•  

     

     

    Pause...

     

    (image internet)

     

     

    Blog en pause.

    Pour de petites vacances familiales sur les bords du Golfe du Morbihan.

    En espérant que le temps sera clément...

    A bientôt

    Liviaaugustae


    11 commentaires
  •  

     

     

     

    La fabophilie (ou favophilie) est une activité consistant à collectionner les fèves des galettes des rois. Il paraît qu'il y en a qui valent très chères et qu'un marché de fèves s'est créé...

     

     

     

    J'avoue que je suis une fabo ou favophile, très zen, je garde les plus jolies fèves que je trouve dans les galettes  et les collectionne depuis à peu près une vingtaine d'années. Je suis aujourd'hui à la tête d'une centaines de fèves que j'envisage d'installer dans une vitrine, c'est dommage de les laisser entassées dans un bocal sur une étagère de la cuisine !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Les fèves entassées dans le bocal

     

     

    Quelques fèves de ma collection...

     

     

    Mes petits chapeaux

     

     

    Chats et chiens dans leur panier

     

     

    La crèche

     

     

     

     

     

     


    32 commentaires
  •  

     

     

     

    Le manguier (Mangifera indica) est un arbre de la famille des Anacardiaceae, originaire d'Asie méridionale, largement cultivé dans les pays tropicaux pour son fruit, la mangue. C'est l'un des arbres fruitiers les plus anciennement cultivés […]

     

    (Wikipédia)

     

     

    Parfum d'antan...

    Mangues mûres dans un manguier (Mangifera indica)...

     

    (image wikimédia)

     

     

    Parfum d'antan...

    La coupe d'une mangue bien mûre...

     

    (image wikimédia)

     

     

     

    Hier, ma fille et moi avons dégusté des mangues achetées samedi dernier chez le Fruitier (sans plastique), elles étaient délicieuses et le velours sucré de la mangue, a soulevé (comme la madeleine chez Proust), une houle de souvenirs de ma jeunesse à l'Anse-Bertrand (Guadeloupe), quand nous allions sous les manguiers le long du chemin, manger les fruits tombées.

     

    Pour la plus part, les manguiers sauvages sont des arbres magnifiques, aux troncs énormes et très hauts, (d'où la dégustation des fruits tombés), leurs fruits d'ailleurs sont appelés « mangos ».

     

     

    Parfum d'antan...

    Une « joue » de mangue prête à être dégustée

     

    (image wikimédia)

     

     

     

    Sensations : du soleil sur les pierres chaudes du chemin, fraîcheur de l'ombre sous le manguier...

     

    Sensations d'autant plus merveilleuses que cette cueillette nous était interdite, nous le faisions en douce, à « l'insu du plein gré » des parents qui ne se doutaient de rien sauf, quand l'un de nous tâchait ses vêtements avec le jus... comment expliquer les tâches ? Il fallait avoir l'esprit d'à propos, car rien n'échappait à l'œil vigilant de maman, nous déclarions sans ambages que la tâche datait de la veille après nous être remis en mémoire les fruits dégustés... je pense qu'elle n'était pas toujours dupe mais lasse de se quereller pour des broutilles avec sa marmaille désobéissante, elle laissait passer ces petites entorses à l'ordre.

    J'ai décidé de racheter des mangues, dès demain !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     


    22 commentaires
  •  

     

    Peut-on encore débattre en France ?

     

     

     

     

    « Penser à contre-courant sur quelques sujets brûlants est interdit. Sauf à affronter une véritable dictature, prétendument bien-pensante, qui voit dans l’opposition un intolérable retour en arrière. Panorama d’un phénomène totalitaire qui ne faiblit pas ».

     

     

     

    « Comme débattre est composé du mot battre, il implique quelque chose de violent qui n'est pas discuter (…)

     

    Aussi débattre ne se dira guère des causes théoriques qui émeuvent peu. Une discussion peut-être froide ou languissante, les débats sont toujours animés. »

     

    C'est ce que nous dit le Littré  à propos du mot débat !

     

     

    Le goût des mots...

    Représentation d'une séance du Sénat romain

     

    « Cicéron dénonce Catilina »

     

    (Cesare Maccari

     

     

     

    Nos sociétés adore les débats , mais tous les débats sont truqués.

     

    Et tout le monde de débattre, (surtout ceux qui n'ont aucune aptitude ni intellectuelle, ni à la parole pour le faire) à tout bout de champs, sur tous les sujets, dans les médias écrits, et surtout parlés, chacun veut donner « son » opinion, et ceux du politiquement correct sont terribles, ils n''acceptent pas « le point de vue des autres », ils s'amusent donc à mettre face à face des individus à la pensée diamétralement opposée pour « débattre », et cela comme de bien entendu, ne donne pas de débat mais des pugilats verbaux parfois  très violents !

     

    Pas de «* fair-play » (pour reprendre un mot très couru chez les anglais) on coupe la parole à l'autre en hurlant pour couvrir sa voix, tandis que le soi-disant « médiateur » boit du petit lait, en souriant béatement (style Ruquier).

     

    J'avoue que n'appréciant guère ce genre de « débats inciviles », j'évite de les regarder à la télé, car au fil de l'émission, je me sens monter des flots de moutarde au nez, tandis qu'il me prend aussi des envies de baffer ce monde médiatique, jouant les avocats du diable, juste pour le plaisir d'humilier ou de blesser, celui qui ose penser différemment d'eux !

     

    *Fair-play : pratique du sport dans le respect des règles, de l'esprit du jeu et de l'adversaire. (un programme loin d'être suivi par nos « débatteurs »)

     

    Dictionnaire Larousse

     

    Liviaaugustae

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

    Alors que l'hiver fait du forcing...  «(bien qu'il nous offre depuis deux jours du soleil dans un ciel bleu glacé), je vous offre ce petit morceau d'été, qui traînait dans mes tiroirs numériques, sur mon disque externe.

     

    La Bretagne riait sous le soleil et le ciel bleu de l'été, nous nous promenions sur la côte de l'Île Grande dans les côtes d'Armor et à notre grande surprise nous avons découvert sur des centaines de mètres, des monticules de galets blancs entassés par taille, du plus grand au plus petit.

     

    Etait-ce des martiens qui la nuit venait faire ce patient travail ? Ou bien la nature avait-elle décider de sculpter des œuvres d'art moderne ?

     

    Rien de tout cela, des gens, peut-être pour renouer avec leurs ancêtres bâtisseurs de « Menhirs », ou pour simplement s'occuper afin d'étonner les vacanciers, entassent patiemment les-dits galets...

     

    Original mon cher Watson !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Petit morceau d'été...

    Petits « Menhirs » de galets entassés.

     

     

    Petit morceau d'été...

    Des piles et des piles de galets blancs...

     

     

    Petit morceau d'été...

    Un travail de fourmis pharaonique très original  !

     

     

     

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique