• Un maréchal de France...

     

     

     

    Un maréchal de France...

     

    Nicolas Catinat de La Fauconnerie.

     

    Seigneur de Saint-Gratien

     

     

     

    Nicolas Catinat de La Fauconnerie, Seigneur de Saint-Gratien, est un militaire français du XVIIe siècle.

     

    IL a pris part aux conflits impliquant la France sous le règne de Louis XIV : Guerre de Hollande, guerre de la ligue d'Augsbourg et guerre de Succession d'Espagne, ce qui lui vaut d'être élevé à la dignité de Maréchal de France.

     

    C'est le dernier des maréchaux de Louis XIV. Il fut d'abord destiné à la robe, mais quitte le barreau pour s'engager dans l'armée et à trente ans, en 1667, il est lieutenant au régiment de cavalerie de Fourilles et lieutenant de de la compagnie de Cauvisson, au régiment des gardes.

     

    Il se forme sous Turenne, s'illustre devant Lille, Maëstricht et Phillipsbourg. En 1680, il es maréchal de camp puis lieutenant général en 1688. Commandant en chef en Italie de 1690 à 1696, il s'empare de Nice, bat le duc de Savoie à Staffarde, puis à Marseille.

     

    Fait maréchal de France en 1693, il commande à nouveau en Italie, mais les pénuries précipitent sa chute.

     

    Disgracié après sa défaite à Capri face au prince Eugène de Savoie, il se retire alors dans son domaine de Saint-Gratien, où il meurt en 1712.

     

    Le Maréchal de Catinat a donné son nom à la corvette de première classe « Catinat » de la Marine française. Lancée en 1842, elle intervient en Indochine à Tourane et à Saigon en 1859, et donna ainsi son nom à la fameuse rue centrale de Saigon : la rue « Catinat. Le fort du Larmont supérieur dans le Doubs porte aussi son nom, à Nantes il y a aussi une Place Catinat.

     

     

     

    Un maréchal de France...

    Tombeau de Nicolas de Catinat de la Fauconnerie

    Eglise de Saint Gratien

     

    Ce tombeau, comme tous les tombeaux des rois et des nobles, fut profané durant la révolution, par les révolutionnaires qui criaient en attaquant les églises (il y avait des tombes dans les églises aussi) et les cimetières : « A mort les morts ! Ou encore « Tuons les morts » !

    On imagine le degrés d'intelligence de ces gens-là.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Mai à 06:22

    une époque qui ne devait pas être très facile pour tout le monde....doux vendredi en espérant un peu de soleil

      • Vendredi 25 Mai à 11:47

        Bonjour Monique,

        Je ne pense pas qu'elle était plus difficile que celle que nous vivons aujourd'hui, si tu habitais une grande ville tu constaterai que ce n'est pas très facile : manifs perpétuelles et très violentes, invasion de migrants dans les transports qui bien entendu ne se lèvent pas pour les personnes agées, quand un contrôleur est à bord il les fait lever cependant ils montrent leur colère, etc...

        Belle journée que je te souhaite ensoleillée

    2
    Vendredi 25 Mai à 08:47

    Je reconnais, Livia, que j'ignorais totalement la vie de ce Maréchal de France, car mes souvenirs du XVII siècle se sont estompés depuis mes études qui remontent à pas mal d'années!

    C'est intéressant, c'est l'histoire de la France d'autrefois, et la retrouver ne peut que m'enrichir!

    Merci à toi!

    Bises

    Gigi

      • Vendredi 25 Mai à 11:48

        Bonjour Gigi,

        C'est en recevant ma revue sur l'histoire, que j'ai redécouvert ce maréchal, j'avoue que je l'avais complètement oublié.
        Bises et belle journée

    3
    Vendredi 25 Mai à 09:22

    C'est du niveau des manifestants actuellement qui brûlent des effigies en incitant à la haine !

    Bises et bon vendredi Livia

      • Vendredi 25 Mai à 11:49

        Bonjour Zaza,

        Tu as raison, les casseurs d'aujourd'hui ne sont pas plus intelligents que ceux d'hier...

        Bises et belle journée à toi aussi

    4
    Vendredi 25 Mai à 09:23

    Bonne journée ensoleillée Chantal

    Grand soleil et ciel bleu ce matin, espérons que ce temps va durer toute la journée

    Bisous bisous

     

      • Vendredi 25 Mai à 11:51

        Merci lili,

        Malheureusement depuis l'orage de hier soir, le soleil peine à percer les nuages, espérons qu'il y arrivera.

        Bisous bisous

    5
    Vendredi 25 Mai à 10:58

    Bonjour

    Merci pour cet article historique!

    J'en apprend des choses avec toi!

    Bisous

      • Vendredi 25 Mai à 11:52

        Bonjour Wolfe,

        Ravie que cet article t'ait plu, mais en préparant les articles pour mon blog, j'apprends ou ré-aprends des tas de choses moi aussi.

        Bisous

    6
    Vendredi 25 Mai à 13:05

    Bonjour ChantaL. Je ne connaissais pas ce maréchal de france, ou je l'avais oublié. Bonne journée et bisous

      • Vendredi 25 Mai à 14:17

        Bonjour Brigitte,

        J'avoue que je l'avais un peu oublié aussi, mais au détour des pages d'une de mes revues d'histoire je l'ai rencontré et j'ai aimé l'article à son propos...

        Bisous et belle après midi

    7
    Vendredi 25 Mai à 14:03

    Son portrait ne m'est pas inconnu, mais son nom et son parcours l'étaient totalement...

    C'est bien de passer chez toi, j'enrichis ma culture!

    Belle journée!

      • Vendredi 25 Mai à 14:19

        Bonjour Maryline,

        Comme toi, je l'avais oublié aussi, il faut dire que cette période est apprise en 5e ou 4e, c'est bien loin,mais avec mes revues d'histoire je rafraîchis ma mémoire...

        Belle après midi à toi aussi

    8
    Vendredi 25 Mai à 19:29

    coucou ; merci pour ces explications ; bisous

      • Vendredi 25 Mai à 20:04

        A bientôt Victoria, et bonne soirée

        Bisous

    9
    Jeudi 31 Mai à 23:31

    Merci pour cet intéressant article historique. Il n'est pas toujours facile de comprendre les réactions du passé si on ne prend pas en compte le contexte politique, économique et social. 

    Bien à vous.

      • Vendredi 1er Juin à 01:07

        Bonsoir Sigrid,

        Je suis très contente que cet article ait eu du succès, le maréchal Catinat n'est pas un personnage très connu de l'histoire de France et pourtant il fut très important, j'aime bien parler de ces personnages-là.

        Bien à vous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :