•  

     

     

     

     En France aujourd'hui, durant cette campagne électorale qui part dans tous les sens, nous avons l'impression d'assister à :

     

    « Une histoire de fous racontés par des idiots, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien »

     

    Shakespear (Macbeth)

     

     

     

    Abraham Lincoln affirme :

     

    « On peut tromper quelqu’un tout le temps, tout le monde un temps, mais pas tout le monde tout le temps » !

     

     

     

    Et Léon XIII :

     

    « A qui veut régénéré une société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. »

     

     

     

    Cependant aucun signe ne nous laisse supposer que la nation va être régénérée par les outsider qui concourent !

     

     

     

     

     

    Les dessin humoristiques ci-dessous sont la copie conforme de ce que nous vivons aujourd'hui !

     

    Le peuple des « sans-dent » qui marche !

     

    Une marche vers quoi ? Pour Où ? C'est le grand suspens !

     

    Vous avez le bonjour d'Hitchcock !

     

    Le printemps de tous les dangers...

     

    Etes-vous rassurés ?

     

    Le printemps de tous les dangers...

     

    Là çà va mieux ?

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     

     

    Alors que le débat fait rage, pour savoir si nous sommes ou pas des gaulois, je vous propose un texte découvert au cour d'une lecture :

     

    « Nos ancêtres sont-ils vraiment gaulois « ?

     

    Rien n'est moins sûre, nous avons un peu de tout parmi nos ancêtres, il y a certes du gaulois mais aussi du Franc, du romain et d'autres encore... ainsi moi, j'ai des ancêtres irlandais, (arrivés sous Louis XIII en Guadeloupe) cependant, je ne me considère pas comme une franco-irlandaise, comme certains se considèrent comme : « franco-algérien -marocain ou tunisien », ceux-là ne se sentent pas français et font très peu de cas du pays qui les a accueillis...

     

    Au contraire d'eux, je suis française de naissance, de cœur, de langue, de culture et d'éducation !

     

    C'est un patrimoine auquel je tiens énormément.

     

    Quand à ce « vivre ensemble » dont on nous rebat les oreilles, on n'en trouve aune trace dans la vie de tous les jours actuellement !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Nos ancêtres les gaulois...

    La bataille de Tolbiac (1837)

     

    Ary Scheffer

     

     

     

    […] Mais la question n'est pas là, elle est surtout dans notre identité culturelle, qu'exprime ce que l'on appelle le « Roman national » : l'expression date de 1992, elle est de l'historien Pierre Nora. Mais la réalité date du XIXe siècle, plus précisément de la IIIe République. C'est le récit des origines, la genèse de la République en quelque sorte.

     

    A l'époque il s'agit, pour un régime jeune et mal reconnu, de prendre racine dans le pays et de s'imposer dans la mentalité des français. Pour cela, rien de mieux que l'Histoire... « L'Histoire était devenue, du primaire au supérieur, l'instrument principal de formation de la conscience civique et nationale » nous dit l'historien Pierre Nora,

     

    L'historien Ernest Lavisse nous dit lui aussi : « Autrefois, notre pays s'appelait la Gaule et ses habitants les gaulois » et encore : « Il y a dans le passé le plus lointain, une poésie qu'il faut verser dans les jeunes âmes, pour y former le sentiment patriotique. »

     

    Quand les italiens, les portugais et les polonais arrivent en France, on inculque à leur fils l'apprentissage du récit national, qui avait pour but non de nier leurs origines, mais d'en faire des français comme les autres, en les encourageant à profiter des trésors de la culture française. Et de permettre au français de souche de pratiquer le « vivre ensemble », que l'on ne disait pas encore à l'époque.

     

    Aujourd'hui, que cette expression est devenue passe-partout, on ne l'a jamais aussi peu mise en pratique. Chacun est renvoyé à ses origines[...]

     

    Charles-Henri d'Andigné

     


    16 commentaires
  •  

     

     

    Henri III, roi de France

     

    (image wikipédia)

     

     

     

    « Henri III est un homme de contrastes qui présente plusieurs facettes. Il est fier, a des manières distinguées et solennelles mais c'est aussi un homme extravagant qui aime les divertissements et les plaisirs. Sa personnalité est complexe. Son apparente douceur cache un esprit vif et inflexible. Il incarne la grâce et la majesté. Il aime la mode et ses extravagances (boucles d'oreilles, pourpoint brodé, bijoux dans les cheveux). C'est aussi un homme d'une grande douceur qui abhorre la violence et évite les confrontations belliqueuses, bien qu'il soit une des plus fines lames du Royaume. Son goût un peu maladif pour la propreté et l'hygiène, lui valent des critiques acerbes de la part de ses contemporains qui le considèrent comme un roi efféminé, cependant qu'il apprécie énormément les femmes et eut de nombreuses maîtresses... »

     

    '(Wikipédia)

     



     

    Alors que nous apprenions l'histoire de France, Henri III avec ses boucles d'oreilles et son chignon, déclenchaient des fous rires chez mes amies et moi.

     

    Pour reprendre un tic de langage très à la mode aujourd'hui, nous le trouvions « trop  moche »   et jamais nous n'aurions pu imaginer, qu'aujourd'hui, six siècle après lui, une mode appelée « la mode du man bun », essaimerait dans nos rues des mecs avec chignons, queue de cheval, boucles d'oreilles pendouillantes sur une barbe broussailleuse plus ou moins bien entretenue...

     

    Cela ne provoque plus de fous rires chez moi !

     



     

    « Man bun »

     

    (Homme en chignon)

     

     

    Un site s'est amusé à affubler certains chefs d'états de coiffures à la « mode man bun »

     

    Celui-ci est très réussi ! Le reconnaissez-vous ?

     

    (image internet)

     



     



     

    Cependant Paul Valéry nous préviens que :

     

    « Dans l'inutile, il faut être divin ou ne pas être ! »

     



     

    Tandis qu'un anonyme nous dit aussi :

     

    « Etre dans le vent, est une ambition de feuille morte ! »

     



     



     

    Verrons-nous un jour les perruques poudrées style Louis XIV, ou Louis XV refaire surface ?

     

    Qui sait, dans ce monde complètement fou et en perte d'identité ou la bêtise pense et a pignon sur rue...tout est possible !

     

    Liviaaugustae

     

     


    14 commentaires
  •  

     

    « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ! »

     

    C'est ce que préconisait Lénine

     

     

    Parfum de scandale...

    Fouine ou furet (Martes foina)

     

    Pas si commode cette petite bête, regardez donc ses dents pointues !

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

    Depuis le 25 janvier, la calomnie comme le furet, court, court en France, épaisse, lourde, gluante, répugnante ! Et pourquoi donc  court-elle ?

     

    Pour avilir un homme, qui certes, n'aurait pas du faire comme tout le monde, pas du faire comme tous les autres, ces autres pour la même faute (si faute il y a) ne semblent avoir aucun ennui... le venimeux canard les a oubliés !

     

    Beaumarchais, nous explique comment on lance une calomnie...

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Si vous voulez la regarder ramper, et l'écouter s'enfler, cliquer sur le lien ci-dessous :

     

    https://www.youtube.com/watch?v=s0WbgTOUQlY

     

     

     

     

     

    La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez : j'ai vu les plus honnêtes gens près d'en être accablés.

     

    Croyez qu'il n'y a pas de plate méchanceté, pas d'horreurs, pas de conte absurde, qu'on ne fasse adopter aux oisifs d'une grande ville, en s'y prenant bien ; et nous avons ici des gens d'une adresse !...

     

    D'abord un bruit léger, rasant le sol comme une hirondelle avant l'orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse à l'oreille adroitement.

     

    Le mal est fait, il germe, rampe, il chemine, rinforzando* de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez Calomnie se dresser, siffler, s'enfler, grandir à vue d'œil ; elle s'élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription.

     

    Beaumarchais

     

    (Le Barbier de Séville, Acte II, scène 8)

     

     

     

    *Rinforzando : terme d'interprétation servant à indiquer une augmentation de la sonorité, renforce subitement le son.

     

    *Calomnie : Accusation grave et volontaire, mensongère : diffamation

     

    (dictionnaire Larousse)

     

     


    17 commentaires
  •  

     

    Les produits emballés...

     

    Un super marché bien achalandé...

     

    (image internet)

     



     

    Nous achetons peu ou prou, des produits emballés, bien obligés parfois, cependant... le poids desdits produits emballés, sont-ils respectés ? Rien n'est moins sûre, en tout cas pas vraiment et pas sur tout les produits !

     

    Si le poids du sucre, des céréales et des pâtes, sont à peu près respectés, celui des fruits et légumes dans les filets ou barquettes, laissent à désirer (pour 500gr annoncé vous avez parfois seulement 492gr) !

     

    C'est ce que nous dit une enquête de l'association de 60 millions de consommateurs, qui a testé 200 produits emballés !

     

    Partout et toujours ce n'est que mensonges et tromperies !

     

    Cependant que l'on n'arrête pas de nous parler de « transparence » !

     

    Alors ouvrons l'œil et le bon !

     

    Préférons les produits au détail que l'on pèsent devant vous (en principe cela devrait être correct... )

     

    Mais tandis qu'on nous refuse des sacs en « plastique » pour emporter nos courses, sous prétexte que c'est plus « écologique », que voyons-nous dans les rayons des super marchés ?

     

    Non contents de nous rouler sur les poids ! Horreur ! les produits sont emballés dans du « plastique » !

     

    Liviaaugustae

     

     

    Les produits emballés...

    Pommes : emballages plastique...

     

    (image internet)

     

     

    Les produits emballés...

    Légumes : emballages plastique !

     

    (image internet)

     

     

    Les produits emballés...

    Oranges : filets en plastique !

     

    (image internet)

     

     

    Les produits emballés...

    Et pour terminer : tomates en coque de plastique

     

    (image internet)

     

     

     

    De qui se moquent-ils ?

     

    De nos pommes sans nul doute !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

     

     

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique