•  

     

     

    Mercredi 1er Février 2017

     

     

     

    Après nous avoir offert du froid dans un ciel bleu glacé mais paré de soleil, l'hiver noie la ville dans un emportement de gris de vent et de pluie !

     

     

    Le lierre d'hiver...

    Lierre dans les bois...

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

    De racine en racine,

     

    Le lierre au ras du sol

     

    Court en sa verdure,

     

    Ou grimpant fort

     

    En un labyrinthe hasardeux,

     

    Sur l'orme, le frêne ou l'aulne

     

    Il s'égare et autour de chaque tronc

     

    Tisse un réseau fantastique

     

    Et chaque rameau il enlace et l'enjolive de feuilles

     

    Aux formes multiples,

     

    De fleurs vert pâle et jeunes bourgeons.

     

    Le lierre, des fleurs de nos régions

     

    La plus tardive, disperse

     

    Ses calices vert pâle et mûrit ses graines

     

    Noires et luisantes pour nourrir,

     

    Insensible au givre hivernal,

     

    La foule gémissante des petits oiseaux ;

     

    Le lierre, la plus belle des plantes,

     

    La plus rapide à couvrir les arbres tout proches

     

    Et les troncs et les branches

     

    De feuilles lisses, étincelantes,

     

    Qui s'enroulent tenaces

     

    Et vêtent les bois sans cela déserts

     

    D'un habit frais et vert.

     

    Monseigneur Mant

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

    Requiem d'hiver...

     

    L'arbre dépouillé par le vent du nord, vu de ma fenêtre...

     

     

     

    Bien que le soleil se balade dans un ciel bleu, il fait un froid de loup qui nous arrive des pays nordiques et le vent du nord qui s'est levé, fait trembler les feuilles sèches sur les branches du jardin.

     

    En passant, pour jouer, il emporte parfois une feuilles ou deux , les balance un moment, les retrousse et les fait virevolter en cadence...

     

    Le vol lourd d'un corbeau fend l'air glacé, il a sûrement la faim au ventre, car plus de nid à dépouiller, les geais et les colombes, ont quitté le grand marronnier, je ne sais où ils sont allée pour passer l'hiver au chaud.

     

    Il semble que la terre transie, ne respire plus et tremble de froid  elle aussi !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Pour accompagner la mort de la nature je vous offre ce sublime Requiem de Dvorak, si vous désirez l'écouter, clic sur le lien ci-dessous :

     

    https://www.youtube.com/watch?v=aPxHEN9lXCU

     


    22 commentaires
  •  

     

     

    21 Décembre 2016

     

    L'hiver est officiellement arrivé sur le calendrier !

     

     

    L'hiver...

    Photo prise de ma fenêtre, en févier 2012,

     

    (C'est un phénomène hivernal très rare à Nantes je ne l'ai vu que très rarement et la neige ne tient jamais plus de deux jours ici, nous n'en avons pas eu depuis).

     



     

    En hiver la terre pleure

     

    En hiver la terre pleure ;

     

    Le soleil froid, pâle et doux,

     

    Vient tard, et part de bonne heure,

     

    Ennuyé du rendez-vous.

     



     

    Leurs idylles sont moroses.

     

    Soleil ! Aimons ! Essayons.

     

    O terre, où donc sont tes roses ?

     

    Astre, où sont donc tes rayons ?

     



     

    Il prend un prétexte, grêle,

     

    Vent, nuage noir ou blanc,

     

    Et dit : « C'est la nuit, ma belle ! [...]

     

    Victor Hugo

     



     

    Que dire après Hugo ?  

     

    Seulement qu'il faut supporter l'hiver, pour arriver au printemps qui nous conduira à l'été et puis...tout recommencera !

     

    Liviaaugustae

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    « Ne perds pas espoir.

     

    Quand le soleil se couche, les étoiles apparaissent. »

     

    Publius Syrus

     

     

     

    Tic-Tac...

     

    Demain dimanche 30 octobre, nous revenons officiellement à l'heure d'hiver !

     

    Cerise sur le gâteau me dit-on, nous allons dormir une heure de plus, mais cependant... je préfère quand même l'heure d'été, avec ses longues soirées qui se terminent toujours par les somptueux couchers du soleil...

     

    Mais comme il faut se plier à cette horloge officielle, n'oublions pas de reculer les montres d'une heure !

     

    Liviaaugustae

     

     

     


    22 commentaires
  •  

     

     



     

    1er octobre  2016

     

     

     

    Sous un ciel encore bleu, l'automne s'est prélassé au soleil de septembre, mais aujourd'hui, finit la trêve !

     

    Il réajuste son vol, grisaille le ciel et précipite la nuit, le jour agonise et meurt très tôt et une nuit noire et sans lune s'étale au-dessus de la ville...

     

    Le temps a passé très vite, l'été n'est plus qu'un joli souvenir...

     

    Liviaaugustae

     

     

    Octobre en gris et en larmes...

     

    Des lueurs dorées caressent les arbres du jardin …

     

    (photo prise la semaine dernière)

     

     

     

     

     

    […] Des lueurs plus dorées font dormir le midi

     

    Comme un après-midi

     

    Les brises rafraîchies arrivent à pas de loup

     

    Poursuivant le soleil et la lune

     

    Et les feuilles, fatiguées de souffler.

     

    Prennent des tons de couchant, sachant

     

    Que leur temps s'achève.

     

    George Macdonald

     

     

     

     

     

    Pour accompagner ce poème « octobre en automne » extrait des saisons de Tchaikovsky, clic sur le lien ci-dessous :

     

    https://www.youtube.com/watch?v=AxzD-bOLYyM

     

     

     

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique