• Le souvenirs des belles choses...

     

     

     

     

     

    « Mais, quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir. »

     

    Marcel Proust

     

     

     

     

     

     

    La prière de la fin.

     

     

     

    Seigneur, endormez-moi dans votre paix certaine
    Entre les bras de l’Espérance et de l’Amour.
    Ce vieux cœur de soldat n’a point connu la haine
    Et pour vos seuls vrais biens a battu sans retour.

     

    Le combat qu’il soutint fut pour une Patrie,
    Pour un Roi, les plus beaux qu’on ait vus sous le ciel,
    La France des Bourbons, de Mesdames Marie,
    Jeanne d’Arc et Thérèse et Monsieur Saint Michel.

     

    Notre Paris jamais ne rompit avec Rome.
    Rome d’Athènes en fleur a récolté le fruit,
    Beauté, raison, vertu, tous les honneurs de l’homme,
    Les visages divins qui sortent de ma nuit :

     

    Car, Seigneur, je ne sais qui vous êtes. J’ignore
    Quel est cet artisan du vivre et du mourir,
    Au cœur appelé mien quelles ondes sonores
    Ont dit ou contredit son éternel désir

     

    Et je ne comprends rien à l’être de mon être,
    Tant de Dieux ennemis se le sont disputé !
    Mes os vont soulever la dalle des ancêtres,
    Je cherche en y tombant la même vérité.

     

    Écoutez ce besoin de comprendre pour croire !
    Est-il un sens aux mots que je profère ? Est-il,
    Outre leur labyrinthe, une porte de gloire ?
    Ariane me manque et je n’ai pas son fil.

     

    Comment croire, Seigneur, pour une âme que traîne
    Son obscur appétit des lumières du jour ?
    Seigneur, endormez-la dans votre paix certaine
    Entre les bras de l’Espérance et de l’Amour.

     

     

     

    Charles MAURRAS

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Juin à 06:47

    comme je viens de le dire à "zaza", la page n'était pas pour hier, il y a eu une erreur d'aiguillage, elle reparaitra donc dans quelques jours.....passe une bien agréable journée

      • Vendredi 2 Juin à 10:37

        Bonjour Monique,

        Ce n'est pas bien grave elle est agréable.

        Belle journée à toi aussi

    2
    gazou
    Vendredi 2 Juin à 06:54

    Un beau poème !

    j'aime bien aussi le texte de Proust

      • Vendredi 2 Juin à 10:38

        Bonjour gazou,

        Les textes de Proust sont toujours très beaux et empreints de mélancolie, j'aime aussi beaucoup

    3
    Vendredi 2 Juin à 07:33

    Bonjour Chantal,

     

    Un poème émouvant de C. Maurras

    Et quelle belle citation de Proust

    Merci. Passe une bonne journée ( ici, elle promet d'être très chaude. Et toujours pas d'eau. Mon jardin tire la langue)

    Bises

      • Vendredi 2 Juin à 10:43

        Bonjor Martine,

        Comme toi j'aime énormément la citation de Proust,toute empreinte de mélancolie qui me tire toujours une larme sur les choses passées...

        Mauras lui,est plus directe et nous conduit sur les hauteurs de l'esprit, ce qui n'est pas pour me déplaire.

        Ici aussi il fait chaud et pas de pluie non plus, les jardins derrière mon immeuble tirent aussi la langue, il paraît (maigre consolation pour ceux qui ne boivent pas) que le vin devrait être extra cette année!

        Bises

         

    4
    Vendredi 2 Juin à 08:39

    Coucou Livia,

    J'aime le texte de Proust. Le poème de Maurras est également très beau.

    Bises et bon vendredi

      • Vendredi 2 Juin à 10:44

        Coucou Zaza,

        Je suis ravie que vous aimiez les textes de Proust et Mauras qui sont tout plein de bons conseils...

        Bises et bonne journée

    5
    Vendredi 2 Juin à 09:49

    Texte et poème sont très beaux et émouvants

    Bisous bisous

      • Vendredi 2 Juin à 10:45

        Bonjour lili,

        La citation de Proust est magnifique et me tire une larme, elle nous fait nous souvenir des choses et gens du passé...mélancolie!

        Bisous bisous

    6
    Vendredi 2 Juin à 11:45

    C'est sur l'édifice des souvenirs que nous plantons nos racines.

      • Vendredi 2 Juin à 15:47

        Bonjour abécé,

        En effet, sans les souvenirs nous ne sommes pas grand chose,car comme le dit Jean d'Ormesson : "c'est le passé qui fait l'avenir"!

    7
    Vendredi 2 Juin à 13:46

    Deux magiciens des mots! Magnifique!

      • Vendredi 2 Juin à 15:48

        Bonjour Rebecca,

        Comme tu as raison, et Proust m'arrache souvent une larme!

    8
    Vendredi 2 Juin à 20:43

    Juste avant de voir le concert de prodige, c'est dans la perfection

    9
    Vendredi 2 Juin à 20:50
    erato:

    J'aime beaucoup le texte de Proust , plein de sagesse .

    La prière est touchante .

    Douce soirée , bises Livia

    10
    Vendredi 2 Juin à 21:15

    Bonsoir Chantal. J'aime beaucoup la citation de Proust, très émouvante. Bisous

    11
    Samedi 3 Juin à 07:15

    un très joli texte, que l'on peut relire plusieurs s'en s'ennuyer.....bien trouvé.....passe une bien doux samedi

    12
    Samedi 3 Juin à 09:54

    J'aime beaucoup ta page, Livia.

    C'est important de garder la trace de ceux qui partent. Ils survivent grâce aux pensées de ceux qui les ont aimés.

    Merci pour tout.

    Bises et douce journée.

    13
    Martine
    Dimanche 4 Juin à 07:13

    Finalement, une pluie d'une heure a abreuvé le jardin hier après-midi . Et ce matin, brrrrr, 15°, on frissonne

    Mais le soleil est là qui va réchauffer tout ça

    Bises

    smile

    14
    Lundi 5 Juin à 10:09

    Bonjour

    Le poème est magnifique!

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :