•  

     

     

     

    Pause...

     

    Les petits brins de muguet offert par ma fille...

     

     

     

     

     

    Petite pause en famille pour le week-end du 1er mai.

     

    Je vous souhaite de bonnes fêtes : du travail, du muguet et de Saint Joseph dont c'est aussi la fête le 1er mai.

     

    A bientôt

     

    Liviaaugustae

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

    On n'arrête pas le progrès, la technologie est partout : dans nos voitures, nos salles de bains, nos cuisines, la voilà aujourd'hui dans nos lits.

     

    J'ai lu cet article dans une de mes revues, et je l'offre à toutes celles et à tous ceux qui dorment plus au moins bien la nuit !

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Et nos nuits seront plus belles encore...

    Connectons-nous, pour dormir comme ces adorables petits chiens...

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

    Difficultés à s'endormir, sensations de fatigues au réveil... qui ne connaît ces désagréments ?

     

    Les récentes découvertes en neurosciences lèvent le voile sur le fonctionnement complexe et mystérieux du sommeil […]

     

    Trois découvertes vont vous aider à dormir comme un bébé !

     

     

     

     

     

    • Un bandeau connecté qui fait rêver . L’objet, discret et indolore, propose plusieurs options d’endormissement: la diffusion d’une série de mots aléatoires pour capter l’attention ou de consignes pour caler sa respiration sur un rythme apaisant, des exercices de méditation, ou encore des sonorités relaxantes pour chasser les ruminations mentales. Les sons sont transmis via le crâne par conduction osseuse, le conjoint ne les entend donc pas. Une fréquence basse - "bruit rose" - est émise pour augmenter l’amplitude des ondes lentes spécifiques du sommeil profond. 

     

    « Je ne sais pas pour vous, mais moi, si un bandeau papote dans mes oreilles, tintin ! Je ne dormirai pas! »

     

    • Matelas de haute technologie : conçus pour stabiliser la température corporelle grâce à un gel stockant ou restituant les excès de chaleur, et incluant un fil de carbone qui décharge l’électricité statique du corps. "Résultat: un gain de 7,5% de sommeil profond avec des nuits plus sereines et plus longues de 40 minutes en moyenne, et deux fois moins de mouvements nocturnes".... et

     

    « Cependant ce genre de matelas nécessite une importante mise de fonds entre 1800 et 2200€, il faut vraiment en avoir besoin pour investir une telle somme ou bien être milliardaire, cela hélas n'est pas donné à tout le monde ! »

     

     

     

    Il y a aussi :

     

    • phyto-acupression :

     

    Cette technique est imaginée par le laboratoire Ythera est brevetée avec l'AP-HP et Sorbonne Université. Elle associe le savoir-faire traditionnelle de la médecine et des pharmacopées asiatiques à la technologie occidentale. Un concentré actif de plantes choisies pour leurs vertus apaisantes (Ginseng de Sibérie, pivoine blanche, arbre à soie et angélique) est inséré dans un stylo d'acupression. La pointe de ce stylo est activée par pression sur des zones communes aux troubles du sommeil. 

     

     

     

    « Et bien voilà ! Vous savez tout ! Je vous souhaite de passer de belles nuits entourés de tous ces gadgets qui seront, n'en doutez pas, aux petits soins pour vous ! »

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Une histoire à dormir debout...

     

    (image internet)

     

     

     

     

     

    Des expressions amusantes de tous les jours...

     

     

     

    Cette fille était haute comme trois pommes, mais elle avait pris de la brioche, et innocemment il le lui fit remarquer, il comprit et c'était clair comme de l'eau de roche qu'il avait mit les pieds dans le plat, car sa réflexion tombait comme un cheveu sur la soupe de plus cette fille était bourrée comme un coing et rouge comme une tomate, et semblait avoir le vin mauvais dans lequel elle refusait de mettre de l'eau, en fureur elle jetait de l'huile sur le feu... mais pourquoi donc avait-il parlé de cette brioche puisqu'ils n'étaient pas copains comme cochon ?

     

    Il se retrouva dans le pétrin, car trop parler nuit  ! Il aurait du tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, mais quand le vin est tiré, il faut le boire !

     

    Elle était déchaînée et en fit tout un plat, ils furent très vite à couteaux tirés.

     

    Elle en avais gros sur la patate et la moutarde lui montait au nez, et ne voulant pas être le dindon de la farce, elle défendais âprement son bifteck (ou plutôt sa brioche).

     

    Ce fut une tempête dans un verre d'eau, elle n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, et lui balança ses quatre vérités à pleine louches, et comme elle n'avait rien dans la carafe, elle n'avait qu'une idée en tête, l'aplatir comme une crêpe pour qu'il soit ramassé à la petite cuillère.

     

    Ayant ras le bol et voulant faire table rase de cette ridicule histoire de brioche, il la laissa pédaler dans la semoule, et alla planter ses choux ailleurs !

     

    Liviaaugusate

     


    19 commentaires
  •  

     

     

     

    Adam et Eve – appelé aussi – La chute de l'homme

    Pierre Paul Rubens

    (image wikipédia)



    Un dimanche de février, une aminaute, Gigi, nous demandait d'écrire un petit texte en insérant les dix mots suivants :

    Planète – ange – serpent – frapper – s'envoler – espérer – étrange – abasourdi – violent – émotif.

    Je vous offre ci-dessous le texte que j'ai écrit pour son jeu de mots.



    Au jardin de l'Eden qui est une planète à part, un serpent s'est introduit et rampe vers ses proies.

    Ce comportement n'a rien d'étrange, car il ne faut rien attendre ni espérer de ce vicieux reptile.

    Un peu abasourdies deux créatures émotives, le regardent venir et sentent monté en eux un violent sentiment de peur. Ils cherchent de quoi frapper l'animal, mais rien dans l'Eden !

    C'est alors qu'un ange envoyé par Dieu s'envola du Ciel et vint vers eux pour les aider à tenir tête au serpent, mais...il arriva trop tard : Eve avait déjà croqué la pomme et la tendait à Adam !

    Alors ils surent qu'ils étaient nus !

    Liviaaugustae


    16 commentaires
  •  

     

     

    Aujourd'hui, je vous propose une belle histoire, l'histoire du miracle d'une Icône de la Vierge, qui flottait sur la mer...

     

     

     

    Une Icône sur la mer...

    Icône du Monastère du Mont Athos

     

     

     

    Pour écouter les moines chanter à la gloire de Marie, clic sur le lien ci-dessous

     

    https://www.youtube.com/watch?v=FFFS2N_6iA8

     

     

     

    Au temps de l'hérésie iconoclaste, une pieuse veuve de Nicée, jeta à la mer une merveilleuse Icône de la Mère de Dieu, afin qu'elle échappât à la destruction.

     

    Bien des années plus tard, au XIe siècle, les moines du Monastère d'Iviron (sur le Mont Athos en Grèce) virent pendant plusieurs jours une immense colonne de feu s'élever sur la mer, au-dessus de la sainte icône qui flottait debout sur les flots. Mais chaque fois que l'on d'eux cherchait à s'en approcher, l'Icône s'éloignait.

     

    A cette époque un saint moine géorgien appelé Gabriel vivait à Ivirion . La Mère de Dieu lui apparut et lui demanda de se rendre sur le rivage pour recueillir son Icône. Et tous les moines réunis virent alors avec stupéfaction Gabriel marcher sur les flots avec assurance, il recueillit l'Icône et la ramena sur la berge.

     

    L'Icône fut déposée dans le Catholicon du Monastère, mais le lendemain, le sacristain constata qu'elle avait disparu. Après bien des recherches on la découvrit au-dessus de la porte d'entrée du Monastère.

     

    Alors la Mère de Dieu apparut à Gabriel et lui dit qu'Elle était venue pour les préserver de tout danger.

     

    Depuis lors la « Portaïssa » (Gardienne de la Porte) est vénérée dans une chapelle construite spécialement à l'entrée du Monastère ; Cette icône a déjà accompli un si grand nombre de miracles qu'Elle est considérée à juste titre comme l'Icône par excellence de la Mère de Dieu miséricordieuse.

     

    D'après les Moines du Monastère

     

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique