe de TV locale s'amène et me demande si je connais la différence entre un bonhomme de neige et une bonne femme de neige. Je réponds « oui les boules ». et on me traite de raciste.

     

    8h52 : Mon téléphone portable est saisi, contrôlé et je suis embarqué au commissariat

     

    9h00 : je parais au journal TV, on me suspecte d'être un terroriste profitant du mauvais temps pour troubler l'ordre public

     

    9h10 : On me demande si j'ai des complices

     

    9h29 : Un groupe de jihadistes revendique l'action

     

    Morale de l'histoire : Il n'y a pas de morale à cette histoire c'est juste la France dans laquelle nous vivons aujourd'hui !

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

    Le goût des mots...

     

    Ca ne mange pas de pain

     

    Cela ne rapportera peut-être rien, mais cela n'aura rien coûté de fâcheux

     

     

     

    A une époque pas si lointaine, où le pain était la nourriture essentielle, tout ce qui pouvait être réaliser sans entamer la réserve conservée dans la panière, était acceptable.

     

     

     

     

     

    Une expression que j'entends souvent, que je n'ai jamais employée, ne sachant pas trop ce que cela voulait dire, l'emploierai-je aujourd'hui que j'en connais la définition ? Je ne le pense pas, car les expressions, comme les gestes, et les habitudes, sont des réflexes, appris dès l'enfance !

     

    Liviaaugustae

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Une petite histoire de tous les jours...

     

     

     

    Elle demandait juste un peu de beurre dans les épinards, mais il le lui refusait prétendant qu'il n'avait pas un radis parce qu'il était fauché comme les blés, qu'elle pouvait faire tout le fromage qu'elle voulait, il ne voulait rien entendre.

     

    Cependant elle ne comprenait pas pourquoi, il restait assis devant la télé qui diffusait comme souvent, un navet qu'il regardait à peine, préférant lire cette feuille de choux, qu'il épluchait jusqu'à la dernière page.

     

    Mais ce n'est pas parce qu'elle avait les oreilles en chou fleur, qu'elle ne l'entendait pas lui raconter des salades, alors que franchement lui, il n'avait pas inventer le fil à couper le beurre. Il pouvait bien l'appeler mon petit chou, ce qui la faisait fondre autrefois comme beurre au soleil, elle refusait de se laisser presser comme un citron et qu'il la prenne pour un poire car elle ne voulait pas se retrouver marron...

     

     

     

    Elle aurait pu avoir aussi une peau d'orange et en même temps un teint de pêche, tout en étant bonne comme du bon pain, et marcher sur des œufs...

     

    Sans nous en rendre compte, le potager et le garde manger, se mêlent étroitement à nos conversations...

     

    Liviaaugustae

     


    20 commentaires
  •  

     

     

     

    Equipement scientifique – Chambre Positron

     

    En physique des particules, le positron ou positon, encore appelé antiélectron, est l'antiparticule associée à l'électron. Il possède une charge électrique de +1 charge élémentaire (contre -1 pour l'électron), le même spin et la même masse que l'électron.

     

    (Avez-vous compris quelque chose ? Moi pas du tout!)

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

     

     

    La « sérendipité » c'est un mot que j'ai découvert, au cours d'une lecture.

     

    Sérendipité : (Nom féminin – anglo_américain serendipity)

     

    Capacité, aptitude à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l'utilité (science, pratique)

     

    Voilà ce que j'ai découvert dans le Dictionnaire Larousse, mais cela ne m'a pas éclairée tout à fait.

     

    Je vous livre donc les explications de Juliette Levivier dans l'article de laquelle j'ai découvert ce mot, un peu barbare...

     

     

     

    « Parti chercher des épices en Inde, Christophe Colomb revint en brandissant des bananes des Caraïbes – découverte inattendue qui le propulsa au rang des grands inventeurs. Ainsi en est-il également des sœurs Tatin, dont la maladresse, nous valut un des monuments de la pâtisserie française, et Dom Pérignon, qui se mit au champagne après avoir explosé quelques bouteilles d'une honnête piquette en enduisant leur goulot de cire d'abeille pour réduire la part des anges . La tarte Tatin et le champagne, mais aussi les bêtises de Cambrai, le téflon, la pénicilline, le velcro et le post-it etc... sont les gagnants d'un heureux concours de circonstances.

     

    Bien connue des scientifiques, la sérendipité est l'art de trouver ce que l'on ne cherchait pas grâce à la collaboration d'un heureux hasard et d'une intelligence bien formaté. Ce mot, inventé par un Anglais (comme le porridge, erreur malheureusement volontaire, que l'on ne peut qualifier de monument gastronomique), tirerait son origine d'un très ancien conte persan relatant les aventures des trois fils du Sérendip (Ceylan), que le hasard lance sur les traces d'un chameau égaré . Ce conte philosophique met en avant la sagacité des jeunes princes, leur curiosité, leur capacité d'observation au réel : hasard associé à la créativité, à la réflexion, à l'intuition, à la logique et à la perspicacité, c'est tout cela, la sérendipité. […]

     

    J'espère que comme à moi cette explication vous a suffit (à moins de connaître déjà le mot) pour comprendre cette sérendipité !

     

     

     

    C'est la « sérendipité » que je préfère...je crois que je vais en préparer une !

     

    (image internet)

     

     

     

    Cependant, j'ai trouvé cet article sur wikipédia, et apparemment les sœurs Tatin n'ont rien inventé !

     

    « La découverte accidentelle de ce gâteau par les sœurs Tatin est une histoire inventée par le critique culinaire Curnonsky qui a lancé la mode de ce dessert à Paris en 1926. »

     

    Selon Curnonsky, se serait le restaurateur Louis Vaudable, propriétaire du Maxim's, qui en aurait découvert le secret lors d'un dîner à l'auberge des sœurs Tatin, alors qu'il était venu chasser en Sologne.

     

    Curnonsky a présenté cette tarte sous le nom de « tarte des demoiselles Tatin », inventant pour l'occasion l'histoire de la maladresse d'une sœur Tatin, la tarte étant en réalité l'œuvre du pâtissier de chez Maxim's. »

     

    Les idées reçues ont la vie dure, cela fait des décennies que j'entends l'histoire des sœurs Tatin, je la croyais vraie !

     

    Liviaaugustae

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

     

    Nous voilà rentrés en Carême depuis dimanche, pour concrétiser ce Carême je vous propose le poème de François de Malherbe.

     

    Ce poème nous rappelle que sans Dieu, l'homme est bien peu de chose dans ce grand Univers !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Entrée en Carême...

    Le Christ dans le Désert (1872)

     

    Yvan Kramskoï

     

    (image wikipédia)

     

     

     

     

     

     Lauda anima mea Dominum 

     

    « N'espérons plus, mon âme, aux promesses du monde.

     

    Sa lumière est un verre, et sa faveur une onde,

     

    Que toujours quelque vent veut empêcher de calmer.

     

    Quittons ces vanités, lassons-nous de les suivre :

     

    C’est Dieu qui nous fait vivre,

     

    C’est Dieu qu’il faut aimer. »

     

    François de Malherbe poème à méditer à cette occasion.

     



     



     

    Un mot sur le poète

     

     

     

    Entrée en Carême...

    François de Malherbe (1555-1628)

     



     



     

    François de Malherbe est un poète français, né à Caen vers 1555 et mort à Paris en 1628.

     

    Poète officiel de 1605 à1628, son évolution de la magnificence à la sobriété traduit le passage du goût baroque au goût classique, amenant à la poésie vers un grand dépouillement.

     

    Son influence a été considérable sur la poésie française. Bien qu'il n'ait pas écrit d'art poétique, une doctrine était tirée de ses œuvres, de ses annotations et des remarques orales rapportées par ses contemporains.Notamment par ses disciples François Maynard et Honorat de Bueil de Racan qui, suivant leur maître, créent le corpus louant « l'harmonie classique », qui prédominera pendant près d'un siècle.

     

    Durant tout le XVIIe siècle, Malherbe est la référence majeure des théoriciens classiques. Dans son « Art Poétique » Nicolas Boileau le loue avec ferveur, commençant son éloge par le célèbre hémistiche « Enfin Malherbe vint ».

     

    (Texte et image Wikipédia)

     

     

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires