•  

     

    « Si tu veux croire, commence par de mettre à genoux »

     

    Blaise Pascal

     

     

     

    Depuis Pâques, l'église ne désemplit pas, il est vrai, qu'il y a beaucoup de têtes blanches, mais il y a aussi beaucoup de jeunes parents avec des petits enfants.

     

    Bien entendu, il y a aussi des grincheux qui trouvent qu'il y a trop d'enfants et qu'ils fond trop de bruit.

     

    Au contraire, je trouve que ses enfants apportent de la vie à nos messes, le Christ n'a-t-il pas dit : « Laissez venir à moi les petits enfants » ?

     

    Liviaaugustae

     

     

     

    Miracle de Pâques...

     

     

     

     

     

     

    « La foi n'est pas comme une pilule ou une aspirine qui vous fait aller mieux. C'est exactement le contraire. Elle sera source d'embêtements, car vous serez obligés de vivre avec cette vérité qui vous poursuivra.

     

    Chaque fois que vous ferez quelque chose, vous aurez le choix entre : être digne du Christ et Le suivre, ou prendre le chemin de la facilité et rester dans votre petitesse, votre mesquinerie et votre égoïsme. »

    Ingrid Betancourt (après sa libération, parlant à des jeunes)

     

    « Que la foi soit une rencontre personnelle avec le Christ, voilà qui est malaisé à comprendre dans cette société matérialisée et médiatisée qui ne digère que les étiquettes, les partis et surtout les parts de marché. »

     

    Mais malgré la difficulté de croire aujourd'hui, et bien que nous ne soyons en fait, qu'une poussière d'étoile dans le cosmos, nous essayons de suivre ce chemin élevé, pour ne pas moisir dans la petitesse, l'égoïsme et la mesquinerie... un très noble programme !

     

    Liviaaugustae

     

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

    Un corps en 3D réalisé d'après le Saint Suaire de Turin

     

     

     

    Le Saint Suaire toujours sur la sellette des historiens, savants et chercheurs, qui essaient depuis fort longtemps de « démolir » son image mais...en vain !

     

     

     

    Pour lire l'article : http://petrus.angel.over-blog.com

     


    27 commentaires
  •  

     

     

    Un miracle sur la mer...

     

    Et la tempête se calma !

    (image internet)

     

     

     

     

     

    Il y a longtemps, le 25 mars 1370, un navire venant de Catalogne (Espagne) se trouva en difficulté au large de Cagliari (Sardaigne) à cause d’une soudaine tempête et que pour ne pas couler, il lui fallu alléger le bateau en jetant sa charge à la mer, dont une caisse encombrante. Dès que cette dernière toucha l’eau, la tempête se calma et la caisse arriva tranquillement sur la plage de Cagliari.

     

    Les frères du couvent, sur la colline de Bonaria (Sardaigne), au-dessus de la plage, ouvrirent la caisse et trouvèrent à l’intérieur une grande statue de la Vierge Marie en bois, tenant sur un bras l’Enfant Jésus, et dans l’autre main une bougie allumée. La Vierge reçut alors le nom de Notre Dame de Bonaria.

     

    La dévotion pour cette Vierge de Bonaria se répandit aussi vite en Sardaigne que parmi les marins espagnols.  Ainsi la Vierge de Bonaria est devenue une destination pour les pèlerins, un point de cohésion pour les Sardes, la protectrice des navigateurs et la plus grande patronne de Sardaigne.

     

    Les frères mercédaires s’établirent sur la colline en 1335 : ils y sont depuis sept siècles ! Nous savons que saint Pierre Nolasque fonda l’Ordre à Barcelone en 1218 dans le dessein de libérer les chrétiens tenus en esclavage par les musulmans.

     



     

     

     

    Je vous offre aujourd'hui cette belle histoire de miracle, car nous avons besoin de courage pour vivre ces temps-ci, comme on le voit rien n'a changé ; les mêmes tuent et emprisonnent toujours à tour de bras !

     

    Liviaaugustae

     


    28 commentaires
  •  

     

     

    En espérant que le temps sera plus clément, petite pause pour les vacances de... printemps.

     

     

     

    Pause...

    (image internet)

     

     

     

    La pause est une trouée de lumière dans le gris du quotidien.

     

    A bientôt...

     

    Liviaaugustae

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Une petite histoire de tous les jours...

     

     

     

    Elle demandait juste un peu de beurre dans les épinards, mais il le lui refusait prétendant qu'il n'avait pas un radis parce qu'il était fauché comme les blés, qu'elle pouvait faire tout le fromage qu'elle voulait, il ne voulait rien entendre.

     

    Cependant elle ne comprenait pas pourquoi, il restait assis devant la télé qui diffusait comme souvent, un navet qu'il regardait à peine, préférant lire cette feuille de choux, qu'il épluchait jusqu'à la dernière page.

     

    Mais ce n'est pas parce qu'elle avait les oreilles en chou fleur, qu'elle ne l'entendait pas lui raconter des salades, alors que franchement lui, il n'avait pas inventer le fil à couper le beurre. Il pouvait bien l'appeler mon petit chou, ce qui la faisait fondre autrefois comme beurre au soleil, elle refusait de se laisser presser comme un citron et qu'il la prenne pour un poire car elle ne voulait pas se retrouver marron...

     

     

     

    Elle aurait pu avoir aussi une peau d'orange et en même temps un teint de pêche, tout en étant bonne comme du bon pain, et marcher sur des œufs...

     

    Sans nous en rendre compte, le potager et le garde manger, se mêlent étroitement à nos conversations...

     

    Liviaaugustae

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique